FIA Formule E – Le Chili n’a pas souri aux Suisses

Nico Müller (Dragon) 12e, Sébastien Buemi (Nissan e.dams) 13e, Edoardo Mortara (Venturi) et Neel Jani (Porsche) éliminés après respectivement 29 et 2 tours, la 3e course de la saison 6 du championnat FIA de Formule E, disputée à Santiago au Chili, n’a guère souri aux pilotes suisses. Il en est allé différemment pour l’Allemand Maximilian Günther (BMW i Andretti) qui s’est imposé dans le tout dernier tour devant le Portugais Antonio Felix Da Costa (DS Techeetah). Le Néo-Zélandais Mitch Evans (Jaguar) est quant à lui monté sur la troisième marche du podium.

Il y a des courses comme cela où les points négatifs, pour les pilotes suisses, sont nettement plus nombreux que les points positifs. Parmi ces derniers, on relèvera que le Vaudois Sébastien Buemi s’était qualifié pour la Super-Pole, réservée aux six pilotes les plus rapides des essais, et avait pu prendre le départ de la course en sixième position. Longtemps en bagarre pour une place parmi les six premiers, il a finalement franchi la ligne d’arrivée en 7e position. Les commissaires lui ont cependant infligé une pénalité de 30 secondes pour une infraction technique et il n’apparaît sur la liste des résultats qu’en 13e position, juste derrière le Bernois Nico Müller.

Vice-champion en titre du DTM avec Audi, Nico Müller (12e) a ainsi franchi la ligne d’arrivée d’une course de Formule E pour la première fois de sa carrière. Lors des deux premières épreuves de la saison disputées en Arabie Saoudite, Nico Müller avait en effet dû faire l’impasse sur la première course – accidentée lors des essais, sa monoplace n’avait pu être réparée à temps – et avait abandonné lors de la seconde après avoir heurté un muret.

Au Chili, Nico Müller s’apprêtait à se glisser parmi les dix premiers lorsqu’il s’est retrouvé bloqué derrière un concurrent parti en tête à queue. Pire, il devait même le toucher en ne parvenant pas à l’éviter. Cela lui a valu une pénalité de 10 secondes et un 12e rang final qui ne correspond guère à son réel talent.

Quant au Genevois Edoardo Mortara, il semblait en mesure de sauver l’honneur des pilotes suisses car il se bagarrait pour une place parmi les trois premiers. Hélas, un contact avec Antonio Da Costa mit prématurément fin à ses espoirs après 29 tours.

La course du Biennois Neel Jani allait être encore plus courte puisqu’elle se termina après seulement deux tours. Qualifié en 12e position au volant de sa Porsche 99X, il était impliqué au premier tour de course dans une collision en chaîne sans qu’on puisse lui faire le moindre reproche. Il s’arrêta aux boxes pour faire réparer les dégâts mais ceux-ci étaient trop importants et, lorsqu’il repartit, il ne put boucler qu’un seul tour. Son coéquipier au sein de l’écurie Porsche TAG-Heuer, l’Allemand André Lotterer, n’a pas connu de réussite lui non plus. Qualifié en 14e position, il a été impliqué lui aussi dans un accident. Après s’être arrêté aux stands pour une réparation, il a cependant pu repartir et engranger de précieux kilomètres. Il a ainsi accompli 28 tours avant d’être disqualifié pour avoir dépassé la quantité maximale d’énergie allouée.

Neel Jani (Porsche 99X): « Aujourd’hui, nous étions en mesure de nous classer tous les deux parmi les dix premiers et de marquer ainsi à nouveau des points. A la fin du premier tour, j’ai cependant été harponné par un autre concurrent qui m’a fait heurter une autre monoplace. La suspension de ma monoplace a été considérablement endommagée dans cet accident et ma course s’est terminée avant même qu’elle n’ait réellement débuté! Mais André qui, ne l’oublions pas, a terminé 2e lors de la première course en Arabie saoudite, et moi, ne baissons pas les bras. Nous sommes déjà tournés vers la prochaine course qui aura lieu au Mexique à la mi-février. Si nous continuons à travailler dur comme nous l’avons fait jusqu’ici, nous devrions être en mesure de nous battre avec les meilleurs. A Santiago, je n’ai par exemple raté la Super-Pole que de 15 centièmes de secondes. C’est de bon augure pour la suite de la saison ! »

Classement

La prochaine course aura lieu le samedi 15 février à Mexico-City.

Crédits des photos: BMW i Andretti, FIA Formula E et Porsche TAG-Heuer

A propos de l'auteur

Articles en relations