Nouvelle première ligne pour Lucas Légeret à Spa-Francorchamps

Les week-ends se suivent et se ressemblent pour Lucas Légeret et le team DEL Racing / M Racing. Encore une fois particulièrement rapide, le jeune pilote suisse signait en qualifications une nouvelle première ligne avant que son équipage soit frappé par la malchance en course, avec une casse mécanique alors que la Norma LMP3 N°19 occupait la tête de la course.

En manque cruel de réussite depuis le début de saison malgré un niveau de performance impressionnant (marqué notamment par la pole position du jeune pilote de Lausanne à Monza), Lucas Légeret et Laurent Millara se présentaient à Spa-Francorchamps sans Yann Erlacher, retenu par d’autres obligations. Les deux hommes se montraient dans le bon rythme dès les deux séances d’essais libres et Lucas Légeret concrétisait le travail effectué lors de la séance qualificative en signant le 2ème chrono, assurant une nouvelle présence en première ligne alors qu’il avait pourtant été gêné par un autre concurrent lors de deux de ses tours rapides.

Au départ de la course de 4 heures, disputée sous un franc soleil le lendemain, le jeune suisse de 18 ans parvenait à conserver sa deuxième position et affichait un excellent rythme, enchainant les tours rapides sur le Toboggan des Ardennes. Comme le pilote de tête, il effectuait un relais de plus de deux heures et rendait finalement le volant à Laurent Millara à seulement trois secondes de la tête de la course, après avoir creusé un écart significatif d’une vingtaine de secondes sur le reste du peloton. Au jeu des arrêts aux stands, l’équipe DEL Racing / M Racing se montrait la plus efficace et permettait ainsi à Laurent Millara de prendre le leadership de la course. Le pilote Bronze de l’équipage se mettait rapidement dans un bon rythme et accentuait même son avance à une dizaine de secondes alors que la mi-course avait été largement dépassée, nourrissant de sérieux espoirs de victoire. Malheureusement, un problème mécanique soudain allait contraindre le prototype N°19 à l’abandon.

Une nouvelle fois, le scénario de la course laissera des regrets importants à Lucas Légeret et son équipe, qui voient un résultat probant leur échapper malgré leur très bon niveau de performance. Rageant…

Lucas Légeret : « Nous sommes une nouvelle fois très déçus par le résultat final, il n’y a rien de plus frustrant que de devoir abandonner sur un problème mécanique alors que l’on est en tête d’une course. L’équipe avait effectué un excellent travail dans les stands et Laurent était sur un bon rythme, il possédait une dizaine de secondes d’avance sur la 2ème place lorsque le problème est survenu. Les choses ne veulent pas nous sourire en course depuis le début de saison mais il y a tout de même des motifs de satisfaction. Je suis heureux de ma 2ème place en qualifications, je ne quitte pas la première ligne sur mes deux dernières qualifs et c’est très positif quand on voit le niveau très relevé des pilotes LMP3 en ELMS. Je suis également plutôt content de mon rythme de course, c’était l’un des points sur lesquels je souhaitais encore progresser. J’ai effectué un relais de plus de deux heures et je n’ai rien lâché pour terminer à trois secondes seulement de la tête malgré le trafic. Il nous restera une dernière possibilité de concrétiser notre vitesse par un gros résultat à Portimao. C’est un circuit très vallonné que j’apprécie et où j’avais signé la pole position l’an dernier. »

Communiqué Lucas Légeret

A propos de l'auteur

Articles en relations