Une Ferrari sur les pistes de Verbier

Pour fêter ses titres de champion d’Europe et champion du monde du Ferrari Challenge 2018, Christophe Hurni nous a conviés mi-avril à Verbier pour une démonstration peu ordinaire.

Revenons sur cet événement.

Rendez-vous était donné aux aurores au Médran café de Verbier. Suite au changement de date imposé par la météo, nous apprenons que le programme a été modifié. Ce ne sera plus à la Chaux que la Ferrari fera son apparition en hélicoptère.  Après un petit café, direction donc Le Carrefour, ou nous attend Christophe et son équipe du Garage Zénith. Sur place se trouve déjà la Ferrari 488 Challenge jaune qui lui a permis de briller sur les circuits européens. C’est par la route qu’elle a atteint la station valaisanne. Officiellement parce que les hélicoptères ne pouvaient pas voler ce jour-là.

  

 

Plus habituée aux paddocks des circuits qu’à la neige des alpes, elle a chaussée des pneus spécialement cloutés pour l’occasion. Plus de 400 clous par pneus ! Un minimum pour essayer de faire passer au sol les 680ch de l’engin, évidement par les seules roues arrière. Afin de lui permettre d’évoluer dans ce terrain sans y laisser trop d’appendices aérodynamiques,  les amortisseurs filetés ont simplement été réglés au plus haut.

 

Christophe a pu nous gratifier de beaux passages, et un skieur a même pu profiter de ce tire-fesses de luxe!

 

 

Après environ 30 minutes de show, discutons un peu avec le principal intéressé :

 

 

Sport-Auto.ch  Christophe, tout d’abord félicitations pour ta saison 2018 ! Et merci pour ce show, belle manière de fêter ces 2 titres.

Christophe Hurni : “Merci. Effectivement, après 15 courses et 9 podiums, l’envie de la faire évoluer la 488 dans la neige est venue. Un peu un rêve de gosse qui se réalise.”

 S.A. Quel programme pour ta saison 2019 ?

C.H. : “Après les titres de 2018, la saison 2019 sera beaucoup plus calme. Je vais quand même effectuer quelques courses en monoplace. Mais aimant les Challenges, (apparemment pas que les 488) je désire monter un projet dans le sport-automobile.”

S.A. Intéressant ! Une formule de promotion pour des jeunes ?

C.H : “Non, plutôt un projet personnel, dans une discipline nouvelle pour moi. Mais pour le moment, rien d’officiel. Disons juste que ma présence en Valais aujourd’hui n’est peut-être pas un hasard…”

Nous vous laissons en tirer les conclusions qui s’imposent…

 

Présent aussi pour cet événement se déroulant dans « sa » station, nous avons profité de demander à Philippe Roux s’il avait un programme:

 

Philippe Roux : Je dois si tout se passe bien participer au Rallye du Chablais dans une Citroën WRC, avec ma fille Mélanie à mes côtés. Et si les conditions sont réunies, nous prendrons également part au Rallye International du Valais à bord de cette même Citroën, mais en configuration RRC

Credit photo : Michael Esteves/Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations