Le Mans Cup – Barcelone : 29 voitures pour un nouveau rendez-vous en Espagne

Après trois manches disputées en France et en Italie, la Michelin Le Mans Cup entame sa seconde demi-saison 2019 avec la première visite de cette compétition sur le circuit de Barcelone-Catalunya.

Après deux courses de 55 minutes très animées sur les 13,6 kilomètres du circuit des 24 Heures du Mans, la Michelin Le Mans Cup retrouve son format traditionnel de 2 heures pour le reste de la saison. Vingt-neuf voitures s’affronteront le samedi 20 juillet en Espagne pour la victoire de leur catégorie respective.

Barcelone étant un nouveau circuit au calendrier, les équipes et pilotes ne disposeront que de peu d’informations. Ce qui devrait offrir un beau spectacle en piste pendant les essais libres et les qualifications : les écuries travailleront d’arrache-pied pour régler les voitures au mieux, tout comme les pilotes pour trouver leurs limites sur ce circuit.

LMP3 : Lanan Racing conservera-t-il son avantage ?

La catégorie LMP3 proposera un plateau de 20 engagés, toujours partagé entre les châssis français Ligier et Norma.

A Barcelone, le duo français Kevin Bole-Besançon/Jacques Wolff de CD Sport (Norma n°30) sera l’objet d’une attention particulière. L’écurie espagnole comptera à domicile sur un coup de pouce de la chance, après s’être battue en tête de la très compétitive catégorie LMP3… sans avoir pu concrétiser ces promesses, avec pour l’instant une septième place comme meilleur résultat. L’équipe compte bien inverser cette tendance pour sa course « à la maison ».

Au Castellet et à Monza, la victoire est revenue à Duncan Tappy, Michael Benham et leur Norma-Nissan n°25 de l’équipe britannique Lanan Racing. Avec également un podium conquis depuis la pole position au Mans, ils sont en tête du classement général provisoire avec 8 points d’avance.

Titrée en 2018, l’équipe luxembourgeoise DKR Engineering engage deux Norma M30 pour la saison 2019. Pilotes de la n°3, François Kirmann et Laurents Hörr occupent actuellement la deuxième place du classement général grâce à leur victoire dans la seconde course de Road to Le Mans, et leurs deuxièmes places au Castellet et à Monza.

Avec trois podiums en quatre courses à la veille de cette seconde partie de saison, la Norma n°2 de Colin Noble et Tony Wells (Nielsen Racing) est à la poursuite des leaders, à 25 points de Lanan Racing.

GT3 : qui battra Luzich Racing ?

Les neuf voitures du plateau GT3 représenteront quatre constructeurs différents : Aston Martin, Ferrari, Mercedes et Porsche.

Trois succès en quatre courses ont offert à la Ferrari n°71 de Fabien Lavergne et Mikkel Mac (Luzich Racing) 17 points d’avance en tête du classement général provisoire. Les deux victoires du Mans ont permis au duo franco-danois de grimper sur la plus haute marche du podium sarthois devant des dizaines de milliers de passionnés.

Titrés l’an passé, Sergio Pianezzola et Giacomo Piccini ont défendu leur couronne de la meilleure manière en remportant la manche d’ouverture 2019 au Castellet. Ils sont actuellement deuxièmes dans la course au titre.

La Ferrari n°51 de Christoph Ulrich et Maurizio Mediani a terminé deuxième de la première course du weekend Road to Le Mans, tandis que Beechdean AMR, champion ELMS 2017, a signé le meilleur résultat de sa première saison en Michelin Le Mans Cup, avec la deuxième place d’Andrew Howard et Ross Gunn à l’issue de la deuxième course, disputée le samedi 15 juin en ouverture des 24 Heures du Mans.

Avec un plateau de 29 engagés à Barcelone, cette course Michelin Le Mans Cup sera l’un des grands rendez-vous de la saison.

Les engagés

Communiqué Le Mans Cup

A propos de l'auteur

Articles en relations