Axel Gnos – « La guerre intra-suisse était lancée !!! »

Sur le tracé de Manfeil Race track, près de la ville de Palmerston North, Axel Gnos prenait part, le week-end dernier, au cinquième et ultime rendez-vous de la Castrol Toyota Racing Series.

Après des problèmes électroniques rencontrés le jeudi lors des essais privés et résolu le lendemain en modifiant la cartographie, le jeune pilote suisse s’avouait confiant avant d’attaquer la Q1, après de bons chronos réalisé en pneus usagés.

Mais, lors de la première qualification, Axel Gnos se rendait compte que le set-up n’était pas adapté aux pneus neufs et ne pouvait qu’améliorer son temps de la veille que de 0,15 seconde.

Parti depuis la neuvième ligne de la première course, Axel Gnos se classait au quatorzième rang.

Axel Gnos : « Mon rythme en course était correct, et je pouvais viser la douzième place finale. Mais j’ai été obligé de me battre en piste et de fermer les portes car Grégoire Saucy tentait de me dépasser… la guerre intra-suisse était lancée !!! »

Parti de la quatorzième place en course 2, le Lausannois allait être victime d’une poussette hors de la piste et se classait finalement seizième.

La troisième et dernière compétition du week-end et du championnat était une longue course de 35 tours, très célèbre en Nouvelle-Zélande, et avec un solide palmarès, notamment Jackie Stewart et Graham Hill…

Axel Gnos : « Je me suis élancé de la dix-septième place sur la grille et j’ai franchi la ligne d’arrivée au quatorzième rang. C’était ma première course sur une distance aussi longue, mais, malgré ça, j’ai suivi mes adversaires sans difficulté tout en gardant un rythme constant et m’être battu toute la course. L’équipe et moi-même sommes donc très satisfaits de cette prise d’expérience et de mon rythme de course. »

Et au terme de ces cinq week-ends de course en Nouvelle-Zélande, le pilote vaudois tire un bilan positif :

Axel Gnos : « Ce CTRS 2020 fut une merveilleuse expérience. Je tiens à remercier l’équipe Kiwi Motorsport, mes parents ainsi que Toyota New-Zealand pour leur accueil incroyable. Nous étions venus en Nouvelle-Zélande pour prendre de l’expérience et j’ai énormément appris. Désormais, nous allons nous préparer pour le championnat d’Espagne de Formule 4, où j’espère rentrer dans le top 5 le plus souvent possible. »

Crédit photos et citations : Axel Gnos

A propos de l'auteur

Articles en relations