Joël Rappaz de retour en 2020

Après avoir fait l’acquisition d’une R5 en 2018, Joël Rappaz s’est aligné sur les trois premières manches du Championnat Suisse des Rallyes et le bilan est quelque peu mitigé. Pour sa première apparition au volant d’une Ford Fiesta R5 lors du Rallye du Chablais 2018, Joël Rappaz s’était directement emparé d’une superbe 2ème place scratch. Une performance qu’il n’a malheureusement pas pu réitérer en 2019.  

Sport-Auto.ch a pu s’entretenir avec Joël Rappaz.

Comment s’est déroulé ta saison 2019 ?

“Malheureusement, j’ai commis une erreur dès la première manche du championnat. Lors de la seconde étape du Rallye du Pays du Gier, nous nous sommes fait surprendre dans la première spéciale du jour. C’est vraiment une contreperformance à oublier. Je suis également loin d’être satisfait de mon Rallye du Critérium Jurassien. On finit certes à une jolie 5ème place mais les chronos n’étaient clairement pas à la hauteur de mes espérances. Lors du Rallye du Chablais, c’était déjà mieux, le rythme était là. Malheureusement à deux spéciales de l’arrivée, le cardan a lâché or que nous occupions la 5ème place du classement général. Puis, j’ai terminé ma saison en faisant deux slaloms pour me changer les idées. Je n’avais malheureusement pas le temps pour me préparer à une grosse épreuve comme le Rallye du Valais.”

Quel est ton plus beau souvenir en rallye ?

“Je pense directement à 2008 lorsque nous étions en tête du Rallye du Chablais avec la M3 en faisant des scratchs lors de la première étape. On avait bien tenu tout le rallye et on avait terminé à une belle 4ème place à domicile. Ensuite quand je repense à ma saison en 2011 dans une formule de promotion, la Coupe Citroën, c’était également une bonne année. Je me battais chaque course avec Galli et Cremona, chaque spéciale se jouait à la seconde.”

Quelles sont les choses que tu dois encore perfectionner pour exploiter tout le potentiel de la voiture ?

“Je dois tout d’abord mieux me préparer moi-même. Je dois prendre plus de temps, commencer à me concentrer quelques semaines avant la course. Je dois également plus rouler en essai. Je dois me concentrer sur le fonctionnement de l’auto et le couple maximum afin d’exploiter la pleine puissance de la voiture. Ensuite, j’ai quelques améliorations techniques à faire sur la Ford Fiesta R5.”

Toi qui as pu tester une S2000 et une R5, quelles sont les forces de ta Ford Fiesta R5 par rapport aux anciennes S2000 ?

“Pour moi, tout est mieux sur cette R5. Il n’y a vraiment pas photo mais les principales choses qui ont le plus attiré mon attention sont par exemple : le débattement de suspension, la voiture amortie et motrice beaucoup mieux. Tu as 1,5x plus de couple sur une R5, les freins à l’arrière etc… Il n’y a vraiment que des avantages. Le seul inconvénient pour moi est que je n’arrive moins bien à sentir la voiture, c’est plus compliqué de savoir si tu fais juste.”

L’équipage sera à nouveau réuni l’an prochain

Quels sont tes projets 2020 ?

“Je participerai à un championnat qui s’appelle l’ERT, Alpine Rally Trophy qui est composé de 4 manches. Nous commencerons par le Rallye du Sanremo, puis le Rallye Ain Jura qui est un rallye que j’apprécie, le Rallye du Chablais à domicile, puis nous finirons notre saison au Rallye du Valais. Je retrouverai à ma droite, mon fidèle copilote, Gaëtan Lathion.”

Crédit photo : Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations