Young Driver Challenge – Karen Gaillard : Une jeune Gruyérienne de Riaz dans le Top 10 !

En 2019, l’AutoScout24 et CUPRA Young Driver Challenge fête déjà sa troisième édition. Et, pour la deuxième année consécutive, la jeune Gruyérienne Karen Gaillard est parvenu à se hisser dans le top 10 des qualifications nationales.

Ainsi, après une première série de qualification qui ont vu la participation de 1500 jeunes âgés de 16 à 21 ans, ils étaient 40 à prendre part aux sélections nationales, à se mesurer sur le tracé de Wohlen sur une piste détrempée. Et, au terme des sélections, ils sont trois pilotes romands parmi les 10 sélectionnés :

  • Julien Delacretaz, Forel-Lavaux (VD)
  • Karen Gaillard, Riaz (FR)
  • Leonardo Rossello, Lugano (TI)
  • Maxime Reol, Nyon (VD)
  • Mario Anderegg, Wald (ZH)
  • James Bischof, Staad (SG)
  • Nicolas Raeber, Oberlunkhofen (AG)
  • Damian Hamilton, Birr (AG)
  • Kilian Streit, Schüpfen (BE)
  • Fabio D‘Apuleo, Windisch (AG)

Et, parmi ces trois romands, la jeune Gruyérienne Karen Gaillard est la seule représentante féminine de cette sélection qui devra s’affronter, le 24 juin prochain, sur le circuit de l’anneau du Rhin (France) au volant de la CUPRA TCR. A l’issue de ces épreuves, trois pilotes seront ensuite sélectionnés pour participer à une manche du TCR Germany, avant de désigner le vainqueur de l’“AutoScout24 et CUPRA Young Driver Challenge” 2019.

Déjà qualifié à ce stade l’année dernière, Karen Gaillard compte bien profiter de son expérience pour se qualifier pour le tour suivant cette année comme elle nous le confie :

Karen Gaillard : « Ce fut difficile l’année dernière, car je n’avais jamais pris le volant d’une voiture de course. Mais, mon plus gros déficit, fut mon manque d’agressivité. Aussi, j’ai énormément travaillé ce domaine mentalement et en piste sur un karting. De plus, j’apprends le circuit grâce à des vidéos de caméras embarquées. Ainsi, je pourrais repartir de mes bases apprises l’an passé. Mes performances étaient satisfaisantes, mais je manquais d’expérience. »

Et, si l’“AutoScout24 et CUPRA Young Driver Challenge” est, bien entendu, un objectif pour la jeune femme, ses ambitions en sport-automobile ne dépendent pas de cette réussite ou non même si, à ce jour, aucun projet concret n’est encore décidé :

Karen Gaillard : « Bien évidemment, comme mes adversaires, j’espère l’emporter. Mais, si ça ne se produit pas, je n’ai pas encore planifié de projet pour 2020. Déjà, je vais voir comment se déroulent les prochaines épreuves en karting. Ensuite, j’aimerais rouler à un niveau international afin d’acquérir de l’expérience et mon but est de rouler en sport-automobile. »

Cette passion pour le sport-automobile, la jeune Gruyérienne la tient de son père et de l’ambiance connue étant enfant dans les paddocks :

Karen Gaillard : « Mon papa roulait en karting quand j’étais enfant afin de pratiquer du sport-automobile. Je l’ai toujours suivi lors des week-ends de course et j’ai de suite aimée l’ambiance qui régnait. Et, dès l’âge de 10 ans, je voulais faire du karting, cependant, je n’ai fait mes débuts qu’à 15 ans. »

Et, bien entendu, son père est un exemple pour elle :

Karen Gaillard : « Bien sûr, mon papa est un modèle pour moi. Après, même si je suis trop jeune, et donc que je ne l’ai pas vu courir à la télévision ou en piste, Ayrton Senna est mon idole. Mais, dans les pilotes actuels, j’admire beaucoup le courage de Billy Monger. » (NDLR : Billy Monger fut amputé des 2 jambes en 2018 suite à un accident, et a remporté le grand-prix de Pau F3 il y a quelques semaines).

Credit photo : AutoScout24 et CUPRA Young Driver Challenge, Karen Gaillard

A propos de l'auteur

Articles en relations