Rallye VHC : Christian Blanchard reviendra encore plus fort

En remportant le Rallye Historique du Valais 2019, Christian Blanchard a une nouvelle fois démontré sa pointe de vitesse. Pour cette nouvelle saison, Christian Blanchard s’alignera sur trois manches de la Coupe suisse VHC. Le Vaudois sera encore plus fort avec les révisions faites sur sa Ford Escort.

Sport-Auto.ch s’est entretenu avec Christian Blanchard.

Sport-Auto.ch : Peux-tu te présenter brièvement ?

Christian Blanchard : “Je m’appelle Christian Blanchard, j’ai 47 ans et deux enfants. J’habite près de Lausanne et je fais du rallye depuis 1998. J’ai roulé en moderne jusqu’en 2003, puis j’ai complètement arrêté le rallye. J’y suis revenu en 2012, et j’ai maintenant une préférence pour la catégorie historique. Les voitures sont plus vivantes que les modernes et l’ambiance entre les équipages est super sympa. Au niveau de mon caractère, je suis un entrepreneur et on va dire que je suis un peu hyperactif. En dehors de ma passion pour le rallye, mon cœur bat pour le cyclisme de route. Je pratique à raison de 8 à 10’000 kilomètres par an. Au niveau professionnel, je cumule deux postes, l’un dans la direction chez Sunrise et l’autre dans mon entreprise de vente et de montage de pneus à domicile. Je ne m’ennuie pas.”

Que gardes-tu du Rallye du Valais ?

Un retour au premier plan en remportant le Rallye Historique du Valais 2019

“Un excellent souvenir et l’envie de le refaire en 2020… mais cette fois avec un moteur qui avance et qui hurle.”

Comment s’est déroulé le rallye aux côtés de Manu Guex, est-ce la naissance d’un nouveau duo pour la suite ?

“Ça s’est très bien passé, tant au niveau de la course qu’en dehors, ce qui est presque le plus important pour moi. Si on passe des journées entières de recos ensemble et qu’il n’y a pas de feeling entre le navigateur et moi, ça ne m’intéresse tout simplement pas. Pour le duo, ça me plairait bien, mais Manu a également des engagements avec un autre pilote en 2020, donc on va rouler ensemble quand ce sera possible. Au Rallye du Chablais, par exemple, je devrai trouver quelqu’un d’autre, car Manu y participera justement avec l’autre pilote.”

Est-ce que cette victoire est le plus beau souvenir que tu as en rallye ?

“C’est un très beau souvenir, mais la seconde place scratch au Critérium Jurassien 2002 avec la Clio S1600 compte aussi beaucoup pour moi.”

Quelles sont tes préférences entre la Ford Escort et ton ancienne BMW M3 E30 ?

C’était en 2014 : Christian Blanchard remportait sa première victoire en VHC lors du Rallye du Pays du Gier.

“Je préfère l’Escort, car elle plus joueuse que la M3 au niveau comportement, et le moteur à injection qui est actuellement en préparation prend plus de tours que celui de la M3, ce qui me plaît particulièrement.

L’Escort est aussi plus facile à entretenir, car tu trouves toutes les pièces sur le marché. Pour la M3, cela peut être compliqué selon ce que tu cherches. Je me souviens avoir galéré pendant 6 semaines pour simplement acheter un feu clignotant qui était tombé de la voiture en course. J’en ai finalement trouvé un d’occasion aux Etats-Unis et ça m’a coûté 100 dollars de transport pour me le faire livrer en Suisse !”

Comment se déroulent les travaux sur ton Escort ?

“Le moteur est presque terminé ; je devrais récupérer la voiture chez Historic Rally Sport au Pays de Galles fin février. La nouvelle caisse « asphalte » sera préparée entre avril et août, et on devrait en principe la changer juste avant le Rallye du Valais. La voiture « donneuse » est déjà livrée chez Historic Rally Sport. “Y’a plus qu’à”… mais ils ont deux autres caisses au programme à faire avant d’attaquer la mienne.”

As-tu une idée plus précise sur ton programme 2020 ?

“Mon programme 2020 est centré sur le cyclisme, puisque je m’entraîne pour faire la Haute Route des Alpes à vélo au mois d’août. Il faudra pour cela accumuler, avant, environ 7’000 km d’entraînement avec au moins 120’000 mètres de dénivelé positif, ce qui représente environ 280 heures d’entraînement. Je dois caser tout ça dans un agenda déjà bien chargé.

Bref, au niveau rallye, je prévois de faire le Critérium Jurassien et le Rallye du Chablais, puis le Rallye du Valais en fin de saison.”

Crédit photo : Sport-Auto.ch – Baptiste Aebi

A propos de l'auteur

Articles en relations