FIA WEC – Louis Delétraz s’engage avec Rebellion Racing pour les 24 Heures du Mans

Après des performances impressionnantes lors des rookies days en décembre dernier, Louis Delétraz courra avec l’écurie suisse Rebellion Racing aux 24 Heures du Mans, et aux 6 heures de Spa.

Une saison riche en perspectives
Le jeune homme de 22 ans est donc à l’aube d’une saison cruciale pour la suite de sa carrière. Engagé aussi bien en Formule 2 qu’en WEC LMP1 (pour deux courses), son programme pourrait aussi être complété par un rôle dans l’écurie de Formule 1 Haas.
Au volant de la deuxième machine de Rebellion, la R-13 #3, il aura comme partenaire Romain Dumas, double vainqueur du Mans (2010 sur Audi et 2016 sur Porsche avec Neel Jani et Marc Lieb), et de Nathanaël Berthon. Une belle opportunité, mais une grande responsabilité également. Louis admet d’ailleurs qu’il a sauté sur l’occasion d’ajouter de faire ses débuts en WEC dans une voiture LMP1 qui a le potentiel de gagner l’une ou l’autre des courses en Belgique et en France. “C’est un excellent line-up  pour mes débuts. Romain est le roi de l’endurance et Nathanaël a aussi beaucoup d’expérience”, a-t-il déclaré.

Un pilote suisse sur une monoplace helvétique

“En tant que pilote suisse, je connais Rebellion depuis longtemps et j’avais déjà été très heureux de recevoir leur appel surprise pour participer à l’épreuve rookies à Bahreïn l’an dernier. Cela s’est très bien passé et j’ai tout de suite adoré la voiture LMP1. Mais avoir maintenant l’opportunité de faire courir la voiture aux 24 heures du Mans  et à Spa, c’est tout simplement incroyable. Courir au Mans est ce dont tout le monde rêve et je ne suis pas différent ! déclare Louis Delétraz.

Avec les 6 heures de Spa qui tomberont le 25 avril et les 24 heures du Mans prévues pour les 13 et 14 juin, le nouveau programme WEC de Louis n’entre, de plus, pas en conflit avec ses engagements et le championnat de Formule 2. En effet, les deux courses sont agendées une semaine avant et une semaine après les manches de F2 à Zandvoort et Baku.

Une première qui en rappelle une autre
Louis Delétraz pourra également faire appel à l’expérience de son père, Jean-Denis, qui a couru neuf fois au Mans et a remporté deux fois sa catégorie. “Je suis sûr qu’il aura de bons conseils pour moi aussi”, a-t-il ajouté. Son de cloche similaire du côté d’Alexandre Pesci, président et propriétaire de Rebellion Racing, qui est heureux de pouvoir associer Romain Dumas à Louis Delétraz. C’est donc une magnifique première qui se prépare pour Louis. Une première participation à 22 ans à la célèbre course du Mans dans une écurie helvétique, que rêver de mieux.

Crédits photos: @FIA WEC, @Louis Delétraz, @Rebellion Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations