Formule E – Swiss ePrix: Sport-Auto vous fait découvrir les coulisses et le paddock du ePrix de Berne

La Suisse accueillait pour la deuxième fois une course de Formule E sur son territoire. Sport-Auto.ch était présent sur place et vous fait vivre l’expérience au plus proche. Nous avons notamment pu visiter le paddock et l’allée avant les stands pour vous. Découvrez l’intérieur de la course et les coulisses de l’épreuve.

Préparation de la voiture avant la course
Quelques 45 minutes avant la course, les voitures et pilotes se préparent et le paddock se ferme gentiment aux invités VIP et autres observateurs accrédités. Nous avons pu filmer pour vous les dernières minutes de préparation et l’intérieur des stands et le paddock. Nous y avons notamment croisés Sebsatien Buemi, Felipe Massa et Edoardo Mortara. Pour les membres des Team, c’est un moment stratégique avec les derniers réglages d’avant course. Pour les invités triés sur le volet, c’est une expérience unique de voir ces monoplaces au plus proche. Regardez plutôt notre vidéo tournée en direct avec le bruit réel:

Sortie des garages et mise en grille au plus près du public
Comme en Formule 1, les monoplaces quittent les garages 35 minutes avant la course et roulent jusqu’à la grille. A Berne, contrairement à Zürich l’an dernier, le chemin d’accès était un peu plus long, si bien que les Formule E devaient passer par une longue ligne droite où certains spectateurs privilégiés ont pu voir passer les nouvelles monoplaces nommées Gen2. Sport-auto.ch était au plus près des pilotes pour vous et vous permet de découvrir le son et l’allure des derniers instants d’avant course. Après cela, la procédure dite de Pit Lane et Starting Grid pouvait commencer avec les interviews d’avant course faite par la FIA et le rappel du Fan Boost, avantage si particulier qui est donné à certains pilotes par les fans en direct. Sébastien Buemi à domicile a pu pour une fois compter sur eux, et il le leur a bien rendu en leur offrant un très beau podium.

Une belle vitrine pour la Suisse et les modèles de voitures électrique
Pour conclure, le public a lui aussi répondu présent pour le deuxième ePrix en Suisse. Après Zürich en 2018 et ses plus de 150’000 spectateurs, Berne a elle aussi réussi sa première. Fan zones dans la vielle ville, stand des différents sponsors et de la Haute Ecole d’Ingénieurs de Berne, zone eGame ou encore des Kids zone proche du tracé, la ville de la capitale avait sorti le grand jeu pour accueillir les spectateurs. Pendant deux jours, Berne a vécu au son de l’électrique et de l’écologie. En définitive, une belle vitrine pour la Suisse et la ville de Berne pour le reste du monde. Reste que l’on ne sait pas encore si un nouveau eprix aura lieu sur territoire helvétique ces prochaines années, puisque le calendrier provisoire 2020 qui a été publié cette semaine ne comporte aucune course dans notre pays.
Dans les couloirs de salle de presse de Berne, il se murmurait toutefois qu’une date supplémentaire avant les épreuves aux Etats-Unis pourrait être rajoutée au calendrier dans les prochains mois. Cela dépendra certainement aussi du retour et de l’envie ou non des organisateurs et sponsors Suisses à continuer l’expérience.

Crédits photos et vidéo: @FIA Official, ©Formula E, @ABB, @Julius Baer Swiss eprix @sport-auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations