24h Nürburgring – BMW domine la course de qualification

À un mois des traditionnelles 24h du Nürburgring, la course de qualification se révèle être la dernière répétition pour les équipes et constructeurs engagés dans la classique de l’Eiffel.

Et, comme répétition, la météo si caractéristique était, également de mise puisque le choix de pneus s’avérait très compliqué lors des premiers tours de course. Ainsi, les équipages partis en pneus slicks furent en délicatesse dans les premiers tours de course alors que, à l’inverse, Marcel Fässler, qui s’élançait en pneus pluie, s’offrait un festival en début de course avant d’être contraint de chausser des pneus slicks au quatrième tour.

Mais, après ces premiers tours sur piste humide, les BMW M6 GT3 des teams Walkenhorst et Rowe ainsi que les Poreche 911 GT3 du Manthey Racing allait faire preuve de supériorité. Et, les M6 allait même prendre le dessus sur les 911, les bavaroises tournant 8 secondes au tour plus vite. Et, malgré une pénalité pour non respect de drapeau jaune, les BMW s’offrait le triplé le Walkenhorst Motorsport (Christian Krognes, David Pittard et Nicholas Yelloly) remportant la victoire devant les deux M6 GT3 du Team Rowe.

Si Patrick Pilet trerminait finalement septième sur la Porsche n°1 du Manthey Racing, Marcel Fässler et Rahel Frey, terminaient huitième au terme des 6h de course malgré une Audi R8 moins performante sur le sec que les GT concurrentes.

Parmi les autres helvètes au départ, il faut noter les victoires de classe de Yannick Mettler (SP8T) et Alexander Walker (V5) alors que Simon Trümmer et Jonathan Hirschi, associé sur la Ferrari de l’équipe Suisse Octane 128 décrochait la deuxième palce en SPX. Enfin, Jasmin Preisig (SP3T) et Urs et Markus Zünd (V5) terminaient troisième de leur classe.

Classement final
Classement par classe

Credit photo : 24h Nürburgring

A propos de l'auteur

Articles en relations