Entretien avec la Famille Wyssen qui continuera l’apprentissage de l’Abarth 124 RGT

Depuis 2012, Beat et Janine Wyssen parcourent les routes du Championnat de Suisse des Rallyes et également du slalom. Les Bernois vivent la même passion et travaillent ensemble dans le même garage Fiat. En 2020, l’objectif sera de fiabiliser la nouvelle Fiat 124 RGT qui s’est montrée relativement capricieuse en 2019.

Sport-Auto.ch s’est entretenu avec l’équipage afin de prendre de leurs nouvelles.

Sport-Auto.ch : Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Janine Wyssen – Josiane Viquerat

Janine Wyssen : “Je m’appelle Janine Wyssen et je fais de la course automobile avec mon père, Beat. Nous sommes originaires de Spiez et nous dirigeons ensemble notre entreprise familiale, Zeughaus-Garage AG. La société existe depuis plus de 20 ans. Nous partageons la même passion pour le sport automobile. C’est pour cette raison que nous avons décidé de nous inscrire au cours à Hockenheim en 2010.

Par la suite, Beat a débuté sa carrière en 2010 avec la Fiat Abarth 500 R3T. Deux ans après, je l’ai rejoint dans à sa droite lors du Rallye International du Valais et je ne l’ai plus jamais quitté. Nous participons également à l'”Abarth Tropheo Slalom”.”

Comment s’est déroulé votre saison la prise en main de la nouvelle Fiat 124 ?

“Nous avons débuté le Rallye du Critérium Jurassien en 2018 avec notre nouvelle voiture. Nous avons eu de la peine à commencer puisque le rallye commence par une étape de nuit. Ce fut un immense changement pour nous ainsi que pour notre équipe d’assistance. Nous avons très vite retrouvé nos repères et avons été content de notre saison 2018.

Toutefois, la saison 2019 ne s’est pas déroulée exactement comme nous l’espérions. Nous avons connu quelques problèmes électroniques. La plus grande déception reste le Rallye International du Valais 2019. Nous avions à cœur de bien faire et finalement nous n’avons même pas pu prendre le départ du rallye car nous avons eu des problèmes mécaniques dès le Shakedown.

Mais bon ça fait parti du sport automobile, nous ne devons jamais abandonner. Notre voiture est partie durant la pause hivernale en révision. Nous l’attendons avec impatience.”

Quelle est ta course préférée ?

Rallye du Chablais 2018 – Beat et Janine Wyssen

“Ma course préférée est sans aucun doute le Rallye International du Valais. D’une part, car c’était mon premier rallye et nous y avons vécu beaucoup de beaux souvenirs.

Quant à Beat, son rallye préféré est le Rallye du Chablais. Il apprécie vraiment les étapes de ce rallye. Le tracé de ce rallye est très varié. Ensuite il a également un coup de cœur pour la course de côte de Gurnigel qui est à domicile. Il aime cette montée et il y a généralement beaucoup de monde”

Que pensez-vous de votre bolide ?

“Ce véhicule a un très grand potentiel. La traction arrière et les performances du véhicule nous impressionnent. Cette voiture est unique et elle attire toujours autant notre attention. Nous n’allons pas encore jusqu’à la limite du potentiel de cette voiture. Beat n’est plus tout jeune et il a de plus en plus conscience des dangers. Il sait que s’il dévie de 20 centimètres de la route, on peut se retrouver dans le mur ou dans l’arbre. Il est clair que le but du rallye est d’aller le plus vite possible mais pour nous, nous voulons surtout nous amuser. Nous ne voulons pas nous mettre en danger.”

Quel est votre programme pour 2020 ?

Janine Wyssen à l’attaque lors du Slalom de Romont

“Nous avions prévu de commencer au Critérium Jurassien mais ça ne sera malheureusement pas le cas… Nous débuterons donc au Rallye du Chablais, éventuellement le Rallye du Tessin et le Rallye du Valais. Nous irons également au Trophée Abarth. Nous voudrions participer à tellement de courses mais faute de temps, ceci n’est pas possible.

Nous sommes évidemment déçus que la saison débute plus tard mais nous comprenons tout à fait la décision de l’état. Il est important de penser à notre santé et de faire preuve de solidarité.”

Crédit photo : Sport-Auto.ch – Sébastien Montagny

A propos de l'auteur

Articles en relations