WRC – Citroën fait le coup double en Turquie

Après un rallye d’Allemagne catastrophique pour le constructeur Français où les C3 WRC s’avéraient difficile à piloter, la terre Turque fut, en revanche, terre de domination pour les WRC française qui s’offraient leur premier doublé en 3 ans.

Ainsi, alors que la saison des rouges fut, jusque-là, difficile la première journée du rallye allait être à l’image de l’épreuve à savoir une domination des C3. Ainsi, Esapekka Lappi terminait en tête le vendredi soir devant son coéquipier Sébastien Ogier à 17 secondes, deuxième du classement malgré une crevaison, et Thierry Neuville qui pointait juste derrière le sextuple champion du Monde, et bien avantagé par une pluie en fin de journée qui lui permettait de profiter de ses pneus médium. Quatrième Teemu Suninen se retrouvait à une vingtaine de seconde du pilote belge et devançait d’un écart similaire Andreas Mikkelsen, Dani Sordo complétant le top 6, après avoir été victime d’une crevaison en début de journée. Mais, après la domination en Allemagne, les Toyota Yaris se trouvaient en difficulté en Turquie puisque la première japonaise ne pointait qu’à la septième place, Kris Meeke devançant Ott Tänak et Jari-Matti Latvala, les trois pilotes du constructeur du soleil levant ayant, également, été victime de crevaisons.

Le samedi, Sébastien Ogier prenait la tête après que son coéquipier ait perdu une quinzaine de seconde en ayant calé dans une épingle. Séparés de 2/10ème de seconde en rentrant au parc fermé, les pilotes Citroën concluaient la journée avec plus d’une minute d’avance sur Andreas Mikkelsen troisième et qui avait pris le meilleur sur Teemu Suninen dans la lutte pour le podium. Mais les principaux faits de course de la journée allait être pour les deux leaders du championnat. Ainsi, Ott Tänak était contraint à renoncer en raison d’un problème électronique en liaison alors que Thierry Neuville perdait quatre minute après une sortie de route et se retrouvait au huitième rang, sans pouvoir espérer une manœuvre d’équipe, puisque les Toyota de Kris Meeke et de Jari-Matti Latvala le séparait de son coéquipier Dani Sordo alors cinquième.

Le dimanche, les deux Citroën allaient gérer leur avance et Sébastien Ogier remportait son troisième rallye cette saison se remontant ainsi ses chances au championnat :

Sébastien Ogier : « On avait bien besoin de cette victoire si on voulait avoir une chance de recoller au championnat et je suis très heureux de la ramener à l’équipe. On savait que tout pouvait arriver sur un tel rallye cassant mais nous avons su passer au travers des embuches en adoptant une approche intelligente. C’est un bon coup de boost pour tout le monde en vue de la fin de saison ! Nous savons tous que nous devons continuer à travailler très fort et nous allons nous y atteler dès demain. »

Mais, si le français attaquait en Powerstage afin de gagner 3 points bonus, son coéquipier finlandais allait connaître quelques mésaventures avec un tête-à-queue et deux crevaisons mais l’essentiel était sauf puisque qu’il conservait une trentaine de seconde d’avance sur Andreas Mikkelsen troisième. En lutte pour le podium avec le norvégien, Teemu Suninen devait se contenter du quatrième rang devant Dani Sordo qui précédait les Toyota de Jari-Matti Latvala et de Kris Meeke. Enfin, Thierry Neuville sauvait 8 points en prenant la huitième place et les 4 points bonus du deuxième temps en Powerstage, et précédait Pontus Tidemand et Gus Greensmith, ce dernier remportant le WRC2 Pro malgré un tonneau en fin de rallye, alors que Ott Tänak arrachait la Powerstage et les 5 points bonus après être reparti en Rallye 2.

Prochain rendez-vous pour le WRC du 3 au 6 octobre au Pays de Galles.

CLASSEMENT FINAL

  1. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) 3h50’12’’1
  2. Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +34’’7
  3. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) +1’04’’5
  4. Suninen / Lehtinen (Ford Fiesta WRC) +1’35’’1
  5. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) +2’25’’9
  6. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) +2’59’’1
  7. Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) +3’53’’3
  8. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +5’34’’8
  9. Tidemand / Floene (Ford Fiesta WRC) +7’22’’9
  10. Greensmith / Edmonson (Ford Fiesta R5 MKII) +15’18’’7  1er WRC2 Pro

POWERSTAGE

  1. Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC)
  2. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC)
  3. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC)
  4. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC)
  5. Suninen / Lehtinen (Ford Fiesta WRC)

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES

  1. Ott Tänak – 210 points
  2. Sébastien Ogier – 193 points
  3. Thierry Neuville – 180 points
  4. Andreas Mikkelsen – 94 points
  5. Kris Meeke – 86 points
  6. Jari-Matti Latvala – 84 points
  7. Teemu Suninen – 83 points
  8. Esapekka Lappi – 80 points
  9. Elfyn Evans – 78 points
  10. Dani Sordo – 72 points 

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS

  1. Hyundai WRT – 314 points
  2. Toyota Gazoo Racing – 295 points
  3. Citroën Total WRT – 259 points
  4. M-Sport Ford WRT – 184 points

Credit photo : Citroën Racing, Hyundai Motorsport, M-Sport Ford, Toyota Gazoo Racing ; citation : Citroën Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations