WRC – Elfyn Evans domine un “mini” Rallye de Suède

En raison d’un cruel manque de neige et de glace en Scandinavie, le maintien du Rallye de Suède fut en suspens quant à son maintien ou non, avant que les organisateurs n’assurent l’épreuve mais non sans la suppression de la moitié du parcours. Ainsi, seules 9 spéciales (dont 4 en Norvège) allaient être disputées sur l’ensemble du week-end. La spéciale spectacle du jeudi soir et la première spéciale du dimanche matin, initialement maintenues, étaient également retirées de la compétition (la spéciale du jeudi était néanmoins courue, mais pour le spectacle, sans prise en compte des chronos).

Ainsi, les concurrents s’élançaient le vendredi matin pour une boucle de trois spéciales, avant une quatrième épreuve de très courte distance, l’après-midi. Et dès le premier chrono, Elfyn Evans se plaçait en haut de la feuille des temps devant Ott Tänak et Källe Rovanperä, le pilote estonien prenant le meilleur dans le deuxième chrono du jour devant les deux Toyota, avant qu’Evans ne relègue Tänak à 8 secondes dans la troisième spéciale et prenne déjà un peu le large sur ses adversaires, Rovanperä se hissant au niveau de Tänak.

Mais dans la courte spéciale de Torsby, qui clôturait cette première journée, le jeune finlandais calait et perdait 6 secondes sur le pilote de la Hyundai, qui ainsi consolidait sa deuxième position. Handicapé par une position défavorable sur la route, Sébastien Ogier profitait de cette erreur de son coéquipier pour terminer au quatrième rang, à 3 secondes de la Toyota n°69. Esapekka Lappi terminait cette première journée à 3 secondes du sextuple champion du monde, et Thierry Neuville complétait le top 6, devant Craig Breen, Teemu Suninen et Takamoto Suninen.

Le lendemain, c’est le même parcours qui était au programme des concurrents, et Elfyn Evans allait se montrer intraitable lors des trois spéciales de la matinée, avec trois nouveaux temps scratchs, avant de laisser la dernière spéciale du jour à Thierry Neuville. Au classement général, seul Källe Rovanperä et Sébastien Ogier inversaient leurs positions dans la lutte pour la dernière marche du podium.

Mais avec seulement une demi seconde d’écart entre les deux Toyota, tout allait se jouer dans la Powerstage, seule spéciale au programme du dimanche. Et c’est avec un chrono canon que le jeune finlandais récupérait au finish la troisième marche du podium ainsi que les cinq points bonus, alors qu’Elfyn Evans assurait sa deuxième victoire en WRC et se portait ainsi en tête du championnat.

Elfyn Evans : « Je suis vraiment heureux d’obtenir ma première victoire avec le Toyota Gazoo Racing pour notre deuxième épreuve ensemble. Je dois remercier l’équipe de m’avoir fourni une excellente voiture, mais aussi de m’avoir aidé à trouver les bons réglages. J’avais une très grande confiance dans la voiture, et dans de telles conditions, c’est nécessaire. J’ai pris beaucoup de plaisir à son volant et j’espère que cela va continuer sur la terre lors des prochaines épreuves. De plus, je remercie vivement Scott (Martin, son copilote, ndlr) ; depuis qu’il est avec moi, il est au top et je suis très heureux de cette première victoire de notre duo. »

Ott Tänak s’offrait les points de la deuxième place, ainsi que deux bonus en Powerstage, après son résultat nul au Monte-Carlo. Källe Rovanperä montait sur son premier podium, après seulement son deuxième rallye dans la catégorie reine, devant Sébastien Ogier, Esapekka Lappi, Thierry Neuville, Craig Breen Teemu Suninen et Takamoto Katsuta.

Dixième au général, Jari Huttunen remportait la catégorie R5 et le WRC3 devant Emil Lindholm, alors que Mads Ostberg, 12ème au général, remportait le WRC 2. Enfin, notons la victoire de Tom Kristensson dans le championnat Junior.

Classement du rallye
1. E. Evans S. Martin Toyota Yaris WRC 1:11:43.1
2. O. Tänak M. Järveoja Hyundai i20 Coupe WRC +12.7
3. K. Rovanperä J. Halttunen Toyota Yaris WRC +20.2
4. S. Ogier J. Ingrassia Toyota Yaris WRC +23.6
5. E. Lappi J. Ferm Ford Fiesta WRC +32.4
6. T. Neuville N. Gilsoul Hyundai i20 Coupe WRC +33.8
7. C. Breen P. Nagle Hyundai i20 Coupe WRC +1:00.9
8. T. Suninen J. Lehtinen Ford Fiesta WRC +1:24.5
9. T. Katsuta D. Barritt Toyota Yaris WRC +1:59.6
10. J. Huttunen M. Lukka Hyundai i20 R5 +4:03.0

Powerstage
1. K. Rovanperä J. Halttunen Toyota Yaris WRC
2. T. Neuville N. Gilsoul Hyundai i20 Coupe WRC
3. S. Ogier J. Ingrassia Toyota Yaris WRC
4. O. Tänak M. Järveoja Hyundai i20 Coupe WRC
5. E. Lappi J. Ferm Ford Fiesta WRC

Classement du championnat constructeur
1. Toyota Gazoo Racing World Rally Team 73
2. Hyundai Shell Mobis World Rally Team 63
3. M-Sport Ford World Rally Team 40

Classement du championnat pilote
1. E. Evans 42
2. T. Neuville 42
3. S. Ogier 37
4. K. Rovanperä 30
5. E. Lappi 24
6. O. Tänak 20
7. T. Suninen 11
8. S. Loeb 8
9. T. Katsuta 8
10. C. Breen 6

Prochain rendez-vous pour le WRC : au Mexique, du 12 au 15 mars prochain.

Crédit photos : Toyota Gazoo Racing, Hyundai Motorsport, M-Sport Ford, Skoda Motorsport, Citroën Racing, FIA Junior WRC ; citation : Toyota Gazoo Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations