Eurocup Formule Renault – La victoire pour Victor Martins, le titre pour Oscar Piastri ! Grégoire Saucy douzième

Oscar Piastri (R-ace GP) a remporté le titre en Formule Renault Eurocup à l’issue de la dernière course de la saison 2019. Son rival Victor Martins (MP Motorsport) s’est imposé à Abu Dhabi devant Lorenzo Colombo (MP Motorsport) et le rookie Caio Collet (R-ace GP), mais l’Australien a su gérer sa course pour être sacré et permettre à R-ace GP de monopoliser les trois couronnes en jeu pour la première campagne de la Formula Renault FR-19.

Pole record pour Martins

Dans l’obligation de s’imposer pour espérer encore décrocher le titre, Victor Martins s’offrait sa sixième pole position consécutive à l’issue d’un nouveau duel face au leader du classement général Oscar Piastri.

Auteur du tour le plus rapide du week-end en 2’08’’014, le Français signait sa neuvième pole de la saison pour égaler les records établis par Scott Speed en 2004 et Sacha Fenestraz en 2017. Le wild-card Matteo Nannini (MP Motorsport) prenait la troisième place pour sa deuxième qualification dans la catégorie tout en devançant Lorenzo Colombo et Alexander Smolyar (R-ace GP).

Qualifications 2Grille de départ

Martins s’impose, Piastri gère

En début d’après-midi, le départ était donné sur une piste dépassant 50°C. À l’extinction des feux, Victor Martins conservait l’avantage tandis que Lorenzo Colombo gagnait deux places pour s’intercaler entre son équipier et Oscar Piastri.

Au deuxième tour, Oscar Piastri était attaqué par Matteo Nannini, mais le grand bénéficiaire de leur duel était Caio Collet. Sixième sur la grille, le Brésilien — déjà titré chez les rookies — faisait l’intérieur aux deux hommes pour se hisser sur le podium. Oscar Piastri parvenait néanmoins à résister à Matteo Nannini, celui-ci étant surpris par Alexander Smolyar avant de reprendre sa position une boucle plus tard.

En tête, Victor Martins creusait rapidement l’écart sur Lorenzo Colombo, qui en faisait de même sur Caio Collet. L’action se concentrait alors dans le peloton, notamment avec l’accrochage entre Kush Maini (M2 Competition) et Frank Bird (Arden Motorsport) au cinquième passage.

Victor Martins s’imposait avec près de cinq secondes d’avance sur Lorenzo Colombo et dix sur Caio Collet, présent dans les points pour la dix-neuvième fois d’affilée. Les efforts du Français restaient toutefois vains puisque la quatrième place d’Oscar Piastri permettait à ce dernier de devenir le premier Australien à être sacré en Formule Renault Eurocup et de remporter une montre d’exception spécifiquement créée par BRM Chronographes pour le champion.

Inéligible aux points, le wild-card Matteo Nannini se classait cinquième tout en distançant Alexander Smolyar. Parti onzième, Sebastián Fernández terminait septième devant Patrik Pasma. La performance des deux hommes assurait ainsi à Arden Motorsport la troisième position du classement général final chez les équipes. Amaury Cordeel (MP Motorsport) et Xavier Lloveras (Global Racing Service) complétaient le top dix tandis qu’Ugo de Wilde (JD Motorsport) prenait le dernier point en jeu. Et, comme la veille, Grégoire Saucy prenait la douzième place en course.

Course 2Classement PilotesClassement Équipes

Communiqué Renault Sport

A propos de l'auteur

Articles en relations