RIV 2019 Historique – Christian Blanchard et Manu Guex victorieux

Victoire de Christian Blanchard/Manu Guex (Ford Escort RS1800 Mk2) dans le Rallye Historique du Valais. Le podium est complété par Bruno Rizzi/Jean Deriaz (Ford Escort RS1800 Mk1) et Guy Trolliet/Sébastien Moulin (Porsche 911 3.2).

Avec pour favoris des pilotes tels que Marc Valliccioni, Erwin Keller, ou encore Christian Blanchard, et des bolides qui ont participé aux grandes heures du rallye dans les années 70 et 80, comme les Ford Escort, Porsche 911, Opel Kadett, et même les années 90 avec les BMW M3, la compétition promettait de grands moments. Plus que ça, elle fut pleine de rebondissements.

Marc Valliccioni/Marie Josée Cardi (BMW M3 E30) : vainqueurs de la Coupe Suisse VHC 2019 !

Parti devant, Marc Valliccioni (BMW M3) signait le premier scratch, un autre ténor, Erwin Keller/Dominic Juplé (BMW M3), dans ses roues et qui prenait le large dès le second chrono, le premier nommé étant victime d’une crevaison dans cette spéciale des Cols. A l’arrivée de cette seconde étape de deux chronos, c’est donc Erwin Keller qui menait la danse, avec déjà 30 secondes d’avance sur Guy Trolliet (Porsche 911 3.2), suivi de Bruno Rizzi (Ford Escort RS1800 MkI) (+ 10.9 secondes), lui-même talonné par Christian Blanchard (Ford Escort RS1800 MkII) (+ 3.1 secondes).

Erwin Keller/Dominic Juplé (BMW M3 E30) : dans le coup, mais malchanceux

Dans la seconde étape, la BMW d’Erwin Keller est en difficulté dans l’ES 5, qui se fait passer par Bruno Rizzi et Christian Blanchard, séparés entre eux que par 7 dixièmes, avec Guy Troillet à leurs trousses à 15.4 secondes. La BMW de Keller poursuit, mais quasiment au ralenti. Le pilote alémanique, ancien vainqueur du Rallye du Valais en 1991, sera finalement contraint de jeter l’éponge juste avant le départ de la troisième étape. Pendant ce temps, Marc Valliccioni entamait sa remontée, avec un handicap de 4 minutes et 32 secondes au départ de la deuxième étape.

2ème : Bruno Rizzi et Jean Deriaz (Ford Escort RS1800 MkI)

Blanchard, Rizzi et Trolliet poursuivaient sur leur lancée pour conforter leurs places sur le podium, mais faisaient preuve de combativité, creusant encore les écarts entre eux durant la troisième étape, tandis que Valliccioni, compétiteur jusqu’au bout, était remonté en 4ème position. Le pont de sa BMW montrant de sérieux signes de fatigue, il était changé en 27 minutes par son assistance et celle d’Erwin Keller, chapeau ! Le Corse – et Valaisan de coeur – aura signé 9 des 17 chronos du rallye, avant de finalement devoir rendre son carnet après l’ES 15, sur bris de roulement de roue.

Guy Trolliet/Sébastien Moulin (Porsche 911 3.2) : réguliers et compétitifs

Victoire de Christian Blanchard/Manu Guex, devant Bruno Rizzi/Jean Deriaz, et Guy Trolliet/Sébastien Moulin. 

Les Belges Danny Kerckhof/Kristof Dejonghe (BMW 323 E21) : 4ème scratch

Puis, 4ème – non sur les tabelles, car véhicule en catégorie “Classic” – l’équipage belge Danny Kerckhof/Kristof Dejonghe (BMW 323 E21), puis 5èmes Alain Röthlisberger/Sarah Junod (Ford Escort RS2000 MkII), puis à 4.8 secondes de ces derniers, citons encore Arnaud Biaggi/Céline Gigandet (Opel Kadett GT/E).

Heinz-Walter Schewe/Frank Blondel (Porsche 911 SC) : abandon sur ennuis mécaniques vendredi (ES 8) pour le vétéran allemand et son copilote belge

Comme pour souligner la rudesse de l’épreuve, ils n’étaient que 9, sur les 17 équipages au départ, à rallier l’arrivée, ce samedi 19 octobre à Sion.

A noter encore que Marc Valliccioni/Marie Josée Cardi sont titrés Champions Suisses, et repartent avec la Coupe Suisse VHC 2019, récompensant légitimement leur superbe saison.

Quant à Guy Trolliet/Sébastien Moulin, leur magnifique saison est également récompensée par une victoire européenne : vainqueurs du trophée TER Historic 2019 dans la période J1/J2.

Classement “VHC”

Tous les classements

Crédits photos : ©Baptiste Aebi, ©Ludovic Carnal, ©Laurent Missbauer, ©Sébastien Montagny, ©Bob de Graffenried/Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations