Blancpain GT World Challenge Europe – R-Motorsport s’impose au Nürburgring

Après une saison, avec la nouvelle voiture, faite de haut et de bas, R-Motorsport a remporté sa première victoire internationale en 2019, et la première de la Nouvelle Vantage GT3, sur le tracé du Nürburgring, lors de la manche dominicale du Blancpain GT World Challenge.

Après être parti depuis la cinquième place sur la grille de départ, Marvin Kirchhöfer, au volant de la Vantage n°76, perdait une position en début de course, d’une première moitié d’épreuve où les Audi #1 et #2 allait mener la danse. Mais lors des pit-stops, si les deux Audi du Team WRT conservaient leurs positions, l’Aston Martin désormais pilotée par Ricky Collard se retrouvait au troisième rang, l’équipe suisse ayant pris le meilleur sur la Lamborghini n°563 (Orange1 FFF Racing Lamborghini), la Mercedes n°4 (Black Falcon) et l’Audi n°25 du Team Sainteloc.

Revenant au contact des deux Audi, Ricky Collard poussait Charles Weerts, alors au volant de l’Audi n°2, à l’attaque, et ce dernier allait malheureusement au contact avec la voiture sœur alors en tête, et c’était l’abandon pour les deux R8 LMS de l’équipe belge. Récupérant la place de leader, Ricky Collard n’avait plus qu’à conserver son rythme jusqu’à la ligne d’arrivée pour l’emporter devant l’Audi n°25 du Team Sainteloc et la Lamborghini n°563 :

Ricky Collard : « Je suis sans voix ! Je ne peux par remercier tout le monde ! Je suis nouveau chez Aston Martin et R-Motorsport, et pensais-je monter sur la plus haute marche du podium ? Jamais ! J’espérais faire un podium, mais lorsque vous êtes proche de la victoire, vous poussez pour l’obtenir. Personne ne s’y attendait, et ce que l’équipe à fait en coulisses est fantastique ! »

Troisièmes le dimanche, Andrea Caldarelli et Marco Mapelli l’emportaient le samedi sur la Lamborghini n°563. Au terme d’une lutte à trois, avec la Lamborghini du Grasser Racing Team, l’Audi n°25 de Sainteloc et de la Huracan du Orange1 FFF Racing Lamborghini, c’est cette dernière qui remportait la victoire après un duel entre les deux GT italienne arbitrés par l’Audi, puisque Christian Engelhart, un temps en tête, perdait la place de leader après une attaque d’Andrea Caldarelli et où les deux Huracan allait se retrouver côte à côte avant une légère touchette, et c’est le pilote italien qui en sortait vainqueur. Les deux Audi du Team WRT, la 2 devant la 1, complétaient le top 5 devant une autre Audi, la 56 d’Attempto, alors que Ricky Collard et Marvin Kirchhöfer prenait la septième place.

Après un accident du pilote finlandais lors de la première séance d’essais libre, et qui leur faisait manquer la deuxième séance d’essais, le duo Aaro Vainio et Hugo de Sadeleer terminait quinzième, et cinquième en Silver Cup, le samedi sur l’Aston Martin n°62 de R-Motorsport avant de monter sur le podium de la Silver Cup le dimanche avec une nouvelle quatorzième place, malgré un manque de roulage par rapport aux adversaires :

Aaro Vainio : « Bien sûr nous n’avions pas le kilométrage d’essais idéal mais les mécaniciens ont fait un excellent travail pour réparer la voiture après les essais et qu’elle soit prête pour les qualifications. Un grand merci à eux ! Nos places sur la grille de départ ne furent pals les meilleurs, mais nous avons bien roulé en course et la cinquième place en Silver Cup le samedi fut un bon résultat et, le dimanche, nous sommes mêmes montés sur le podium avec la troisième place. »

Enfin, notons que le natif de Zürich Raffaele Marciello se classait neuvième le samedi sur la Mercedes n°88 du Team Akka Asp avant d’être contraint à l’abandon dès le début de course le dimanche en raison d’un accrochage.

Classement course 1
Classement course 2

Classement championnat

Credit photo et citations : R-Motorsport ; Blancpain GT World Challenge Europe

A propos de l'auteur

Articles en relations