RIV 2019 – Olivier Burri en tête de la première étape

La première étape du Rallye International du Valais se termine avec le leadership d’Olivier Burri, “Monsieur Rallye du Valais”, et de son copilote Fabrice Gordon. Mike Coppens / Renaud Jamoul terminent au second rang provisoire, suivis de Michael Burri / Anderson Levratti, tous trois sur Skoda Fabia R5. Une étape très animée, grâce entre autres au show, en “H0”, de Ken Block, sur Ford Escort Cosworth.

Si Olivier Burri signait le premier chrono de l’étape, c’est ensuite Jérémie Toedtli / Alexandre Chioso (VW Polo R5) qui le devançait de 2.1 secondes seulement dans Les Cols (ES 2). Le jeune neuchâtelois devait ensuite être trahi par sa mécanique (problème d’alternateur, selon nos premières informations) dans l’ES 3, Croix-de-Coeur, sur les hauts de Verbier, disputée entièrement de nuit, tandis que Mike Coppens / Renaud Jamoul s’adjugeaient le scratch de cette dernière spéciale de l’étape et rentrait à Sion en seconde position au classement général provisoire. Le podium provisoire est complété par les Belges Peter Tsjoen et Eddy Chevaillier dont la Skoda pointe à 37 secondes du leader alors que Michael Burri / Anderson Levratti, ultra réguliers, sont pour l’heure quatrième, à 41.7 s du temps de référence d’Olivier Burri.

Mike Coppens a fait des étincelles dans son jardin

Du côté des concurrents du TER, l’équipage tchèque Ondrej Bisaha / Petr Tesinsky (Hyundai i20 R5) est 4ème provisoire, à 54.2 s du leader. Ivan Ballinari / Giusva Pagani (Skoda Fabia R5), à la peine dans l’ES 3, pointe actuellement au 5ème rang. 

Pour la première fois depuis de nombreuses années, nous retrouvions des épreuves disputées de nuit dans ce Rallye International du Valais, avec une “première” en guise de mise en jambes pour les pilotes du côté de Martigny longue (ou plutôt courte) de 2.3 km et qui constituait le premier chrono de la compétition. Invité de marque pour cette 60ème édition, l’Américain Ken Block, célèbre notamment pour ses impressionnantes vidéos de “gymkhana”, a assuré le spectacle en tant qu’ouvreur sur la “Cossie V2” survitaminée. 

Cette première étape a fait entraîné huit abandons, tous sur ennuis mécaniques.

Rendez-vous demain dès 8h00 au podium des Casernes de Sion pour le départ de la seconde étape. Au menu, 4 spéciales différentes (les “classiques” Val des Dix, Veysonnaz, Nendaz, et Les Casernes).

Les classements à l’issue de la première étape

Crédit photo : ©Sébastien Montagny, ©Mike Esteves /Sport-auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations