F1 – GP d’Autriche: Max Verstappen met fin à la domination de Mercedes au pays de Red Bull

Le jeune Néerlandais remporte sa première course de la saison et la première de l’association Red Bull- Honda. Il met également fin à une série impressionnante de 10 victoires de l’écurie Mercedes. Charles Leclerc termine deuxième et Valtteri Bottas sauve l’honneur des flèches d’argent. Alfa Romeo Sauber place ses deux pilotes dans les points.
Et pourtant tout avait très mal commencé pour le protégé de l’écurie autrichienne et tout avait si bien commencé pour Ferrari. En effet, Charles Leclerc prenait un départ parfait depuis la pole-position et Max Verstappen manquait complètement son envol se retrouvant 8ème. Lors des dix premiers tours, le pilote Ferrari creuse l’écart alors que le pilote Red Bull remonte quelques places imité par Vettel qui n’est lui non plus pas dans le trio de tête.

Le premier virage ne prédisait en rien la victoire de Verstappen

Stratégie à un seul arrêt
Le premier et seul changement de pneumatiques intervient dès le 21ème tour avec Bottas et Vettel qui passent les premiers aux stands. Le pilote Ferrari est d’ailleurs retardé, son équipe ne parvenant que difficilement à fixer une de ses roues. Les autres pilotes suivent mais retardent leur passage de quelques tours afin de pouvoir être en possession de gommes plus fraîches sur la fin de la course.

Le Verstappen show, tel un taureau dans l’arène du Red Bull Ring
La remontée fantastique que l’on attendait plus, débute au 48ème tour avec les premiers assauts du Néerlandais sur Sebastian Vettel pour la 4ème place. Quelques tours plus tard, il ne fera également qu’une bouchée de Bottas avant une puissance et tenue de piste que l’on ne connaissait plus chez Red Bull et Honda. Les supporters bataves explosent en tribune et tout le circuit se met à croire à l’impossible : Une victoire à domicile pour l’écurie autrichienne et son poulain. Et finalement, à trois tours de la fin, la lutte intense entre Leclerc et Verstappen a bien lieu avec plusieurs passes d’armes fantastiques. Le pilote Red Bull prend finalement le dessus avec une manœuvre à la limite de la légalité mais jugée licite par les commissaires. Première victoire de la saison pour lui et de l’histoire pour l’association Red Bull-Honda, qui plus est à domicile. Les spectateurs et supporters ne pouvaient avoir mieux.  

Le deux Alfa Romeo Sauber, Romain Grosjean hors du coup
Très bon résultat d’ensemble pour l’équipe Alfa Romeo Sauber et premier point de sa carrière pour Antonio Giovinazzi. L’Italien termine 10ème derrière son coéquipier Finlandais Kimi Räikkönen. De très bons points pour l’écurie suisse bien qu’ils auraient encore pu terminer encore un peu plus haut avec plus de réussite. Pas de réussite du tout en revanche pour le franco-genevois Romain Grosjean qui résumait sa course ainsi : « Il y avait une averse locale sur ma voiture, rien ne fonctionnait comme prévu ».

Hommage à Niki Lauda

Et le regard de Sport-auto.ch :

Comme à chaque Grand-Prix, découvrez le bilan, les critiques, les émotions et les succès de Sport-auto.ch

Enfin de l’émotion: Après plusieurs Grand-Prix sans saveurs, cette manche en Autriche a enfin redonné un peu de vie à la Formule 1.

Les supporters: Plus de 230’000 spectateurs sur le Red Bull Ring. Une ambiance de folie grâce aux supporters bataves. Succès garanti, on en redemande. 

Hommage: Avant le début de la course, un grand hommage avec casquettes rouges et drapeau a été rendu à Niki Lauda, l’homme du pays

Encore raté: Charles Leclerc et Ferrari avaient tout pour gagner. Ils ont échoué de peu, mais ils ont encore perdu. Stratégie à revoir ?

Saison des transferts: La folle saison des transferts avec ses rumeurs et démentis a déjà commencée. Verstappen chez Mercedes, Vettel chez Red Bull, Alonso de retour chez Ferrari ? Peut-on vraiment y croire ?

Honda et le podium: Pour la première victoire de Red Bull avec Honda, l’écurie autrichienne a laissé l’honneur au constructeur japonais de monter sur le podium. Mais où était le Japonais pendant l’hymne nationale ? Ils est arrivé après semblant avoir oublié l’habitude de la victoire.

La vidéo bonus :

Voici le dépassement victorieux de Verstappen jugé licite par les commissaires et adoubé par Red Bull. Leclerc et Ferrari étaient d’un tout autre avis. 

Austria Grand Prix d’Autriche 2019

P. Pilote Constructeur Tours Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 71  
2 Monaco Charles Leclerc Ferrari 71 2.724
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 71 18.960
4 Germany Sebastian Vettel Ferrari 71 19.610
5 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 71 22.805
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 70 1 Lap
7 France Pierre Gasly Red Bull 70 1 Lap
8 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 70 1 Lap
9 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 70 1 Lap
10 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 70 1 Lap
11 Mexico Sergio Pérez Racing Point 70 1 Lap
12 Australia Daniel Ricciardo Renault 70 1 Lap
13 Germany Nico Hülkenberg Renault 70 1 Lap
14 Canada Lance Stroll Racing Point 70 1 Lap
15 Thailand Alexander Albon Toro Rosso 70 1 Lap
16 France Romain Grosjean Haas 70 1 Lap

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Racing @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Racing @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

A propos de l'auteur

Articles en relations