Entretien avec Urs Hunziker – vers un retour en Suisse !?

Urs Hunziker est absent des rallyes depuis le Rallye International du Valais en 2017. Le Suisse Allemand a tout simplement décidé de se consacrer à la carrière de son fils. Il avait signé de belles performances par le passé en devenant notamment vice-champion suisse des rallyes en 2014 sur Subaru Impreza Groupe N.

Sport-Auto.ch s’est entretenu avec Urs Hunziker et il nous a avoué que le rallye lui manquait. Coup d’œil sur sa carrière ainsi que ses futurs projets.

Sport-Auto.ch : Peux-tu te présenter brièvement ?

Urs Hunziker : “Je m’appelle Urs Hunziker. Je suis agriculteur et également chef du HPS-Technik Motorsport. Nous nous occupons essentiellement de motos pour les compétitions. J’ai fait durant de nombreuses années du rallye avant de me consacrer à mon fils, Luc. Il est déjà quatre fois champion suisse en super motard.”

Comment es-tu arrivé dans le monde du sport automobile ?

“C’est assez particulier, j’ai toujours été passionné de sport automobile. J’ai pris la décision de me tourner vers le rallye lorsque nous buvions une bière avec des amis au grand-prix de moto en Espagne.”

Quel est ton plus beau souvenir ?

“Il est difficile d’en citer qu’un. C’était magnifique de finir quatrième du Rallye International du Valais avec ma Subaru. Ensuite, nous avons réussi à nous intercaler au milieu des S2000 durant toute une saison et nous avons finalement terminé vice-champion de suisse des rallyes avec une Groupe N. Ensuite, remporter une victoire scratch est également fantastique et ça m’est arrivé en Allemagne.”

Est-ce que l’achat de la Mini Cooper est un choix que tu regrettes aujourd’hui ?

“Non je ne regrette pas. J’ai toujours privilégié le fait de rouler avec une voiture qui m’appartiens. Le problème, c’est que les nouvelles voitures valent des fortunes et elles sont très vites dépassées. Tu peux acheter une R5 qui est au top niveau et l’année suivante plus personne n’en veut. Pour moi, je ne regrette pas car c’était incroyable de rouler en WRC et c’était un rêve.”

Quel est ton rallye favori ?

“Le Rallye International du Valais qui est magnifique et le Fürst von Wrede en Allemagne qui est très beau. C’est un rallye que j’ai réussi à remporter à quatre reprises et j’aimerais bien y retourner.”

Quels sont tes projets ?

“Ma priorité restera toujours mon fils. Je veux l’aider à avancer dans sa carrière. J’ai eu une discussion avec mon ami William Winiger. Nous avons discuté d’une éventuelle inscription au Rallye International du Valais. L’avenir nous le dira mais je suis bien tenté de revenir cette année au volant de la Mini WRC. Je ne dirais pas non à un rallye pour le plaisir.”

Crédit photo : Sport-Auto.ch – Sébastien Montagny & Baptiste Aebi

A propos de l'auteur

Articles en relations