Ken Block se confie à Sport-Auto.ch : « Au Valais, le plus important sera de divertir les spectateurs. »  

La nouvelle avait fait grand bruit : Ken Block au Rallye International du Valais, c’est pour cette année ! Les longues négociations menées par les promoteurs du Rallye International du Valais ont finalement porté leurs fruits. Contacté par Sport-Auto.ch, l’infatigable showman de Gymkhana nous a fait part de son enthousiasme.   

« Nous attendons avec impatience le Rallye International du Valais. Nous avons débuté les discussions avec l’organisateur il y a une année, et nous sommes parvenus à trouver un terrain d’entente », nous confie Ken Bock. « Nous avons maintenant hâte de découvrir toutes ces spéciales chronométrées qui ont l’air incroyables. »

 

L’évènement devrait attirer les foules du côté de la capitale valaisanne ainsi que dans les vallées latérales où les spectateurs auront la chance de voir évoluer la star américaine au volant d’un impressionnant bolide. Ken Block nous a en effet confirmé qu’il disputerait bien la course en tant qu’ouvreur.

 

« Nous allons naturellement faire le show aux Casernes, mais nous allons également disputer tout le rallye. Pour cet événement, nous allons disposer de notre “nouvelle” Ford Escort Cosworth Version 2 avec naturellement beaucoup de modifications. C’est une nouvelle voiture, avec laquelle nous n’avons disputé que deux rallyes, l’un sur terre et l’autre sur asphalte. Nous restons toutefois optimistes car lors du dernier rallye, la voiture s’est extrêmement bien comportée. Nous disputerons également le Rallye Legend, en Italie, une semaine avant le Rallye International du Valais. Ce sera un test grandeur nature avant la course », nous a précisé l’ancien pilote WRC. 

 

Reste qu’il subsiste quelques inconnues pour le Californien, qui a l’habitude de connaître parfaitement son terrain de jeu. “C’est clair que je ne connais pas le rallye du Valais. Ce rallye sera notre première participation en Suisse. Nous nous sommes renseignés auprès de certaines connaissances qui nous ont confié quelques détails précieux sur ce rallye. Ce sera une grande expérience pour nous. L’asphalte est la surface où nous avons le moins d’expérience, mais nous l’apprécions clairement » nous confie le pilote Ford, avant de préciser : « Il sera vital d’effectuer de bonnes reconnaissances et de faire un bon travail sur les notes. Nous devrons pouvoir fournir des informations précises et détaillées aux ingénieurs afin qu’ils puissent régler la voiture le mieux possible et faire des choix de pneus optimaux. On m’a rapporté qu’il y avait beaucoup de changements d’altitude et des surfaces différentes. Nous savons donc déjà que ce ne sera pas un rallye facile au niveau du grip. »

 

Pour l’aider dans cette tâche, Ken Block peut compter sur son copilote, l’Italien Alex Gelsomino, qui était déjà de la campagne WRC entre 2017 et 2018. « Notre objectif est de prendre un maximum de plaisir, d’acquérir un peu plus d’expérience et de continuer à développer la voiture. Mais surtout, le plus important, est de divertir les spectateurs.”

Propos recueils par Baptiste Aebi

Crédits photos ©Ken Block et Ludovic Carnal / Sport-Auto.ch

 

A propos de l'auteur

Articles en relations