WRC – Ott Tänak se rapproche du titre au Pays de Galles

En prenant, à nouveau, le maximum de point sur les terres galloises, l’Estonien Ott Tänak a pris une sérieuse option sur le Championnat du Monde pilotes, qu’il pourrait remporter dès la prochaine manche en Espagne.

Disputé sous des pluies automnales, le rallye du Pays de Galles débutait jeudi dernier par une super spéciale, avant une première journée vendredi sur des pistes boueuses. Dans ces conditions difficiles, c’est le Nord-Irlandais Kris Meeke qui s’en sortait le mieux et qui allait mener toute la première journée, avant de céder le leadership dans le dernier chrono du jour à son coéquipier Ott Tänak. L’Estonien prenait la tête en rentrant au parc fermé, une poignée de secondes devant Sébastien Ogier et Kris Meeke. Quatrième, Thierry Neuville perdait du temps l’après-midi en raison d’une incompréhension entre l’équipage et son équipe au sujet des choix de pneus. Leur Hyundai rentrait avec plus de 8 secondes de retard sur la Toyota de tête. Derrière, les écarts étaient déjà faits, puisque Andreas Mikkelsen était déjà à 25 secondes, Craig Breen à 33 secondes et Suninen à 37 secondes. Si Elfyn Evans pointait à 51 secondes après cette première journée, cela ne reflétait, en revanche, pas les performances du Gallois, qui avait perdu plus de 40 secondes dans une crevaison dans l’ES 3. En revanche, le rallye était déjà fini pour Jari-Matti Latvala suite à une sortie de route et dont la voiture était jugée irréparable par l’équipe. Si Esapekka Lappi sortait lui aussi de la route, il pouvait en revanche repartir en rallye 2, sa Citroën ayant simplement été bloquée sans être fortement endommagée.

Continuant sur son bon rythme sur des routes qu’il connaît par cœur, Elfyn Evans démontrait que sa convalescence ne lui avait pas fait perdre le bon rythme, en signant les scratch dans les 3 chronos de la matinée. De son côté, Ott Tänak augmentait son avance sur ses poursuivants tout au long de la journée et terminait le samedi avec plus de 10 seconde d’avance sur Thierry Neuville, le pilote Hyundai ayant pris le meilleur sur Sébastien Ogier, ce dernier avouant se donner à fond. Kris Meeke perdait le contact en cette deuxième journée de course et rentrait avec 26 secondes de retard sur son coéquipier, mais était également contraint d’assurer les points constructeurs après l’abandon de Latvala. Si Mikkelsen était désormais pointé à 46 secondes, il voyait la menace Evans se rapprocher, puisque le pilote Ford avait fait jeu égal avec Tänak, et qu’il pointait donc toujours à 51 secondes. Et, si Teemu Suninen pointait au septième rang, il était contraint à l’abandon suite à un choc, sa voiture étant trop endommagée, bien qu’il soit parvenu à rentrer à l’assistance, et c’est donc Pontus Tidemand qui récupérait cette position, alors que Craig Breen perdait beaucoup de temps suite à des tonneaux.

Le dernier jour de course, Ott Tänak assurait sa victoire lors des 3 premiers chronos en maintenant l’écart sur Thierry Neuville, avant d’aller chercher le meilleur temps lors de la Powerstage et ainsi prendre les 5 points bonus en plus des 25 points de la victoire :

Ott Tänak : « Ce sont des émotions incroyables de remporter la victoire. Beaucoup de gens travaillent dans notre ombre et, avec tous leurs efforts, c’est formidable de les récompenser avec le maximum de points. Lors de la Powerstage, j’avais une totale confiance dans la voiture, aussi je devais saisir l’occasion, chaque point étant crucial. Le slogan de l’équipe c’est repousser les limites pour le meilleur et donc j’essaie toujours de faire de mon mieux. Il reste deux rallyes à couvrir cette saison, et donc rien n’est décidé. Nous devons donc continuer à avancer et rester concentrés. »

Thierry Neuville se classait deuxième, ayant pris l’ascendant sur Sébastien Ogier. Mais ce dernier réalisait le deuxième temps de la Powerstage alors que le Belge ne prenait que le cinquième chrono, de sorte que les deux hommes marquaient 19 points. Kris Meeke prenait la quatrième place alors que Elfyn Evans prenait le meilleur sur Andreas Mikkelsen et se classait cinquième devant le Norvégien, Pontus Tidemand et Breen complétant le peloton des WRC aux septième et huitième rangs. Neuvième au général, Kalle Rovanperä remportait le classement WRC2 Pro et le titre dans la catégorie alors que Petter Solberg complétait le top 10 avec la victoire en WRC 2 pour ce qui devrait être son dernier rallye. A noter que son fils Oliver a su marquer les esprits en réalisant de très bons chronos avant d’être rapidement contraint à l’abandon. Enfin, notons la victoire de Jan Solans en Junior WRC, ce qui lui assure le titre dans la catégorie.

Avant-dernier rallye du championnat, le Rallye de Catalogne – Rallye d’Espagne, se tiendra du 25 au 27 octobre prochain.

CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE

  1. Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) 3h00’58’’0
  2. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +10’’9
  3. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +23’’8
  4. Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) +35’’6
  5. Evans / Martin (Ford Fiesta WRC) +48’’6
  6. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) +58’’2
  7. Tidemand / Floene (Ford Fiesta WRC) +5’23’’8
  8. Breen / Nagle (Hyundai i20 WRC) + 9’25’’0
  9. Rovanperä / Halttunen (Skoda Fabia R5) + 10’51’’1 Vainqueur WRC 2 Pro
  10. Solberg / Mills (Volkswagen Polo R5) +11’36’’1 Vainqueur WRC 2

    21. Solans / Barreiro (Ford Fiesta R2) +29’07’’0 Vainqueur Junior WRC

    27. Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +35’53’’7

POWERSTAGE

  1. Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC)
  2. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC)
  3. Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC)
  4. Evans / Martin (Ford Fiesta WRC)
  5. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC)

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES

  1. Ott Tänak – 240 points
  2. Sébastien Ogier – 212 points
  3. Thierry Neuville – 199 points
  4. Andreas Mikkelsen – 102 points
  5. Kris Meeke – 98 points
  6. Elfyn Evans – 90 points 
  7. Jari-Matti Latvala – 84 points
  8. Esapekka Lappi – 83 points
  9. Teemu Suninen – 83 points
  10. Dani Sordo – 72 points 

* sous réserve de la publication des classements officiels par la FIA

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS

  1. Hyundai WRT – 340 points
  2. Toyota Gazoo Racing – 332 points
  3. Citroën Total WRT – 278 points
  4. M-Sport Ford WRT – 200 points

* sous réserve de la publication des classements officiels par la FIA

Crédits photos : Toyota Gazoo Racing, Hyundai Motorsport, Citroën Racing Media, M-Sport Ford, Skoda Motorsport, Volkswagen Motorsport, Junior WRC ; citation : Toyota Gazoo Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations