Ronnie Bratschi : “J’ai eu 2 sorties de route mais ce n’était jamais de ma faute”

Ronnie Bratschi est sans aucun doute le concurrent le plus redoutable dans la catégorie des voitures de tourisme de la montagne. Ronnie et sa monstrueuse Mitsubishi ont fait tomber de nombreux records au cours de cette année.

Sport-auto.ch a pu s’entretenir avec Ronnie Bratschi

Sport-Auto.ch : Peux-tu te présenter pour ceux qui te connaissent pas encore ?

Ronnie Bratschi : “Je m’appelle Ronnie Bratschi, j’ai 33 ans et je suis polymécanicien. Je travaille dur et très méticuleusement pour réaliser quelque chose qui m’aide souvent beaucoup dans les courses. J’ai participé à ma première course en 2010. J’ai remporté le championnat suisse des slaloms en 2013. J’ai également gagné à trois reprises la Coupe d’Europe FIA des courses de côte et j’ai terminé vice champion de la montagne en Suisse en 2018.”

Comment s’est déroulée ton année 2019 ?

“C’était essentiellement une bonne année pour moi. J’ai encore quelques déceptions, notamment à Hemberg, Anzère et Gurnigel. Ensuite le reste de la saison a été parfait, avec 5 records à Wolsfeld, Massongex, Osnabrück, St Ursanne et Oberhallau. J’ai pu démontrer que lorsque le matériel va, les résultats suivent.”

Quelle est ta course préférée ?

“Les tracés que j’affectionnent le plus sont ceux les plus longs et les plus exigeants. Par conséquent, mon favori est Rieti en Italie. C’est un parcours qui fait 14 kilomètres de long avec des portions rapides et quelques passages très techniques.”

Ronnie Bratschi – Anzère 2018

Tu as connu quelques sorties de route durant ta carrière, est-ce que maintenant tu abordes les courses différemment ?

“Oui en effet, j’ai eu malheureusement deux grosses sorties de route au cours de ces deux dernières années. Ce n’étaient jamais une erreur de pilotage, mais des défauts techniques. Je ne changerai donc rien dans ma manière d’aborder les courses et d’y participer. C’est comme ça, la course automobile, tu n’as jamais de garantie que tout tienne. Tu donnes le meilleur de toi-même et il y aura toujours un certain risque si tu apportes des modifications sur ta voiture.”

Vas-tu faire des modifications sur ta voiture ?

“Oui, il y aura des changements sur ma nouvelle voiture mais je ne peux malheureusement pas vous en dire plus pour l’instant.”

Est-ce que tu n’as jamais eu envie de tenter ta chance en rallye ?

“Oui, le rallye serait très intéressant et exigeant à conduire. Si le Rallye du Gothard avait fait son retour, je l’aurais accompagné. Malheureusement le rallye n’a jamais… mais si vous voulez être performant en rallye, cela coûte encore plus, niveau budget, et nécessite encore plus de temps libre.”

Quel est ton programme 2020 ?

“Mon programme 2020 n’est pas encore défini car ma voiture n’est pas prête.”

Crédit photos : Baptiste Aebi

A propos de l'auteur

Articles en relations