Entretien avec Fabrice Winiger – le mot d’ordre : plaisir !

Fabrice Winiger prend part à quelques slaloms et quelques côtes chaque année. Après avoir roulé durant quelques saisons au volant de sa Seat Léon, Fabrice Winiger a fait l’acquisition d’une Porsche 991 GT3. Le Fribourgeois a désormais pris en main ce bolide de 460 cv et est prêt à reprendre les courses.

Sport-Auto.ch s’est entretenu avec Fabrice Winiger.

Sport-Auto.ch : Peux-tu te présenter brièvement ?

Fabrice Winiger : “Je m’appelle Fabrice Winiger, j’ai 40 ans et j’habite à Grolley. Je suis carrossier et peintre en carrosserie de formation.  J’ai créé mon entreprise avec mon frère Richard qui roule aussi.”

Comment es-tu arrivé dans le monde du sport automobile ?

“J’ai toujours été passionné par les voitures. J’ai commencé plutôt en faisant du tuning mais ça c’était à l’époque. J’avais quelques connaissances qui roulaient déjà et je me suis mis à faire quelques sorties sur circuit avant que je fasse mon premier slalom. J’ai commencé à Romont et cela fait quasiment 20 ans. J’ai beaucoup évolué et je n’ai pas sauté les étapes. J’ai roulé avec des Clio Cup 2 puis 3, puis une Seat Leon etc…”

Tu roules plutôt en Slalom généralement, pourquoi cette discipline ?

“Je ne fais pas forcément plus de slaloms que d’autres disciplines. Je roule tout simplement sur les manches du championnat fribourgeois qui est constitué de deux slaloms et quatre côtes.”

Quelles sont les choses importantes pour être rapide en slalom ?

“Pour les slaloms, il faut bien connaître le parcours et avoir de la finesse. Lorsque tu veux attaquer fort, cela ne va jamais.”

Tu roules aussi en course de côte, qu’est-ce que tu aimes dans cette discipline ?

“Lors des courses de côte, on ressent beaucoup plus l’adrénaline. Nous devons faire des reconnaissances afin de connaître chaque mètre du parcours. Le paysage défile vite et faut vraiment savoir ou tu te situes sur la montée.”

Quelle est ta course favorite ?

“Mes courses favorites sont le Slalom de Romont et la Course de côte d’Anzère. Ces deux courses ont une organisation au top ainsi que des parcours merveilleux. Pour 2021, il y aura le grand retour de notre course pour les fribourgeois, la Roche-La Berra qui est génial.”

Comment s’est déroulé la prise en main de ta Porsche ?

“Cela fait désormais deux saisons que je roule avec la Porsche. La première était vraiment une découverte. Je craignais un peu le fait de me retrouver au volant d’une propulsion. La deuxième s’est nettement mieux déroulée. Nous avons réalisé de bons chronos dont le record de la piste en voiture fermée au Slalom de Clôture à Romont. Je pourrais encore améliorer ces chronos mais il faut que je fasse beaucoup plus de kilomètres au volant de ma voiture.”

Quels sont tes futurs projets ?

“2021 se fera à nouveau en Porsche. Le but est simple et il est toujours le même, prendre du plaisir. Je me réjouis de retrouver les amis de courses. J’espère aussi que le Slalom de Drognens puisse avoir lieu en fin d’année.”

Crédit photo : Sport-Auto.ch – Sébastien Montagny & Baptiste Aebi

A propos de l'auteur

Articles en relations