F1 – GP de Monaco : Lewis Hamilton gagne pour Niki Lauda

Cinq sur cinq pour Mercedes. Lors du 5ème Grand-Prix de la saison, c’est à nouveau un pilote des flèches d’argents qui s’est imposé. Moins facile que prévu, mais nouvelle victoire pour Lewis Hamilton qui s’impose devant Sebsatian Vettel et Valtertti Bottas. Le pilote Britannique a ainsi pu honorer la mémoire et let travail du regretté Niki Lauda de la meilleure des manières. Romain Grosjean marque un point en terminant 10ème. 

Les deux Mercedes partent de la première ligne et gardent leur avantage après le premier virage habituellement compliqué à Monaco. Suivent Max Verstappen et Sebastien Vettel. Les premers tours ne changent rien à la hiérarchie et l’écart après s’être creusé se stabilise sensiblement. Derrière, Charles Lelcerc fait le spectacle, lui le pliote local qui doit remonter un à un les concurrents pour espérer marquer des points. Après être revenu sur Norris et Grosjean, il se casse les dents sur Nico Hülkenberg et touche l’Allemand. Sa voiture est endommagée et son pneu arrière droit détruit. De ce fait, il oblige la voiture de sécurité à entrer en piste et avance les arrêts au stand de plusieurs tours.

Lewis Hamilton et ses craintes – Lewis Hamilton et la force de Niki Lauda
Lors de la reprise de la course, la plupart des pilotes ont chaussé de nouvelles gommes, mis à part quelques hommes du milieu de grille qui parient sur l’arrivée de la pluie. Annoncée pour le deuxième tiers de la course, elle n’est jamais venue mais à fait autant parler d’elle que les pneumatiques usés de Lewis Hamilton. Le champion du monde en titre s’est ainsi plaint à maintes reprises à son Team de l’usure trop rapide de ses pneus medium. Mais qui est en tête à Monaco ne peut se permettre de s’arrêter une énième fois au stand, au risque de se retrouver largué en milieu de classement. Le pilote britannique s’est donc arraché pour conserver sa première place et tenir tête aux assauts de Max Verstappen, avec une petite touchette à deux tours de l’arrivée heureusement sans conséquence pour les deux hommes.
Finalement, le leader du championnat remporte la course devant Vettel et Bottas puisque le jeune Nééerlandais est pénalisé de 5 secondes pour être sorti de manière trop risquée des stands en dépassant au passage Valtteri Bottas. Le pilote Mercedes dédiera ensuite cette victoire à l’ancien conseiller de l’écurie Niki Lauda et parlera du courage et la force de l’Autrichien qui étaient avec lui pour résister 62 tours avec des pneus hors d’état de conduite.

Romain Grosjean avec le minium comptable. Alfa Romeo impuissant pour la 300ème de Räikönnen
Romain Grosjean pas très à l’aise tout au long des qualifications a connu quelques bons passages lors de la course dimanche. Très vite englué dans le trafic du milieu de peloton, il s’est retrouvé au cœur de la bagarre avec Charles Leclerc préférant laisser passer le pilote Ferrari. Bien lui en a pris, puisque le Monégasque s’accrochera avec Hülkenberg, ce qui permettra au franco-genevois de repasser devant. Le pilote Haas termine finalement 10ème sans avoir tellement eu la possibilité de revenir sur les Toro Rosso plus rapide devant lui: La stratégie était pas mal, Albon est resté un peu trop longtemps devant nous. Sinon, on serait ressortis devant Sainz. C’est la séance de qualifications qui nous a coûté cher. Dixième c’est bien, c’est mieux que ce que l’on pensait au début,

Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi ont eux à nouveau souffert avec leur Alfa Romeo Sauber. Il semble que le niveau des monoplaces de Hinwil soit moins rapide que l’an dernier et la concurrence plus féroce encore. La 300ème course de Kimi Räikönnen n’aura ainsi abouti sur aucun cadeau mis à part la tourte de son équipe offerte pour l’occasion.

Prochaine course sur territoire nord-américain avec le Grand-Prix du Canada le 9 juin prochain.

Et le regard de Sport-auto.ch :

Comme à chaque Grand-Prix, découvrez le bilan, les critiques, les émotions et les succès de Sport-auto.ch

Hommage: Magnifique union de tous les pilotes et officiels de la Formule 1 pour offrir à Niki Lauda une dernière casquette rouge à son nom

Emotion: On a senti Lewis Hamilton et toute l’équipe Mercedes très émue tout au long de la semaine. Lewis Hamilton tenait plus que tout à gagner pour Niki. Belle leçon d’humanité. 

Jubilaire sans fête: Kimi Räikönnen est resté fidèle à son image, refusant catégoriquement d’e^tre honoré pour son 300ème Grand-Prix. Une tourte et c’est tout. « Ce n’est qu’un chiffre. »

Incompréhensible: En oubliant de faire ressortir Charles Leclerc samedi en Q1, Ferrari a gâché toute la course du Monégasque. Incroyable à ce niveau et s’est à se demander qui réfléchit chez les rouges.

Honda Power: Décrié voici encore 1 an, le moteur Honda a placé 4 de ses hommes dans le Top 8. Une première depuis 1991 et un signe que le motoriste est de retour.

La vidéo bonus :

Le monde de la Formule 1 a rendu un magnifique et vibrant hommage au regretté Niki Lauda. Avec l’aide de Lewis Hamilton et Romain Grosjean, les pilotes ont organisé une minute de recueillement et le port de casquettes rouges pour tous les hommes du paddock.

Monaco Grand Prix de Monaco

P. Pilote Constructeur Tours Temps Points
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 78 25
2 Germany Sebastian Vettel Ferrari 78 2.602 18
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 78 3.162 15
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 78 5.537 12
5 France Pierre Gasly Red Bull 78 9.946 11
6 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 78 53.454 8
7 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 78 54.574 6
8 Thailand Alexander Albon Toro Rosso 78 55.200 4
9 Australia Daniel Ricciardo Renault 78 1’00.894 2
10 France Romain Grosjean Haas 78 1’01.034 1
11 United Kingdom Lando Norris McLaren 78 1’06.801  
12 Denmark Kevin Magnussen Haas 77 1 lap  
13 Mexico Sergio Pérez Racing Point 77 1 lap  
14 Germany Nico Hülkenberg Renault 77 1 lap  
15 United Kingdom George Russell Williams 77 1 lap  
16 Canada Lance Stroll Racing Point 77 1 lap  
17 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 77 1 lap  
18 Poland Robert Kubica Williams 77 1 lap  
19 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 76 2 laps  
  Monaco Charles Leclerc Ferrari 16    

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Racing @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

Crédits photos: ©Mercedes F1, ©AMG, ©Alfa Romeo Racing @FIA Official @Sport-auto.ch

Crédits vidéo: @FIA Official, ©Moto Fever

A propos de l'auteur

Articles en relations