F1 – GP de Russie: Lewis Hamilton déjoue les plans de Charles Leclerc et Radio Ferrari. Trop d’erreurs pour Grosjean et Alfa Romeo.

Dans le parc olympique de Sotchi, Lewis Hamilton a remporté pour la quatrième fois le Grand-Prix de Russie. Alors que la course semblait promise à Ferrari, l’Anglais a profité de la défaillance mécanique et stratégique de la Scuderia. Il met également fin à la domination des Italiens depuis la reprise estivale et s’envole au classement général. Romain Grosjean a été éliminé au premier tour et les Alfa Romeo terminent en queue de classement.

Sebastian Vettel qui partait pourtant 3ème sur la grille passe très rapidement Lewis Hamilton au départ et efface Charles Leclerc au premier virage. Il vire en tête et prend rapidement quelques mètres d’avance. Derrière, Romain Grosjean est éliminé dès le premier tour après avoir été pris dans un accrochage avec Daniel Ricciardo et Antono Giovinnazi. Cet incident implique la neutralisation de la course pendant trois et Vettel reprend facilement son avance au restart. C’est alors que la saga radio Ferrari commence. Leclerc se plaignant que Vettel ne l’ait laissé reprendre sa première position au départ. Il semble, en effet, que les pilotes Ferrari aient convenu d’un arrangement que les spectateurs ignoraient. L’Allemand n’en a cure malgré les multiples messages et réalise meilleur tour sur meilleur tour. Il est ensuite convenu que le Monégasque repasserait en tête plus tard, Lewis Hamilton se faisant aussi menaçant.

La stratégie de Ferrari ruinée
Leclerc s’arrête ainsi avant tous les autres au 23ème tour pour réaliser l’under-cut sur Sebastien Vettel. Chose dite, chose faite sauf que l’Allemand doit immobiliser sa voiture après son changement de pneus pour un problème moteur. Arrivée de la voiture de sécurité sur la piste et passage au stand bénéfique pour les deux Mercedes. Elles se retrouvent ainsi en tête devant Leclerlc. La Scuderia a tout perdu en jouant au meilleur stratège. On notera toutefois que la radio Ferrari ne pouvait prévoir que le moteur soit le plus gros problème de leur stratégie.
Charles Leclerc tente le coup en vain
Pendant que les Mercedes reprennent la tête, George Russel est lâché par ses freins. Il abandonne sa Williams en sortant de la piste et la course est à nouveau sous neutralisation. Leclerc tente alors de chausser des gommes soft pour remonter sur Bottas et Hamilton. mais rien à faire pour lui. Il ne reviendra pas sur les deux hommes. Premier doublé Mercedes depuis la reprise estivale et grosse opération au championnat pour la firme allemande. Max Verstappen et Alexander Albon terminent 4ème et 5ème, tirant le meilleur de leurs monoplaces.
 
Romain Grosjean et Alfa Romeo impliqués dans des incidents
La course avait déjà mal commencé pour Kimi Raikkonen auteur d’un faux départ et pénalisé d’un passage dans les stands. Encore pire pour son coéquipier Antonio Giovinazzi qui s’accroche avec  Daniel Ricciardo et envoie Romain Grosjean dans le décor. Le Franco-Genevois qui avait réussi de bonnes qualifications doit abandonner. Les deux Alfa Romeo reprennent la course parmi les derniers du classement en ne quitteront jamais ces places. Räikkonen termine 13ème et Giovinazzi 15ème. Il faudra se ressaisir pour la fin de championnat, sous peine de gâcher tout ce qui a été fait jusqu’ici.
Prochaine course le 13 octobre au Japon.

Et le regard de Sport-Auto.ch :

Comme à chaque Grand-Prix, découvrez le bilan, les critiques, les émotions et les succès de Sport-Auto.ch

6: Comme le nombre de Grand-Prix à Sotchi et le nombre de victoires de Mercedes

15 : C’est le nombre de places remontées par Alexander Albon sur cette course.
 
Confirmé: Le franco-Genevois Romain Grosjean a signé un nouveau contrat pour Haas. Il pilotera ainsi encore en 2020 en Formule 1. 

Ferrari FM: Cela fait deux courses maintenant que nous entendons les pilotes Ferrari batailler à la radio. Une nouvelle chaîne à s’abonner ?

McLaren-Mercedes: C’était dans l’air et les moteurs depuis quelques jours, c’est désormais officiel. En 2021, les Anglais retrouveront leur mythique associant qui avait donnée son premier titre mondial à Lewis Hamilton.

La vidéo bonus :

Les échanges et les plaintes des pilotes Ferrari à la radio. Les ondes scuderistes ont passé un après-midi compliqué.

Grand Prix de Russie 2019

P. Pilote Constructeur Moteur Tours Écart Points
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 53   26
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes Mercedes 53 3.829 18
3 Monaco Charles Leclerc Ferrari Ferrari 53 5.212 15
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull Honda 53 14.210 12
5 Thailand Alexander Albon Red Bull Honda 53 38.348 10
6 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren Renault 53 45.889 8
7 Mexico Sergio Pérez Racing Point Mercedes 53 48.728 6
8 United Kingdom Lando Norris McLaren Renault 53 57.749 4
9 Denmark Kevin Magnussen Haas Ferrari 53 58.779 2
10 Germany Nico Hülkenberg Renault Renault 53 59.841 1
11 Canada Lance Stroll Racing Point Mercedes 53 1’00.821  
12 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso Honda 53 1’02.496  
13 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari 53 1’08.910  
14 France Pierre Gasly Toro Rosso Honda 53 1’10.076  
15 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari 53 1’13.346  
  Poland Robert Kubica Williams Mercedes 28    
  United Kingdom George Russell Williams Mercedes 27    
  Germany Sebastian Vettel Ferrari Ferrari 26    
  Australia Daniel Ricciardo Renault Renault 24    
  France Romain Grosjean Haas Ferrari 0    

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Racing @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Racing @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

A propos de l'auteur

Articles en relations