Eurocup Formula Renault – Lorenzo Colombo prend son envol au Castellet, Patrick Schott conclu son week-end malgré les difficultés

Déjà vainqueur samedi, Lorenzo Colombo (MP Motorsport) a récidivé sur le Circuit Paul Ricard en s’offrant la pole position, le meilleur tour en course et la victoire ce dimanche. Auteur d’une prestation tout en domination, l’Italien a devancé le pilote SMP Racing Alexander Smolyar (R-ace GP) et les membres de la Renault Sport Academy Victor Martins (MP Motorsport), toujours leader d’un classement général resserré aux avant-postes, et Caio Collet (R-ace GP), meilleur rookie aujourd’hui.

Colombo double la mise

Dimanche matin, Lorenzo Colombo dominait les qualifications, interrompues à mi-séance par le Pilote Affilié Renault Sport Leonardo Lorandi (JD Motorsport) qui perdait sa roue arrière droite après le virage de Signes.

Auteur d’un tour en 1’59’’968, Lorenzo Colombo s’offrait donc une nouvelle pole position face à Oscar Piastri (R-ace GP). Alexander Smolyar et Victor Martins partageaient la deuxième ligne devant cinq rookies : Kush Maini (M2 Competition), Petr Ptáček (Bhaitech Racing), Caio Collet (R-ace GP), Ugo de Wilde (JD Motorsport) et Amaury Cordeel (MP Motorsport). Malgré son manque de roulage suite à son accident le vendredi, Patrick Schott parvenait à se qualifier en huitième ligne.

Qualifications 2Grille de départ

Week-end parfait pour l’Italien

Lorenzo Colombo réalisait un départ parfait tandis qu’Oscar Piastri et Petr Ptáček manquaient leur envol. Alexander Smolyar en profitait pour se hisser à la deuxième place devant Victor Martins et Caio Collet, qui prenait l’avantage sur Kush Maini dans l’opération.

Dès le premier tour, Lorenzo Colombo possédait plus de deux secondes d’avance et augmentait progressivement l’écart sur ses poursuivants. Si Victor Martins ne trouvait pas l’ouverture sur Alexander Smolyar, les débats s’animaient dans le peloton. Onzième sur la grille, Sebastián Fernández (Arden Motorsport) dépassait Ugo de Wilde pour le gain de la sixième position avant d’être promu dans le quinté de tête lorsque Kush Maini perdait son aileron avant.

En parallèle, Oscar Piastri (R-ace GP) enchaînait les dépassements après avoir été relégué en dix-huitième rang à la fin du premier tour. Dans sa remontée, l’Australien croisait notamment la route de Frank Bird (Arden Motorsport), João Vieira (JD Motorsport) et Leonardo Lorandi – parti dernier – engagé dans une lutte intense pour le point de la dixième position.

Impérial aux commandes, Lorenzo Colombo scellait sa deuxième victoire du week-end avec près de neuf secondes d’avance sur Alexander Smolyar et Victor Martins. Quatrième, Caio Collet remportait son quatrième Trophée Hankook réservé au meilleur rookie en devançant Sebastián Fernández et Oscar Piastri, vainqueur d’un sprint dans la dernière ligne droite l’opposant à Amaury Cordeel et Ugo de Wilde. Xavier Lloveras (Global Racing Service) et João Vieira complétaient le top dix à l’arrivée. Malgré les difficultés et les douleurs résiduelles, le suisse Patrick Schott réussissait, une nouvelle fois, à voir l’arrivée dans ces conditions difficiles et se classait, comme la veille, au quinzième rang.

Course 2Classement PilotesClassement Équipes

Ils ont dit

Lorenzo Colombo (MP Motorsport) : « Encore une pole position et une victoire avec une grande marge… Les mots me manquent ! Ces deux victoires m’apportent énormément de confiance. J’en avais besoin, la dernière commençait à remonter ! Je suis vraiment content du travail réalisé avec l’équipe, car nous avons bien développé la voiture depuis les essais de présaison en mars. Nous savions que nous aurions un bon rythme ici et cela s’est vu en piste. En prenant le maximum de points en jeu, nous rattrapons les leaders au classement général, mais nous devrons continuer de signer régulièrement ce type de résultats jusqu’à la fin de saison. »

Alexander Smolyar (R-ace GP) : « C’était une course assez animée, peut-être la plus difficile de ma vie ! C’est vraiment dur de contenir une voiture plus rapide pendant presque trente minutes dans des conditions aussi chaudes, mais je suis content d’avoir su gérer la dégradation des pneus jusqu’à l’arrivée. Je pense avoir fait de mon mieux avec le matériel que j’avais à ma disposition sur ce circuit et j’espère que nous pourrons à nouveau jouer la victoire à Spa. »

Victor Martins (MP Motorsport) : « Je suis un peu déçu de ne pas avoir trouvé l’ouverture sur Alexander, mais ce cinquième podium de suite, le sixième en huit courses, est une bonne opération en vue du titre. Aujourd’hui, le départ était assez piégeux. J’ai vu Oscar bouger, mais j’ai dû rapidement tourner à gauche pour l’éviter. L’essentiel était de maintenir ma position, mais je n’ai pas pu progresser par la suite. Il est si difficile de suivre une autre voiture dans ces courbes rapides que je souffrais même d’un peu de sous-virage ! »

Caio Collet (R-ace GP) : « J’ai commis une erreur en qualifications, mais j’ai réussi à la rattraper en prenant un bon départ. J’ai tout de même connu un début de course difficile en étant pressé par Kush jusqu’à son abandon. Ce résultat me satisfait légèrement plus que celui d’hier, notamment parce que nous avons su réduire l’écart qui nous séparait de MP Motorsport sur le rythme de course. »

Classement général provisoire*
Pilotes Points
1. Victor Martins (MP Motorsport) 119
2. Alexander Smolyar (R-ace GP) 116
3. Oscar Piastri (R-ace GP) 110
4. Lorenzo Colombo (MP Motorsport) 97
5. Caio Collet (R-ace GP) 77

*sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Communiqué Renault Sport

A propos de l'auteur

Articles en relations