Michelin Le Mans Cup – Débuts sous haute tension

Mouvementée, la première manche de la saison 2019 en Michelin Le Mans Cup aura mis les nerfs des pilotes à rude épreuve. Parmi nos trois équipages engagés en LMP3, deux ont atteint l’arrivée sans heurts. Accidenté, le troisième tandem prépare d’ores et déjà sa revanche pour Monza…

Visiblement échaudés par les rayons de soleil qui ont accompagné le coup d’envoi au Castellet, les concurrents de la Michelin Le Mans Cup ont débuté les hostilités sans se faire de cadeaux. Un défi délicat pour les trois équipages engagés par COOL Racing, parmi lesquels deux duos qui apprenaient à se connaître.

« Cette course a été particulièrement enrichissante pour nos pilotes », a réagi Iradj Alexander, directeur sportif. « Après des qualifications probantes, ils ont eu affaire à une manche particulièrement compliquée. Dans le cockpit comme derrière les écrans, les aléas de l’épreuve ont nécessité de revoir notre stratégie en gardant la tête froide. »

Aux portes du top 10

Qualifiée à la 9ème place sur la grille de départ par Maurice Smith, la première des trois Ligier JS P3 (#74) a quelque peu raté son envol avant de rapidement rattraper les places perdues, tant et si bien que le véloce gentleman driver américain remontait aux portes du top 10 au moment de confier le volant à son jeune collègue français Victor Blugeon. Hélas, pénalisé d’un stop & go de 2 minutes pour ne pas avoir observé un feu rouge à la sortie des stands, le duo a franchi la ligne d’arrivée en 12ème position. Un résultat particulièrement encourageant malgré tout, puisqu’une 7ème place était envisageable à la régulière.

En embuscade, la Ligier JS P3 # 96 des Français Philippe Cimadomo et Romain Carton a brillé par sa régularité. Gêné lors des qualifications et obligé de couper son dernier tour chrono, le premier nommé a tenu à laver cet affront en signant un excellent départ. Parti 25ème, le pilote de Versoix remontait jusqu’en 16ème position avant de laisser la main à son comparse. Bien que champion de France de Supertourisme en 2018, Romain Carton s’interdisait alors tout excès de zèle, préférant gérer sa course jusqu’à la fin sans dommage.

Le constat était plus amer pour la troisième voiture de COOL Racing. Qualifiée 14ème par l’Américain John Schauerman et emmenée par ce dernier lors de la première moitié de course, la voiture a été accidentée suite à un tête-à-queue, empêchant son compatriote Nicolas Rondet de lui succéder dans le cockpit.

Cap sur Monza

À l’issue des deux heures de course, ce sont Michael Benham et Duncan Tappy qui se sont imposés sur la Norma #25 du team Lanan Racing, tandis que la victoire en catégorie GT3 est revenue aux champions sortants Sergio Pianezzola et Giacomo Piccini (Ferrari 488 #8, Kessel Racing).

Prochain rendez-vous de la Michelin Le Mans Cup à Monza le 11 mai 2019.

Communiqué Cool Racing ; crédit photo : © Matthias Schütt/race-film.de

A propos de l'auteur

Articles en relations