RIV 2019 – Mike Coppens met la pression à Olivier Burri

Parti avec un retard de plus de 20 secondes ce matin, Mike Coppens a sorti la grosse attaque en ce vendredi matin. Et, après les 4 spéciales de la boucle matinale, le Valaisan est revenu à seulement 2,5 secondes d’Olivier Burri, toujours leader.

Après avoir perdu beaucoup de temps hier soir suite à des problèmes électriques, Jérémie Toedtli repartait le couteau entre les dents dans le premier passage de Val des Dix en signant le temps scratch avant de renouveler la performance dans Veysonnaz. Mais avec un retard supérieur à 9 minutes sur le leader, le pilote de la VW Polo rouge ne peut plus espérer jouer le général.

Après avoir pris un bon avantage hier, puis fait augmenter son avance de 3 secondes supplémentaires dans Val des Dix ce matin, Olivier Burri allait ensuite subir la pression de la Skoda valaisanne de Mike Coppens. Ainsi, ce dernier, copiloté par Renaud Jamoul, allait signer le deuxième temps dans Veysonnaz avant d’enchaîner deux temps scratchs dans Nendaz et les Casernes et ainsi réduit l’avance d’Olivier Burri et Fabrice Gordon à peau de chagrin.

Troisièmes hier soir, Peter Tsjoen et Edy Chevaillier reprenaient quelques secondes au leader ce matin et pointaient à 35 secondes du leader avant la deuxième boucle du jour. Derrière le duo belge, Ivan Ballinari et Giusva Pagani ont pris le meilleur sur Michael Burri et Anderson Levratti dans la lutte pour la quatrième place, mais avec seulement 2 secondes d’écart entre les deux autos (avec un retard d’environ une minute sur les leaders), la lutte s’annonce chaude. Enfin, pour la sixième place, ils sont trois en 8 secondes, avec Cédric Althaus et Sandra Arlettaz qui précèdent Ondrej Bisaha/Petr Tesinsky, qui a rétrogradé en cette matinée mais conserve la place de leader en ERT, et Federico Della Casa/Domenico Pozzi.

Dans le classement ERT Junior, Jonathan Michellod et Stéphane Fellay possèdent une confortable avance après les 7 premières spéciales. Dans le Trophée Michelin Suisse, Sébastien Berner et Grégoire Chappot mènent la danse après le premier passage aux Casernes, alors que dans le Clio R3 T Alps Trophy, c’est Ismaël Vuistinier et Florine Kummer qui mènent la danse.

Maintenant, après un parc de regroupement puis d’assistance, les concurrents vont repartir pour une deuxième boucle identique à ce matin.

Crédits photos : Baptiste Aebi/Sport-Auto.ch, Sébastien Montagny/Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations