Formule E: Sébastien Buemi, excellent 2e à Berlin

En terminant 2e à l’ePrix de Berlin, théâtre samedi de la 10e des 13 épreuves de la saison 5 du championnat FIA de Formule E, Sébastien Buemi (Nissan e.dams) est monté sur le podium pour la première fois de la saison. Auteur de la Super-Pole, le pilote vaudois n’a raté la victoire que d’un peu plus d’une seconde (1’’856 très exactement) face au vainqueur Lucas di Grassi (Audi Sport Abt). Cela est de très bon augure avant la prochaine course de Formule E qui se déroulera à Berne, le 22 juin.

La présence de Lothar Matthäus, un des meilleurs joueurs de football de tous les temps, champion du monde avec l’Allemagne en 1990 et ancien mari de Lolita Morena, Miss Suisse 1982, a-t-elle porté chance à Sébastien Buemi? On l’ignore. Ce qui est certain, c’est que le champion allemand, en visite dans les stands de Nissan, partenaire officiel de la Champions League de l’UEFA, avait apporté à Berlin le trophée que brandiront les vainqueurs de la finale de la Champions League le 1er juin prochain.

Au terme d’une course qui l’a vu s’élancer depuis la pole-position, Sébastien Buemi a brandi un autre trophée, celui remis au pilote classé au 2e rang de l’ePrix de Berlin. Le pilote vaudois a certes été longtemps pointé en tête mais il n’a pas pu résister à la remontée du Brésilien Lucas di Grassi qui s’était élancé en 3e position sur la grille de départ, derrière Stoffel Vandoorne, l’ex-pilote de McLaren en F1.

Après cinq minutes de course, Lucas di Grassi s’est en effet défait du Belge Stoffel Vandoorne en le dépassant dans le sixième virage du circuit berlinois tracé sur l’ancien aéroport de Tempelhof. C’est également dans ce sixième virage que le pilote brésilien délogeait quelques rondes plus tard Sébastien Buemi du commandement. Le pilote vaudois franchissait finalement la ligne d’arrivée en deuxième position avec un peu plus d’une seconde de retard sur le leader et une demi-seconde d’avance sur le champion en titre Jean-Eric Vergne, 3e sur sa DS Techeetah. La dernière deuxième place de Sébastien Buemi en Formule E remonte à l’ePrix de Marrakesh, le 13 janvier 2018. Quant à sa dernière victoire, elle est encore plus ancienne puisqu’elle date du 11 juin 2017 lors de l’ePrix de Berlin.

Sébastien Buemi: « Nous sommes vraiment sur le bon chemin. Alors que mon coéquipier Oliver Rowland avait signé la Super-Pole et terminé 2e lors de l’ePrix précédent à Monaco, c’est moi, cette fois-ci, qui ai obtenu exactement le même résultat. J’étais très rapide aux essais mais pas assez rapide en course pour contenir les assauts de Lucas di Grassi. Après toute la malchance avec laquelle j’avais dû composer depuis le début de la saison, cette deuxième place me fait le plus grand bien avant de venir courir à domicile, le 22 juin, à Berne. Il ne reste plus à espérer que j’y sois aussi rapide en course qu’aux essais. »

Le pilote genevois Edoardo Mortara (Venturi) espère lui aussi prendre sa revanche à Berne. A Berlin, il a dû en effet se contenter d’un 11e rang qui reflète mal son véritable talent, lui qui s’était imposé à Hong Kong lors du cinquième ePrix de la saison.

Edoardo Mortara: « La course de Berlin a été particulièrement difficile. J’avais certes très bien débuté le week-end en signant le 2e meilleur temps lors de la première séance d’essais, mais je n’ai plus été en mesure par la suite de me retrouver parmi les meilleurs. Qualifié en 16e position, j’ai gagné cinq rangs au terme de la course mais nous devons clairement identifier ce qui n’a pas bien fonctionné cette fois-ci afin d’être beaucoup plus compétitifs à Berne. »

Au classement intermédiaire du championnat, alors qu’il ne reste plus que trois courses à disputer, le 22 juin à Berne ainsi que les 13 et 14 juillet à New York, c’est toujours Jean-Eric Vergne (DS Techeetah, photo) qui figure en tête. Avec un total de 102 points, il précède l’Audi de Lucas di Grassi (96) et la DS de son coéquipier allemand André Lotterer (86). Les deux pilotes suisses Sébastien Buemi (61) et Edoardo Mortara (52) figurent respectivement en 10e et 12e positions.

Les résultats complets peuvent être consultés ici: www.fiaformulae.com/fr/results/race-results

Crédits des photos: DS Automobiles, FIA Formula E, Nissan et Venturi

A propos de l'auteur

Articles en relations