Nouveau podium pour Cool Racing en ELMS

Week-end chargé pour Cool Racing qui assurait l’exploitation de trois voitures en Michelin Le Mans Cup et la #37 en ELMS. Pour cette 5e manche de la saison ELMS, après l’accident de Silverstone, Antonin Borga et Nicolas Lapierre se partageait la voiture, Alex étant toujours en convalescence. Ce qui ne l’a toutefois pas empêché de venir soutenir ses coéquipiers pour la course. .

Lors des essais libres, les pilotes étaient confrontés à un problème de mise en température des pneumatiques, problème réglé dès la deuxième séance. Malgré les drapeaux rouges et FCY, ils parvenaient à trouver le set-up idéal et travailler en vue de la course avec des run plus ou moins long. En qualification, Nicolas plaçait la voiture sur la deuxième ligne en 4e position. Antonin prenait le départ d’une course d’anthologie pour le team.

Antonin Borga : “C’était un super week-end. J’ai pris un bon départ en passant la #23 dans le premier tour, pour placer notre voiture en 3e position que j’ai gardée pendant 20 tours. C’était vraiment super. Et puis j’ai fait un tête à queue, et je m’en veux d’avoir commis cette erreur, car nous avons perdu 6 places. J’ai fait ce que je pouvais pour remonter et rendu la voiture à Nico 7e. Ensuite il a fait un travail de fou pendant son relais en dépassant tour après tour nos concurrents jusqu’à la #32 de United (R. Cullen), la #26 de G-Drive (J. van Uitert), la #28 d’IDEC (P. Lafargue) et enfin la #30 de Duqueine (R. Bradley), plaçant #CLARA37 en tête. S’en est suivi un FCY et j’ai repris la piste P3 car notre arrêt ravitaillement a été un peu trop long. Mais j’étais bien motivé à remonter. Les Safety Car et FCY ont forcément joué un rôle dans cette course et mon dernier tour en bataille avec Tristan Gommendy (Graff Racing #39) était puissant. La Direction de Course a pensé que j’étais trop incisif, mais au final tout le monde est d’accord pour dire que c’était une belle fin de course. On termine 2e et c’est génial, je souhaite remercier toute l’équipe pour la voiture qu’ils nous préparent tous les week-ends de course.”

Nicolas Lapierre : “C’était une course très mouvementée en tout point de vue avec un deuxième podium à la clef, alors oui, nous sommes très satisfaits. La voiture était compétitive, nous n’avons pas fait d’erreur de stratégie, c’est une bonne chose dans une course assez compliquée. Enfin un fantastique finish d’Antonin qui est allé chercher cette deuxième place dans le dernier virage de manière très virile, mais correcte. Nous relançons une bonne dynamique en ELMS et c’était important. Je suis très content pour l’équipe, cette saison d’apprentissage se passe très bien, mieux que prévue même.

La direction de course a pris une décision hâtive juste avant le podium et décidé d’infliger une pénalité de 10 secondes à Antonin pour conduite antisportive, pour l’annuler après le podium… au premier visionnage des images, elle a décidé que le passage d’Antonin était trop viril, donc nous étions sur la 3e marche du podium. Mais les commissaires ont fait une analyse plus profonde des images en présence des deux pilotes et ont reconnu que la manœuvre était certes virile, mais légale. Nous avons donc récupéré notre deuxième place.”

Patrick Barbier : “Sportivement parlant, ce week-end est une réussite et nous méritions clairement cette deuxième place. Nous avons fait un très bon week-end, et une très belle course. Antonin et Nicolas se sont battus et bien défendus tout au long des 4 Heures, Antonin nous a offert un festival de combativité en fin de course pour aller chercher la deuxième place. La décision d’une pénalité est tombée alors que les pilotes arrivaient à peine au podium, c’était étrange comme situation. Mais les choses sont rentrées dans l’ordre, la compétition avant tout. C’était une manœuvre audacieuse et courageuse, mais ça reste un fait de course.
Depuis trois courses, nous montrons notre potentiel et nous allons poursuivre dans ce sens.”

Toute l’équipe était par ailleurs heureuse de voir ALEX Coigny venu soutenir ses coéquipiers pour la course.

Première question, comment vas-tu ?

“Ça va bien, je me remets gentiment et je commence à remarcher sans les béquilles, donc les choses vont dans le bon sens. Il faut tout de même laisser le temps au temps et savoir écouter sa propre machine. On verra si je peux rouler en WEC à Fuji, mais de toute façon je serai présent à Portimao pour la finale ELMS.”

Comment as-tu vécu cette course de folie depuis le box ?

“C’est frustrant de ne pas être dans la voiture, c’est certain mais l’équipe a très bien géré mon absence, la preuve, ils font des résultats impressionnants. Antonin a fait une petite erreur et s’en veut, mais franchement ça arrive à tout le monde, il a fait une super course et Nico à fait un boulot stupéfiant lors de son relais. Nous avons une équipe de mieux en mieux rodée, les gars et les ingés font un travail incroyable. On avance très bien et dans la bonne direction.”

FP1 DRY – P2 – 2:02.339
FP2 DRY – P2 – 2:02.273
Qualification DRY – P4 – 2:02.025 (Nico)
Course – P2

Rendez-vous à Fuji pour la deuxième manche du WEC et enfin Portimao dans un mois pour la finale ELMS.

Communiqué Cool Racing ; credit photo : Jean-Luc Patars/JLPPhotos.be

A propos de l'auteur

Articles en relations