50ème Slalom de Bure – Qui pourra battre Philip Egli ?


Ce week-end, Bure fêtera la 50ème édition de son slalom. Et, pour cet anniversaire, le grand favori sera Philip Egli, vainqueur l’an passé, et déjà vainqueur des 4 premières épreuves de la saison.

Le week-end dernier, Philip Egli s’est imposé à Bière. S’il s’agissait de sa première victoire sur cette épreuve, c’était en revanche la quatrième victoire cette saison pour le pilote Dallara qui reste ainsi invaincu cette saison. Et, le Glaronnais domicilié à Zurich annonce d’ors et déjà que le tracé de Bure est son préféré. Alors, outre un problème technique, qui pourrait lui barer le chemin de la victoire lors de la 50ème dans le Jura ?

Philip Egli : « Il est vrai que tout le monde s’attend à une victoire de ma part à Bure. Mais cela ne sera effectif qu’après avoir réalisé le meilleur chronos, et je ne suis pas à l’abri d’imprévus, et c’est ce qui rend les courses si excitantes. »

L’année passée, Philip Egli avait établi un nouveau record sur le tracé de 5,25km constitué de 110 portes. Son temps de 2:31,949 avait été établié à la moyenne de 124,87km/h.

Philip Egli : « Le tracé est très rapide, même si la vitesse de pointe n’est pas aussi élevée qu’à Interlaken avant les modification, mais ça reste très rapide. »

L’année dernière, le premier adversaire de Philip Egli fut Jean-Marc Salomon. Mais le héros local avait perdu plus de 4 secondes. Aussi, qui sera de taille pour battre Philip Egli et sa Dallara Formule 3 ?

Jean-Marc Salomon sera de nouveau au départ et il fera parti des 5 pilotes de la catégorie monoplace moins de 2000cm³. Le pilote de 57 ans originaire de Courtedoux sera engagé sur une Tatuus Formula Master. Les autres adversaires directs de Philip Egli seront Markus Brander de Romanshorn, le français Frédéric Boillot et Denis Wolf, ce dernier apportant quelques précision sur sa nouvelel monture :

Denis Wolf : « Je m’habitue peu à peu à la Formule Renault, mais Bure sera un nouveau tracé pour moi. »

En revanche, Marcel Maurer sera aux abonnés absent. Ainsi, le pilote Bernois, qui a déjà pris deux deuxième places et une troisième place cette année effectuera une pause, tout comme lors du slalom de Romont qui entre en concurrence avec la course de côte d’Hemberg.

Si il n’est pas engagé dans la même classe que Philip Egli, Lukas Eugster s’améliore de course en course sur sa Ligier Honda, mais le pilote d’Herisau reste prudent :

Lukas Eugster : « Ce sera très difficile d’aller chercher Egli. Actuellement, tout tourne à la perfection pour Philip, alors que de notre côté nous sommes encore dans une phase de découverte de la voiture, par exemple, nous avons une transmission encore trop longue. Mais je vais tout donner. Et, si la piste devait être mouillé, j’aurais de meilleures chances, mais la météo annonce une piste sèche. »

Outre Philip Egli et Lukas Eugstler, trois autres pilotes aborderont le rendez-vous de Bure en ayant fait le plein de point : Le champion en titre Martin Bürki (VW Polo), qui fut le plus rapide des voitures de tourisme à Bière, Christoph Zwahlen (Opel Kadett) et Hanspeter Thöni qui a mené à chaque reprise sa Peugeot 106 à la victoire de classe.

Comme d’habitude, les courses LOC auront lieu le samedi, où 157 pilotes sont inscrit dont 35 dans la Suzuki Swiss Racing Cup. Si les premières séances d’essais débuteront dès 7h du matin, les manches de courses auront lieu l’après-midi.

Pour la course du championnat Suisse qui aura lieu dimanche, 111 pilotes sont inscrits et débuteront par les essais dès 7h avant le début des manches chronométrés à 13h, la cérémonie de remise des prix clôturant le dimanche à 18h30. Mais, même si c’est une édition anniversaire, l’organisation s’est abstenu d’organiser un rendez-vous hors normes.

Jean Bianchi, Président du Slalom de Bure : « Nous nous sommes concentré sur le sport et nous voulons que pilotes et spectateurs soient satisfais et que tout se passe bien. Nous pourrons toujours organiser une fête plus tard. »

Le tracé

Listes des engagés :

Samedi (LOC)

Dimanche (NAT)

Communiqué ASS

Crédit photos : ©Sebastien Montagny

A propos de l'auteur

Articles en relations