12h de Bathurst – Bentley remporte la victoire, Patrick Pilet au pied du podium

Première épreuve de la saison de l’Intercontinental GT Challenge, les 12h de Bathurst ont été marquées par de nombreux rebondissements sur le circuit tourmenté de Mont Panorama.

Ainsi, la Bentley n°7 de Jules Gounon – Maxime Soulet – Jordan Pepper aurait pu tout perdre dans la dernière heure lorsque le pilote français était victime d’une crevaison. Mais, ce fait de course n’allait pas sonner le glas de l’équipage et, au terme des 12 heures, la Continental GT3 n°7 remportait la course.

Auteur du dernier double relais sur la Mercedes n°999, le natif de Zurich Raffaele Marciello allait maintenir la pression sur la GT britannique avant d’être victime d’un déchappage dans les derniers tours de course. Et si le changement de pneus allait être rapidement effectué, Raffaele Marciello effectuait une petite faute en faisant tourner les roues alors que la voiture n’était pas au sol et la direction de course allait lui infliger une pénalité de 30 secondes alors qu’il était parvenu à franchir la ligne d’arrivée au deuxième rang et l’équipage de la Mercedes rétrogradait au sixième rang.

En conséquence, c’est l’équipage de la McLaren n°60 qui montait sur la deuxième marche du podium devant la Mercedes n°888, Patrick Pilet et ses coéquipiers de la Porsche n°911 terminant dans les roues de ces deux voitures après avoir été retardés par une crevaison durant la course.

Auteur d’un très beau début de course qui le voyait tenir la troisième place, Alexandre Imperatori et ses coéquipiers sur la Nissan de KCMG finissaient à la treizième place après un changement de frein sur la GTR dans la dernière heure de course. Enfin, pour l’équipe Saint-Galloise R-Motorsport, le week-end de course débutait très mal avec l’une des deux Vantage détruite aux essais et forfaite pour la course (sans dommage pour Marvin Kirchhöfer alors au volant). L’autre voiture allait connaître un long arrêt aux stand en raison d’un problème sur l’avant de la voiture (splitter et freins) et se classait finalement seizième.

Classement de la course

Prochaine manche de l’Intercontinental GT Challenge : fin juillet, avec les 24h de Spa.

Crédit photos : Pirelli, Porsche, KCMG, R-Motorsport

A propos de l'auteur

Articles en relations