Supercars – Courses frustrantes pour Simona de Silvestro

Une semaine après la Tasmanie, le peloton du Supercars restait dans le sud de l’Australie pour la manche de Phillip Island où deux courses étaient au programme. Et, pour Simona de Silvestro, les deux courses furent synonymes de remontées alors que, au niveau des leaders du championant, c’est le statu quo.

Sans réussite en qualification où elle échouait en vingt-troisième rang, Simona de Silvestro s’élançait en course avec les réglages de Rick Kelly, ce qui s’avérait payant puisque la suissesse gagnait cinq positions durant la course pour terminer au dix-huitième rang. Le lendemain, Simona se qualifiait au vingt-et-unième rang et gagnait, là encore, cinq places en course en terminant au seizième rang. Mais ces deux tops 20 furent en deçà des espoirs de la suissesse à l’issue des essais :

Simona de Silvestro : « Nous étions dans le bon rythme aux essais, car nous n’étions qu’à seulement deux dixièmes de Rick, et c’est là que nous devrions être. Pour les qualifications, nous avons changé de réglages et nous avons rétrogradé. Ce fut une course frustrante, c’était difficile. Maintenant, nous attendons Perth avec impatience. J’ai connu mes meilleures qualifications là-bas et c’est une piste qui me convient. Je suis impatiente d’y être. »

Devant le leader du championnat Scott McLaughlin et son dauphin Fabian Coulthard se sont partagés les deux premières places lors des deux courses, Scott McLauglin s’imposant le samedi, alors que Andre Heimgartner finissait troisième, et Fabian Coulthard le dimanche, Anton de Pasquale complétant le podium.

Dès lors, l’écart est inchangé entre les deux premiers au championnat, Scott McLaughlin comptant 1058 soit, toujours, 124 d’avance sur Fabian Coulthard. De son côté, Simona de Silvestro est vingtième avec 409 points.

Prochain rendez-vous à Barbagallo du 2 au 4 mai.

Credit photo et citation : Kelly Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations