F1 – GP du Brésil : Max Verstappen au bout des émotions. Magnifique performance d’Alfa Romeo Sauber

Max Verstappen est sorti vainqueur d’un Grand-Prix du Brésil complètement fou. Après plusieurs interventions de la voiture de sécurité et un crash des deux Ferrari, le Néerlandais remporte sa troisième course de la saison devant l’incroyable Pierre Gasly et l’improbable Carlos Sainz. Un podium totalement frais et imprévisible.

Peu auraient misé sur un tel podium et cet incroyable scénario lorsque Max Verstappen s’élance de la pole-position devant Sebastian Vettel. Au premier virage, Le Néerlandais conserve la tête devant Lewis Hamilton et Sebastian Vettel qui perd déjà une place. Bon départ de Romain Grosjean qui est 7ème et à qui l’on prédit une course dans les points. Pendant ce temps, Charles Leclerc remonte lui ses concurrents un à un, pour finalement revenir en 6ème position au sortir du 10ème tour. Devant, Lewis Hamilton met la pression sur Max Verstappen et décide de tenter l’under-cut. Opération réussie pour le nouveau champion du monde 2019, qui passe le pilote Red Bull, bien aidé il est vrai par Kubica qui bloqua involontairement Verstappen à la sortie des stands.

Max Verstappen reprend les commandes
Dans les tours suivants, le jeune Néerlandais repart au combat et repasse magistralement le Britannique. Après les ravitaillement des autres hommes de tête, Verstappen retrouve ainsi la tête de la course devant Hamilton et Vettel. Le pilote allemand est lui toutefois sur une stratégie décalée et espère pouvoir économiser ses gommes. Quelques tours après la mi-course, les deux leaders repassent chausser de nouvelles gommes, sans pour autant perdre de positions. Seul Vettel les devance, étant sur son pari d’un changement de pneus tardif. Au 50ème des 71 tours, l’Allemand doit cependant se rendre à l’évidence et passe lui aussi une deuxième fois par les stands. Il ressort 3ème devant Bottas.

Le moteur Mercedes sème le chaos
Peu après son changement de pneus, le moteur de Valtteri Bottas lâche et le contraint à l’abandon dans une zone qui oblige une intervention de la Safety Car. Verstappen et Leclerc profitent de rechanger encore une fois leurs gommes en perdant le moins de temps possible et la course reprend au 60ème tour. On assiste alors à une bataille magnifique entre Verstappen, Hamilton, Albon et les deux Ferrari. Le Thaïlandais s’empare d’ailleurs de la troisième place et est sur les talons de Hamilton. Derrière, Romain Grosjean a perdu toute l’avance du début de course et se retrouve hors des points, alors que les Alfa Romeo Sauber se retrouvent proche d’un gros résultat.  

Ferrari finit en crash, Verstappen triomphe
A 5 tours de l’arrivée, la bataille est de plus en plus intense et Leclerc décide d’attaquer Vettel pour revenir sur Albon. Il passe l’Allemand au premier virage mais celui-ci riposte sur la ligne droite et touche l’avant droite du Monégasque. Voitures touchées et abandons pour les deux pilotes. Encore une énorme occasion gâchée et Mattia Binotto a de quoi se fâcher. Après une nouvelle intervention de la Safety Car, la course repart deux tours avant la fin et Hamilton percute Albon. Catastrophe pour le Thaïlandais et pénalité pour le Britannique qui sera repoussé au 7ème rang après au lieu de la 3ème place. Max Verstappen remporte ainsi sa 3ème course de la saison et devance un incroyable Pierre Gasly qui a tenu tête à Hamilton sur Toro Rosso. Carlos Sainz hérite de la 3ème place dans la soirée et Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi terminent aux 4ème et 5ème rang. Une véritable moisson pour l’écurie suisse qui avait connu des Grand-Prix bien difficiles depuis le début de l’été. 
 
De gros points pour Alfa Romeo Sauber
Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi ont offert 22 points à Alfa Romeo Sauber, soit l’un des records depuis l’intronisation du nouveau règlement de points. Ce résultat leur assure ainsi au moins la 8ème place au classement des constructeurs. Le Finlandais était d’ailleurs très content pour son équipe: ” Je suis tellement content pour l’équipe. Tous nos efforts des derniers mois sont enfin récompensés et nous pouvons être fiers du travail accompli. Je suis presque déçu de ne pas avoir passé Sainz, sinon nous serions finalement sur le podium.”

Prochaine et dernière course du championnat: le 1er décembre à Abu Dhabi.

Et le regard de Sport-Auto.ch :

Comme à chaque Grand-Prix, découvrez le bilan, les critiques, les émotions et les succès de Sport-Auto.ch

Bêtise : Vettel et Leclerc ont encore une fois semblé se comporter comme des enfants qui font une bêtise. A quelques milliers de dollars…

Première : Magnifique performance et premier podium pour Gasly et Sainz. C’est la première fois depuis plus de 3 ans que deux pilotes en dehors des 3 Top teams montent sur la boîte.

Mattia Binotto: La presse italienne va-t-elle demander sa tête après le nouveau désastre?

22 points : records pour Alfa Romeo Sauber. Espérons que cela convaincra Alfa de rester ?

Amuser : Lewis Hamilton a semblé plus vouloir s’amuser qu’autre chose après son tire. Dommage pour Albon

Décembre : Pour la quatrième fois de la F1, une course aura lieu au mois de décembre. On ne devrait toutefois pas trop ressentir le froid à Abu Dhabi.

La vidéo bonus :

Encore une fois cette année, les deux Ferrari s’éliminent de la course. Incroyable: regardez et écoutez plutôt leurs commentaires à bord.

GP du Brésil

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 71 1:33’14.678  
2 France Pierre Gasly Toro Rosso 71 1:33’20.755 6.077
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 71 1:33’20.817 6.139
4 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 71 1:33’23.574 8.896
5 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 71 1:33’24.130 9.452
6 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 71 1:33’24.879 10.201
7 Australia Daniel Ricciardo Renault 71 1:33’25.219 10.541
8 United Kingdom Lando Norris McLaren 71 1:33’25.882 11.204
9 Mexico Sergio Pérez Racing Point 71 1:33’26.207 11.529
10 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 71 1:33’26.609 11.931
11 Denmark Kevin Magnussen Haas 71 1:33’27.410 12.732
12 Germany Nico Hülkenberg Renault 71 1:33’27.737 13.059
13 United Kingdom George Russell Williams 71 1:33’28.277 13.599
14 France Romain Grosjean Haas 71 1:33’28.925 14.247
15 Thailand Alexander Albon Red Bull 71 1:33’29.605 14.927
16 Poland Robert Kubica Williams 70 1 lap  
17 Germany Sebastian Vettel Ferrari 65    
18 Canada Lance Stroll Racing Point 65    
19 Monaco Charles Leclerc Ferrari 65    
  Finland Valtteri Bottas Mercedes 51    

Crédits photos : ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Racing @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo : @FIA Official, ©Moto Fever

Crédits photos : ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Racing @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo : @FIA Official, ©Moto Fever

A propos de l'auteur

Articles en relations