Eurocup Formula Renault – Victor Martins s’impose, Grégoire Saucy dans le top 5 pour ses débuts

Vainqueur d’une première course riche en spectacle à Hockenheim, Victor Martins (MP Motorsport) s’est offert son troisième succès de rang devant son rival Oscar Piastri (R-ace GP), qui ne compte plus que cinq points et demi d’avance. Troisième, Caio Collet (R-ace GP) a signé son quatrième podium et son huitième Trophée Hankook de la saison pour s’assurer la couronne chez les rookies en Formule Renault Eurocup.

Martins enchaîne les poles

Premiers à s’élancer sur une piste humide en qualifications, Oscar Piastri et Alexander Smolyar (R-ace GP) donnaient d’abord le tempo avant que Victor Martins ne se mêle à la bataille.

Le Français occupait les devants grâce à son tour en 1’55’’217 lorsque le drapeau rouge était brandi après la sortie de Leonardo Lorandi (JD Motorsport) et le classement n’évoluait plus à la reprise, Amaury Cordeel (MP Motorsport) partant également à la faute.

Bataille intense au sommet

Sur la grille de départ, Victor Martins s’installait en pole position devant Oscar Piastri, Alexander Smolyar et Caio Collet tandis qu’Ugo de Wilde (JD Motorsport) complétait le top cinq.

Pour la première fois du week-end, les concurrents bénéficiaient d’une piste totalement sèche. Oscar Piastri réalisait un meilleur envol que le poleman pour lui ravir la tête sous le regard d’Ugo de Wilde, qui gagnait deux places avant le premier virage. Ce dernier profitait du contact entre les deux leaders à la sortie du deuxième virage pour s’emparer des commandes. Derrière, Lorenzo Colombo (MP Motorsport) voyait ses derniers espoirs de titre s’envoler dans un tête-à-queue après un léger contact avec Alexander Smolyar.

Le début de la course était marqué par la bataille entre les trois hommes aux avant-postes, Ugo de Wilde résistant aux attaques successives d’Oscar Piastri et Victor Martins. Au cinquième tour, le Français parvenait à dépasser ses deux adversaires dans une manœuvre spectaculaire avant de s’échapper, laissant ses rivaux composer avec le retour de Caio Collet.

Au neuvième tour, Oscar Piastri s’emparait définitivement de la deuxième position face à Caio Collet et Ugo de Wilde. En parallèle, le peloton se montrait toujours aussi animé avec les remontées de Kush Maini (M2 Competition) et de Sébastián Fernandez (Arden Motorsport), sorti vainqueur d’une lutte à trois l’opposant à ses équipiers Patrik Pasma et Frank Bird.

Peu inquiété en tête et gérant son avance, Victor Martins s’imposait face à Oscar Piastri. Troisième, Caio Collet obtenait son huitième Trophée Hankook décerné au débutant le mieux classé et sa seizième entrée consécutive dans le top dix pour s’assurer le titre chez les rookies avant les trois dernières courses de la saison.

Ugo de Wilde franchissait l’arrivée au quatrième rang devant le wild-card Grégoire Saucy (R-ace GP), parti huitième, et Sébastián Fernandez, qui exploitait un blocage de roue de Kush Maini dans l’avant-dernier passage pour prendre la sixième place. Patrik Pasma, Frank Bird et Petr Ptáček (Bhaitech Racing) complétaient le top dix tandis que Federico Malvestiti (Bhaitech Racing) prenait le dernier point en jeu.

Qualifications 1Grille de départCourse 1Classement PilotesClassement Équipes

Communiqué Renault Sport, credit photo : Ludovic Carnal/Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations