Victor Darbellay : “La formule est unique”

Après 2 années dans le monde du rallye, Victor Darbellay a décidé de changer de voie. Le Valaisan stoppe sa carrière rallystique pour se lancer dans la course de côte et le slalom. Un choix qui s’avère payant, car nous découvrirons qu’il est tout aussi à l’aise entre des cônes qu’au frein à main, et se classait même à la troisième place après les essais du Slalom de Chamblon, entre des habitués de la discipline.

Nous avons pu rencontrer Victor Darbellay en cette fin d’année.

Sport-Auto.ch : Comment s’est passée cette année 2019 ?

Victor Darbellay : “Je suis très satisfait de cette première année, qui fut pour une réelle découverte de la monoplace. Mes résultats en slalom me conviennent parfaitement lorsque je fais face à de la concurrence. En course de côte, j’ai pu me fier au record de la catégorie, ce qui m’a permis de me faire une bonne idée de mes progrès.”

Qu’est ce qui a motivé tes choix à te concentrer sur la côte et le slalom, plutôt que le rallye ?

“Une des principales motivations était le budget, qui reste le nerf de la guerre dans le monde du sport automobile. Les coûts d’une saison en côte et slalom sont moins importants qu’en rallye. Mon choix s’est avéré payant lorsque je suis monté dans la monoplace. Je ne peux dire qu’une chose, c’est que je ne regrette pas mon choix. Les sensations sont différentes et j’apprécie énormément la formule. Je ne tire pas un trait définitif sur le rallye, car cette discipline me démange toujours autant, mais je n’ai rien de prévu pour l’instant.”

Du rallye au slalom

Comment te prépares-tu ?

“J’étudie mes anciennes caméras avec la BMW ainsi que celles d’autres pilotes en monoplace. J’essaie de connaître chaque détail du parcours sur la vidéo. Lorsque que je me retrouve sur le parcours, je fais le maximum de reconnaissance en voiture, scooter ou même à pied parfois.”

Quels sont les conseils que tu donnerais à un jeune pour être performant en slalom ?

“Nous parlions avant des reconnaissances, c’est le meilleur moyen d’être performant. Connaître son parcours, savoir où l’on va placer sa voiture, ce sont les meilleurs moyens pour faire de bons résultats. Une course se passe si vite que nous ne pouvons pas nous permettre de prendre deux manches pour connaître le parcours et trouver nos repères.”

Victor Darbellay

Quel est ton programme pour 2020 ?

“Je n’ai pas encore de programme précis. Je veux essayer de faire la majeure partie du Championnat Suisse des Slaloms, car c’est là que ma formule est la plus efficace par rapport aux autres monoplaces. Je veux également prendre part aux courses de côtes romandes et à celle du Gurnigel. Mais pour l’instant, la voiture est en pièces détachées au local, afin d’essayer de trouver quelques améliorations, réglages ou autres, afin d’être encore plus performant la saison prochaine. Je veux exploiter le maximum de ma monoplace cette année, et ensuite on verra si j’envisage ou pas un changement de monture pour 2021. On verra bien.”

Crédit photos : Sébastien Montagny – Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations