Xavier Craviolini découvrira une nouvelle voiture en 2020

Après une saison 2019 mitigée, Xavier Craviolini reste tout de même satisfait de saison. Le Rallye International du Valais aura été différent pour le Valaisan car il devait à tout prix ramener l’automobile sans une égratignure car elle était déjà vendue. Après la vente de son Honda Civic Type R, Xavier Craviolini a fait l’acquisition d’une nouvelle Fiat Abarth 124 RGT.

Sport-Auto.ch a pu s’entretenir avec le pilote Valaisan.

Sport-Auto.ch : Peux-tu te présenter brièvement ?

Xavier Craviolini : “Je m’appelle Xavier Craviolini et je suis un « jeune quinquagénaire » depuis le mois de janvier !  J’habite Bramois, juste à côté de Sion. J’ai débuté le rallye en 2003 par le Rallye du Valais et depuis je n’ai plus arrêté ! J’ai la particularité d’avoir fait tous les rallyes avec la même co-pilote, Yannick Micheloud qui est aussi ma compagne dans la vie depuis 17 ans et que je remercie au passage.

A part le rallye, je suis un passionné de sports en général et j’en pratique beaucoup. Sinon je travaille dans l’intégration et la formation socioprofessionnelle de personnes atteintes dans leur santé ou en difficulté.”

Comment s’est déroulé ton année 2019 ?

Xavier Craviolini – Rallye du Critérium Jurassien 2019

“On va dire qu’il y a eu du bon et du moins bon !

On a très mal commencé au Pays du Gier puisqu’après moins de 2km on s’est fait surprendre par une plaque d’humidité et on est sorti de la route. Au Rallye du Chablais, on a touché une roue arrière à la sortie d’un pont et on a dû abandonner à 3 ES de la fin.

Sinon ça s’est très bien passé au Critérium Jurassien. On a fini l’année par le Rallye du Valais. C’était un rallye un peu particulier car notre voiture était déjà vendue avant le rallye. On a donc roulé sans prendre de risque et en laissant une bonne marge de sécurité.”

Que penses-tu du programme 2020 en supprimant une manche ?

“Je pense qu’à l’heure actuelle avec ce « fichu virus » la priorité n’est pas au rallye mais à notre santé. On va donc prendre notre mal en patience, voir comment la situation évolue et on verra quels rallyes pourront avoir lieu, en espérant bien-sûr qu’ils soient le plus nombreux possible.”

Peux-tu nous parler de ta nouvelle acquisition ? Pourquoi ce choix ?

“Nous avons effectivement acquis une Abarth 124 de la catégorie R-GT. C’est une voiture très performante à moteur turbo qui développe environ 300 CV, avec une boîte à vitesses séquentielle avec palette au volant et qui a la particularité d’être une propulsion.

Je me souviens très bien de la présentation de cette voiture au salon de l’auto à Genève en 2017. J’ai eu un “coup de cœur” pour cette voiture au look particulier et je me suis dit que ça pourrait être sympa de rouler avec ! A l’occasion de mes 50 ans fêtés cette année et grâce à l’aide de ma co-pilote et de nos partenaires, je me suis fait un beau cadeau !”

Quel est ton programme 2020 ?

“Nous avions prévu de faire 4 ou 5 manches du Championnat Suisses des rallyes. Au vu des événements actuels et des annulations, nous sommes un peu dans l’inconnue. Nous allons donc revoir notre programme dès que la situation sanitaire sera stabilisée. Le but sera toujours de pouvoir faire 4-5 rallyes cette année.”

Quels seront tes objectifs au volant de cette nouvelle voiture ?

“Ce sera pour nous une saison d’apprentissage et notre objectif sera avant tout de prendre en main notre nouveau bolide, sans brûler les étapes !

Tout est absolument nouveau pour moi car je n’ai jamais roulé avec une propulsion et une voiture à moteur turbo. Je vais devoir changer ma façon de piloter car c’est complètement différent de la Honda R3 avec laquelle j’ai roulé de nombreuses années.

On a eu l’occasion d’essayer notre nouvelle voiture il y a quelques semaines sur circuit. J’ai été impressionné par son moteur, sa boîte à vitesses mais aussi par la vivacité du train arrière qui ne pardonne rien si on remet trop vite les gaz ! J’ai encore beaucoup de boulot pour pouvoir la maîtriser mais le plaisir à son bord est indéniable !”

Crédit photo : Ludovic Carnal

A propos de l'auteur

Articles en relations