RIV 2019 Historique : J2 – Christian Blanchard s’échappe, grosse bataille pour le podium

Si ce midi les écarts entre les trois premiers étaient réduits, la boucle de l’après-midi a tourné à l’avantage de Christian Blanchard et Manu Guex, alors que derrière l’Escort RS 1800, la bataille fait rage pour le podium. Demain samedi, tout est possible !

A l’instar de la première étape hier soir, cette seconde journée du Rallye Historique du Valais fut en effet riche en rebondissements. Leader de la première étape après les malheurs de Marc Vallicioni/Marie Josée Cardi (BMW M3), Erwin Keller/Dominic Juplé (BMW M3) connaissaient eux aussi un revers ce vendredi matin.

Guy Trolliet – Sébastien Moulin (Porsche 911 3.2) : attaque et fun maximum !

Après les malheurs d’Erwin Keller dans l’ES 5, lui qui était parti en tête ce matin, Bruno Rizzi, très en verve sur sa Ford Escort, s’emparait de la tête, doublé peu avant la mi-journée par Christian Blanchard, également sur Ford Escort. Ce dernier confortait encore son avance et rentrait ce soir en leader provisoire avec 29.7 secondes d’avance sur Rizzi. Ce dernier subit une pression constante de la Porsche de Guy Trolliet, qui partira pour la dernière étape en 3ème position avec seulement 2.9 secondes d’écart.

A noter encore, l’abandon de l’Allemand Heinz-Walter Schewe, aux prises avec des problèmes mécaniques et contraint de jeter l’éponge en début d’après-midi (ES 8).

Marc Valliccioni – Marie-Josée Cardi (BMW M3) n’ont pas dit leur dernier mot…

Désormais 4ème à plus d’une minute, Erwin Keller compte bien se cracher dans les gants demain, tout comme Marc Valliccioni qui, après sa crevaison dans l’ES 2, remonte sans surprise très fort au classement. Le pilote corse s’est s’adjugé aujourd’hui cinq des huit spéciales et pointe désormais au 5ème rang provisoire.

La troisième et dernière étape du Rallye Historique du Valais s’annonce fort passionnante. Verdict demain dès 16h40.

Crédits photos : ©Bob de Graffenried, ©Laurent Missbauer /Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations