24h du Mans 2019 : Bart Hayden : “Nous devrons compter sur une défaillance des Toyota”

Avec ses deux livrées “Art-car” inédites signéed RocketByz, le team lausannois Rebellion était déjà très en vue lors de la présentation des équipages. Reste maintenant aux pilotes de se montrer également rebels sur la piste. L’objectif est clairement de confirmer la place sur le podium acquise l’an dernier et se tenir prêt à profiter du moindre faux pas des Toyota. Un objectif que nous confirme Bart Hayden, le Team manager du team suisse :

 
Propos recueillis par Cédric Monchatre
 

Bart, pouvez-vous nous dire ou vous vous situez niveau performance ?

La compétitivité entre les Toyota et les voitures non hybrides était un peu en dessous de nos espérances. Nous aurions aimé être plus proche d’eux. Mais malgré cela nous avons d’assez bons résultats. Nous avons gagné à Silverstone, fait un podium à la dernière course de
Spa et également à la celle de 2018. La balance n’était finalement pas si mauvaise ! Le Mans est la dernière course de la supersaison et nous souhaitons faire du mieux que nous pourrons pour gagner. Mais je pense qu’en étant réalistes nous devrons compter sur une défaillance des Toyota. Donc si ils ont quelques problèmes j’espère que nous serons performants et présents à ce moment-là pour peut-être réaliser un bon résultat.

 
 

Pensez-vous que l’ACO n’a pas fait une révision de l’EOT suffisamment équilibrée ?

Je pense que celle-ci va nous aider. Durant la course la différence devrait être plus grande que sur un tour chrono. Je pense qu’ils ont fait le maximum mais j’ai peur que ce ne sois pas suffisant.
 

La nouvelle saison démarre fin Juillet, Est-ce que vos équipages sont bouclés pour celle-ci ?

Pas encore, nous discutons encore avec de nombreux pilotes, nous cherchons qui exactement piloteras pour nous. Thomas Laurent nous quitte, donc nous devons regarder quel pilote seras le meilleur pour nous permettre de rester dans le haut du tableau. Ce n’est donc pas encore finalisé.
 
 

Où en êtes-vous de votre réflexion pour un engagement en catégorie « Hypercar » ?

Nous attendons encore le règlement définitif de la catégorie pour étudier plus en détail un engagement. Rien n’est encore arrêté et seul notre propriétaire à la réponse actuellement à cette question.
 
 

Si vous vous situez trop loin des Toyota, Rebellion envisagerait un changement de catégorie ?

C’est plus une question pour le propriétaire, mais la passion pour ce que nous faisons vient de lui. Comme tout le monde, il souhaite une course très serrée avec les Toyota. Nous espérons y avoir droit et si ce n’est pas le cas nous réfléchirons à ce que nous ferons pour le futur.
 
 

Qu’est-ce que le nouveau kit aérodynamic va vous apporter pour cette édition ?

La principale chose qu’il devrait nous apporter est une meilleure maniabilité dans le trafic, en particulier dans la ligne droite de Mulsanne. Surtout pour dépasser plus simplement les LMP2. L’an dernier cette manœuvre était beaucoup plus compliquée pour nous. La contrepartie est de perdre un peu d’appui aérodynamique en virage mais nous gagnons de la vitesse de pointe. Les temps au tour devraient être équivalents puisque lorsque vous gagnez sur un point vous perdez sur un autre mais cela nous aidera beaucoup dans le trafic. Si on regarde un relais complet, la moyenne devrait quand même être meilleure. Nous espérons que ce sera un bon package pour la course même si sur le temps absolu au tour on ne verra que peu de différences.
 
 

Vous avez deux voitures, pouvez-vous nous détailler votre stratégie ? Sera-t-elle agressive pour pousser Toyota à la faute ou vous ferez une course d’attente ?

Pour être honnête nous réaliserons plutôt une course d’attente puisque je ne pense pas que nous ayons la vitesse pour suffisamment inquiéter les Toyota. Je sais que nous aurons par contre une belle bagarre entre nos deux voitures. Nous devrons être patients et également être très efficace sur la manière de mener notre course en réalisant des pit-stops parfaits et aucune erreur sur la piste. Et si nous arrivons à cumuler tout cela nous devrions finir à une bonne position. Mais c’est vrai que si les toyotas avaient un problème, c’est ce qui pourrait nous arriver de mieux. La lutte avec les SMP sera probablement très serrée et compétitive également, donc ce ne seras pas facile…C’est aussi pour cela que l’on court.
 

Etes-vous en contact avec des constructeurs actuellement ?

Oui, nous discutons avec plusieurs, mais actuellement les discussions n’ont pas encore donné quelque chose de concret. C’est toujours très intéressant de discuter avec des constructeurs quand vous êtes dans un tel championnat. Mais convertir ces discussions en un partenariat sur la piste demande beaucoup de travail. Donc pour le moment il n’y a rien de neuf de ce côté-là.
 

Que pensez-vous de la nouvelle robe de vos voitures ?

Comme vous le savez, c’est une tradition au Mans d’avoir des Art-car. Quand je l’ai vu la 1ère fois sur papier je n’étais pas très convaincu de la couleur. Mais dès que je l’ai vue sur la voiture j’ai adoré.

Crédit photos :  Vitor Almeida et Cédric Monchatre

 

A propos de l'auteur

Articles en relations