FIA Motorsport Games – la première édition ne sourit pas aux Suisses

Disputé sur le tracé de Vallelunga proche de Rome : la première édition des FIA Motorsport Games se déroulait le week-end dernier avec 6 catégories : GT, TCR, Formule 4, Karting, Drift et jeux vidéo ; et les Helvètes étaient présents dans trois compétitions.

Malheureusement, cette première édition n’a pas souri aux Suisses puisque qu’aucune médaille n’est revenue à la délégation. Ainsi, si Patric Niedehaurser et Christoph Lenz portaient les espoirs d’une belle chance de médaille, notamment après que le pilote bernois ait placé la Lamborghini Huracan au troisième rang de la deuxième séance d’essais de la GT Cup, les courses disputées sous la pluie n’allaient pas sourire à l’équipage, et le duo terminait finalement au septième rang de la GT Cup, catégorie remportée par le Japon (Hiroshi Hamaguchi/Ukyo Sasahara), devant la Pologne (Andrezj Lewandowski/Artur Janosz) et l’Australie (Stephen Grove/Brenton Grove).

Dans la Drift Cup, Yves Meyer s’est qualifié pour la phase finale au volant de sa BMW M2, avant de terminer au dixième rang d’une catégorie remportée par l’Ukrainien Dmitriy Illyuk, devant le Tchèque et Michal Reichert et le Russe Illia Fedorov.

Enfin, Fredy Eugster représentait la Suisse dans la Digital Cup (jeux vidéo), mais ne parvenait pas à rentrer dans le top 10 lors des qualifications et ne se qualifiait donc pas pour la finale. Cette dernière revenait à l’Australien Cody Nikola Latkovski, devant le Costaricain Bernal Valverde et l’Italien Stefano Conte.

Dans les autres catégories, c’est la Hollande qui remportait la Karting Slalom Cup, avec Nina Pothof et Bastiaan van Loenen, devant la Belgique (Manon Degotte et Antoine Morlet), tandis qu’Olesia Vashchuk et Vladislav Bushuev offraient la médaille de bronze à la Russie. L’Italien Andrea Rosso remportait la Formule 4 devant l’Allemand Niklas Kruetten et le Finlandais William Alatalo, alors que la Touring Car Cup revenait au Russe Klim Gavrilov devant le Belge Gilles Magnus et le Slovaque Matej Homola.

Avec 3 médailles (une d’or et 2 de bronzes) la Russie termine l’événement en haut du classement des médailles.

Crédit photo : FIA Motorsport Games

A propos de l'auteur

Articles en relations