Ivan Ballinari remporte le Critérium Jurassien – Marc Valliccioni s’impose en VHC

Malgré la très grosse pression de Michael Burri, Ivan Ballinari a tenu bon

Après une première journée, constitué de deux épreuves spéciales, où Ivan Ballinari était parvenu à prendre un avantage sur Michael Burri dans la nuit, la longue deuxième journée allait être le théâtre d’un formidable duel entre les deux Skoda Fabia R5.

Michael Burri et Anderson Levratti échouent à 4.5 secondes de la victoire

Ainsi, si Ivan Ballinari augmentait encore quelque peu son avance dans le premier chrono du jour, les deux hommes allaient se neutraliser dans les deux chronos suivant avant que Michael Burri reprenne, d’un coup, 6 secondes dans le deuxième passage de Villars – Réclère (28 km). Réalisant 3 nouveaux temps scratch, mais à chaque fois avec quelques dixièmes d’avance sur Ivan Ballinari, la Skoda n°2 revenait à un peu plus de 4 secondes du leader alors qu’il restait deux chronos à couvrir. Et, dans l’avant-dernier chrono, les deux hommes réalisaient le même temps et donc 4,5 secondes séparaient les deux Skoda alors qu’il ne restait plus que les 5,4km de la Super Spéciale de Saignelégier. Mais cette dernière spéciale n’allait pas changer le classement des deux

Privés de podium en raison de problème mécanique dans l’ultime chrono, Steeve Schneeberger et Quentin Marchand récupéraient la troisième place dans la nuit suite à l’annulation de l’ES 11

Skoda et le Tessinois Ivan Ballinari et son coéquipier Giusva Pagani remportait la victoire devant Michael Burri et Anderson Levratti, alors que Jean-Marc Salomon et David Comment terminaient au troisième rang sur la Ford Fiesta R5, après les problèmes mécaniques rencontrés par Steeves Schneeberger dans la dernière spéciale. Mais, dans la nuit, la super spéciale était annulée en raison de soucis de chronométrage et s’est finalement Steeve Schneeberger et Quentin Marchand qui se classent troisième au détriment des locaux Jean-Marc Salomon et David Comment qui rétrogradent au pied du podium.

Styve Juif et Cyliane Michel remportent leur deuxième victoire en Clio R3 Alps Trophy 2019

Après une première journée clôt en tête du Clio Alps Trophy avec une courte avance, Styve Juif et Cyliane Michel augmentaient leur avance dans les trois premiers chronos du jour sur Karl Friedrich Beck avant que le pilote allemand ne perde plus de 4 minutes en raison d’un problème de suspension. Dès lors les leaders se retrouvaient avec une avance de près d’une minute sur Ismaël Vuistinier, ce dernier récupérant la deuxième place malgré quelques erreurs. Et, avec une telle avance, l’équipage leader contrôlait le classement et remportait sa deuxième victoire dans le trophée devant Ismaël Vuistinier/Florine Kummer et Nicolas Lathion/Yannick Schriber.

Sébastien Berner et Grégoire Chappot s’imposent dans le Trophée Michelin

En tête du trophée Michelin le vendredi soir, Sébastien Berner allait augmenter son avance tout au long de la journée, d’autant plus que Segio Pinto et Sarah Buchard étaient contraint à l’abandon sur casse moteur dans l’es 6. Et, si l’équipage Sébastien Berner/Grégoire Chappot se retrouvait avec une avance supérieure à la minute à l’entrée de la dernière boucle, la lutte pour la deuxième marche du podium opposait Lurent Bérard et Cédric Betschen. Mais le premier nommé perdait près de 6 minutes dans l’avant dernière spéciale, en raison d’une crevaison, laissant la deuxième marche du podium à Cédric et Mirjam Betschen, ces derniers remportant également le classement de la Coupe de Suisse, Cédric Moulin et Nicolas Blanc complétant le podium.

Jonathan Michellod et Stéphane Fellay profitent de la crevaison survenu à la 208 de Sacha Althaus pour remporter la manche du championnat Junior

Après avoir passé la première journée en tête, Sacha Althaus et Lisiane Zbinden augmentaient leur avantage dans le premier chrono du jour avant de perdre plus de 2 minutes dans la suivante, sur une crevaison, chutant à la troisième place. Jonathan Michellod se retrouvait alors en tête devant Guillaume Girolamo, mais ce dernier abandonnait dans l’es 6 après être parti à la faute. Dès lors Jonathan Michellod/Stéphane Fellay assuraient leur victoire devant Sacha Althaus/Lisian Zbinden, Christophe Parriaux et Bryan Villat montant sur la troisième marche du podium.

Maude Studer et Amanda Rossetti ont dominées le classement féminin

Dans le classement féminin, elles étaient quatre au départ, et trois à l’arrivée. Et, dominatrices de bout en bout, Maude Studer et Amanda Rossetti remportaient la victoire devant Sarah Lattion/Gaëlle Joris, Thiphaine Parent et Justine Jouanneau complétant le podium.

VHC : Marc Valliccioni impérial

Marc Valliccioni et Marie-Josée Cardi étaient les plus forts en VHC

Dans le rallye VHC, en revanche, il n’y a pas eu match pour la victoire. Auteurs de la grande majorité des temps scratch sur le rallye, Marc Valliccioni et Marie-Josée Cardi n’ont cessés d’augmenter leur avance ce samedi et ainsi remporter la victoire en VHC.

Ainsi, en ne laissant passer qu’un seul temps scratch, l’ES 7 remportée par Christian Blanchard, l’équipage Corse concuait le rallye avec une avance de plus d’une minute et demi sur une autre BMW M3, celle d’Eddy Bérard et Frédéric Rausis. Ces derniers, déjà deuxième le vendredi soir, conservaient leur avantage sur leurs poursuivants Pierre-Manuel Jenot, Christian Blanchard et Erwin Keller qui s’offraient la lutte pour la troisième marche du podium. Et, à ce jeu, ce sont les Ford Escort qui allaient l’emporter puisque Pierre-Manuel Jenot et Frédéric Delorme finissaient l’épreuve au troisième rang avec une dizaine de seconde d’avance, écart qui fut quasi constant entre les deux Escort durant la journée, sur Christian Blanchard et Frédéric Helfer, alors que la BMW d’Erwin Keller et Dominique Juple terminait cinquième à l’issue de la dernière spéciale, après avoir clôt la première journée sur le podium provisoire.

Les classements complets

Prochain rendez-vous pour le Championnat Suisse des Rallyes les 30 mai et 1er juin avec le Rallye du Chablais.

Crédit photo Ludovic Carnal/Sport-Auto.ch ; Angella Della Torre/Sport-Auto.ch ; Sébastien Montagny/Sport-Auto.ch

A propos de l'auteur

Articles en relations