F1 – GP d’Allemagne: Max Verstappen sort vainqueur d’une course folle. Alfa Romeo Sauber disqualifié, la plupart des favoris au tapis.

Le pilote Red Bull remporte sa deuxième victoire de la saison devant Sebastian Vettel et Daniil Kvyat. La plupart des favoris dont les deux Mercedes ont commis multitude d’erreurs. Classées 7ème et 8ème, les deux Alfa Romeo Sauber ont été disqualifiés plusieurs heures après la course.

L’épreuve commence sous le déluge et sous régime de la Safety Car. En effet, au vu de la quantité d’eau sur la piste, la direction de course préfère ne pas donner de départ lancé tout de suite et permettre aux pilotes de s’acclimater à la piste tout en créant une vague trajectoire. Après 4 tours qui seront décomptés, le départ lancé est donné avec plusieurs voitures qui semblent patiner. Lewis Hamilton reste toutefois en tête devant Bottas, Räikkönen et Verstappen. S’en suivent plusieurs dépassements et le premier crash d’une longue série avec Sergio Perez qui termine dans  le mur de pneumatiques.

La Safety Car reste la voiture la plus en vue
Premier déploiement de la voiture de sécurité depuis le départ et changement en intermédiaires pour la plupart des pilotes. Après 20 tours et plusieurs rebondissements, le quatuor de tête Hamilton, Bottas, Verstappen, Leclerc semble solide et certains pilotes tentent de passer en soft vu la légère accalmie sur le tracé allemand. Pari risqué, puisque tout de suite plusieurs hommes partent à la faute sans gravité (Sainz, Vertappen). Puis, Charles Leclerc revenu à la deuxième place est trop gourmand et tape avec plus de vitesse le mur sous une pluie renaissante. C’est l’abandon plein de dépit pour le pilote Ferrari.

La pluie joue avec les nerfs des mécaniciens et pilotes
C’est reparti pour un tour au stand afin de rechausser les intermédiaires et Hülkenberg est le plus rapide à ce petit jeu là. Il se retrouve deuxième au moment où Hamilton tape lui aussi le mur de publicité Mercedes et exactement comme Leclerc. Le leader du championnat parvient à repartir et rentre au stand avec une voiture très endommagée. Il revient en piste en 5ème mais distancé derrière Verstappen

Hülkenberg et Bottas partent aussi à la faute
Alors que la piste semble à nouveau sécher, Hülkenberg et Bottas commettent eux aussi l’irréparable à la sortie du stadium. Deux crash qui font à chaque fois ressortir la voiture de sécurité. Quel spectacle et quel gâchis pour ces deux pilotes qui perdent gros. L’hécatombe des leaders continue pour autant et c’est au tour de Lewis Hamilton de se retrouver en fond de classement avec une monoplace affaiblie.
Finalement, c’est Max Verstappen qui sort vainqueur de cette loterie devant Sebastian Vettel bien remonté de la 20ème position et Daniil Kvyat l’homme surprise. Romain Grosjean et les deux Alfa Rome Sauber terminent dans les points mais manquent peut-être un gros coup, le podium étant à portée de mains.

Disqualification des Sauber Alfa Romeo
Après une bonne course qui aurait pu être encore plus belle pour l’écurie Suisse, la mauvaise nouvelle est tombée dans la soirée. Les deux voitures sont disqualifiés pour non-conformité. En cause, un changement électronique sur l’embrayage effectué par les mécaniciens quelques minutes avant la départ et en dehors de la norme légale. Il va de soi que Frédéric Vasseur et son équipe ont porté réclamation, mais la cause sera difficile à défendre. Romain Grosjean hérite ainsi de la 7ème place, lui qui a failli encore une fois s’éliminer avec son propre coéquipier : « Je ne veux pas commenter cela, nous avons pu terminer la course heureusement ». Prochaine course en Hongrie le 4 août avant le traditionnel mois de vacances avec interdiction e développement.

Et le regard de Sport-auto.ch :

Comme à chaque Grand-Prix, découvrez le bilan, les critiques, les émotions et les succès de Sport-auto.ch

Du pur spectacle: Aucune excuse aujourd’hui, le spectacle, le suspens et l’émotion étaient présents. La Formule 1 et le spectateurs en redemandent

Mick Schumacher: Séquence émotion avec le fils du septuple champion du monde qui offre un tour de démonstration dans la voiture de son père de 2004

Pas de podium: Terrible désillusion et encore raté pour Hülkenberg. L’Allemand pouvait enfin s’offrir son premier podium en carrière, mais non… 

En danger: Avec une performance très en dessous des standards, Gasly est en passe de perdre sa place chez Red Bull. Les décideurs sont connus pour être sans états d’âmes. 

Le miracle: Proche du néant depuis le début de la saison, Robert Kubica a marqué un premier point. Son premier depuis son retour et le premier pour Williams.

Le fantôme: Depuis quelque semaines le fantôme Ocon plane sur Grosjean, Bottas et Hülkenberg. V-a-t-il sen remplacer un d’ici septembre ?

La vidéo bonus :

Une fois n’est pas coutume, on vous poste la vidéo du résumé officielle de la course. Longue de 7 minutes et anglais, elle vaut la peine d’être vue pour tous ceux qui se plaignent du manque de spectacle depuis ces dernières saisons.

Grand Prix d’Allemagne 2019

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart Abandon Points
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 64 1:44’31.275     26
2 Germany Sebastian Vettel Ferrari 64 1:44’38.608 7.333   18
3 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 64 1:44’39.580 8.305   15
4 Canada Lance Stroll Racing Point 64 1:44’40.241 8.966   12
5 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 64 1:44’40.858 9.583   10
6 Thailand Alexander Albon Toro Rosso 64 1:44’41.327 10.052   8
7 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 64 1:44’43.489 12.214   6
8 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 64 1:44’45.124 13.849   4
9 France Romain Grosjean Haas 64 1:44’48.113 16.838   2
10 Denmark Kevin Magnussen Haas 64 1:44’50.040 18.765   1
11 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 64 1:44’50.942 19.667    
12 Poland Robert Kubica Williams 64 1:44’56.262 24.987    
13 United Kingdom George Russell Williams 64 1:44’57.679 26.404    
14 France Pierre Gasly Red Bull 61     Abandon  
  Finland Valtteri Bottas Mercedes 56     Tête-à-queue  
  Germany Nico Hülkenberg Renault 39     Tête-à-queue  
  Monaco Charles Leclerc Ferrari 27     Tête-à-queue  
  United Kingdom Lando Norris McLaren 25     Abandon  
  Australia Daniel Ricciardo Renault 13     Moteur  
  Mexico Sergio Pérez Racing Point 1     Tête-à-queue

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Racing @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Racing @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

A propos de l'auteur

Articles en relations