FIA WEC – 4h Shanghai Cool Racing entre joie et déception

La troisième manche du Championnat du Monde d’endurance WEC avait pourtant bien commencé pour l’équipe Cool Racing. Arrivée en Chine avec une détermination sans faille, Alexandre Coigny et Antonin Borga savaient qu’ils auraient besoin d’un peu de temps pour découvrir la piste du circuit International de Shanghai, qu’ils n’avaient parcourue jusque là que sur simulateur. Mais avec l’expérience et les conseils de Nicolas Lapierre, les deux Suisses ont vite réussi à s’adapter.

Lors des deux premières séances d’essais libres, l’ORECA07 #42 signait les meilleurs chronos LMP2.

Nicolas Lapierre : “Nous avions une bonne voiture dès le départ des essais. Antonin et Alex ont donc pu vraiment se concentrer sur la découverte de cette piste qui n’est pas évidente car plutôt technique. Ils ont pu effectuer des relais plus ou moins longs, et travailler assidument sur le pilotage.”

L’équipage a poursuivi sont travail de fond durant la troisième séance libre de samedi matin avant d’attaquer une qualification qui restera dans les mémoires du team.

Nicolas et Antonin se partageaient la tâche et si Nicolas réalisait une très belle performance en 1:48.089 signant par là-même le meilleur temps absolu sur cette piste en LMP2, Antonin n’était pas en reste et mettait toute son énergie sur cette qualif. Au final avec un très beau 1.49.210 et une moyenne en 1.48.649, nos pilotes décrochaient une première pôle en WEC alors que ce n’est que leur 3e manche en mondial.

Antonin Borga : “Nous sommes très heureux de signer notre première pole à Shanghai. Nous avons déjà gagné une course en WEC, mais une pole position en plus, confirme nos ambitions et l’évolution de notre équipe. En course il faut ensuite savoir garder sa place et ne pas faire d’erreur. C’est ce que j’ai réussi à faire durant ma première heure de course. Malheureusement ce problème électrique qui ne nous permettait plus de communiquer avec la FIA, a mis un terme à notre course. C’est très dommage, car notre voiture fonctionnait à merveille.”

ANA42 partait donc de la troisième ligne sur la grille de départ (6e au général et P1 LMP2). Antonin parvenait avec brio, non seulement à maintenir sa position durant le premier tour, mais aussi à ne pas commettre d’erreur en plein milieu du peloton, jusqu’à ce que la #37 du DC Racing ne le double pour prendre la tête de la catégorie. Devancé par DC Racing et pourchassé par André Negrao (#36 Signatech Alpine), puis par l’autre DC Racing d’Antonin Davidson, Antonin ne lâchait rien. Un problème électrique a mis un terme prématuré à la course d’ANA42. L’ORECA #42 ne marque pas de point à Shanghai pour n’avoir pas reçu le drapeau à damier.

Alexandre Coigny : “J’étais confiant car nous avions une très bonne voiture. Antonin et Nico ont fait un super travail en qualification et franchement Antonin a vraiment assuré durant son relais. La suite est moins réjouissante, c’est dommage et surtout frustrant de ne pas avoir pu exploiter cette super voiture à cause d’un problème qui n’empêchait pas de rouler, mais qui a coupé la télémétrie liée à la direction de course. C’est comme ça, nous reviendrons plus fort à Bahreïn.”

Patrick Barbier : “Nous avions bien débuté le week-end et la voiture était performante. Antonin et Alex avait fait un très bon travail de préparation en amont et se sentaient bien dans la voiture et sur cette nouvelle piste. Nous n’avons pas pu concrétiser à cause d’un problème électrique, c’est très dommage. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que nous avons encore appris beaucoup aujourd’hui et que nous avons été performants tout au long du week-end.”

Rendez-vous dans un mois à Bahreïn pour la 4e manche WEC.

Communiqué Cool Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations