Eurocup Formula Renault – Franco Colapinto remporte la première course de la saison à Monza, Grégoire Saucy au porte de points

Quatrième sur la grille de départ, Franco Colapinto (MP Motorsport) a capitalisé sur son bel envol et une relance parfaite pour ouvrir le palmarès de la cinquantième saison de Formule Renault sur l’Autodromo di Monza. Malgré un contact avec Victor Martins (ART Grand Prix) au septième tour, l’Argentin s’est imposé devant le poleman Alex Quinn (Arden Motorsport), vainqueur chez les rookies, et le pilote de la Renault Sport Academy Caio Collet (R-ace GP).
Après la première qualification jeudi soir, les concurrents de la Formule Renault Eurocup débutaient leur vendredi par une nouvelle séance déterminant la grille de la première course.
Quinn au bout du suspense
Encore plus intense qu’hier, la séance voyait Alex Quinn signer sa première pole, la première d’Arden Motorsport dans la catégorie depuis celle de Daniel Ticktum au Hungaroring en 2017.
Après une entame disputée, le rythme était coupé par le drapeau rouge provoqué par Ugo de Wilde (Arden Motorsport) à six minutes du damier. À la reprise, Tijmen van der Helm (FA Racing) était successivement délogé par Joey Alders (MP Motorsport), Alex Quinn et Victor Martins avant qu’Alex Quinn ne s’offre le meilleur temps en 1’47’’438 dans son ultime effort.
Le Britannique s’élançait donc devant Tijmen van der Helm et Victor Martins. Franco Colapinto complétait la deuxième ligne, suivi de William Alatalo (JD Motorsport), Caio Collet, Michael Belov (M2 Competition) et Lorenzo Colombo (Bhaitech Racing) sur une grille où les huit premiers représentaient huit équipes différentes.
Qualifications 2Grille de départ
Colapinto s’impose en deux temps
Menacé par Tijmen van der Helm à l’extinction des feux, Alex Quinn conservait l’avantage à la Variante del Rettifilo tandis que le Néerlandais était débordé par Franco Colapinto à l’entrée de la chicane, puis par Victor Martins et Caio Collet.
L’écart entre les trois leaders ne dépassait pas la seconde lorsque la voiture de sécurité effectuait son apparition au cinquième tour pour dégager la monoplace de William Alatalo du bac à gravier. À la relance, Alex Quinn s’échappait tandis que le ton montait entre Franco Colapinto et Victor Martins. Le Français perdait toutefois gros en endommageant son aileron avant contre son adversaire alors qu’une seconde neutralisation intervenait après que Joey Alders percute Paul Aron (ART Grand Prix). Le Néerlandais écopera d’une pénalité de quatre places sur la grille demain pour sa responsabilité dans l’incident.
Lorsque la Renault Mégane R.S. s’effaçait, Franco Colapinto se maintenait au contact d’Alex Quinn et trouvait l’ouverture à la Variante della Roggia. Le Britannique tentait de répliquer, mais ses tentatives profitaient surtout à Caio Collet qui revenait dans son aspiration.
Franco Colapinto s’imposait ainsi devant Alex Quinn, vainqueur du Trophée Hankook décerné au rookie le mieux classé, et Caio Collet, présent pour la vingtième fois consécutive dans le top dix.
Le duel pour la quatrième position tournait à l’avantage de Tijmen van der Helm. Le Néerlandais s’était incliné face à Michael Belov à quatre boucles de l’arrivée avant que le Russe ne commette une erreur au passage suivant. En toute fin de course, Amaury Cordeel (FA Racing) reprenait à Hadrien David (MP Motorsport) la sixième place que le Français lui avait ravie après la deuxième neutralisation. Parti du fond de grille, Ugo de Wilde remontait au huitième rang devant Petr Ptáček (R-ace GP) et Victor Martins, qui prenait le dernier point en jeu malgré son arrêt au stand.
Course 1Classement pilotesClassement équipes
La seconde course du premier rendez-vous de la saison aura lieu samedi dès 9h45. Victor Martins s’élancera en pole position devant Caio Collet, Amaury Cordeel, William Alatalo et Alex Quinn.

Communiqué Renault Sport

A propos de l'auteur

Articles en relations