Coup d’envoi du Championnat Suisse des Slaloms ce samedi à Interlaken

Samedi prochain, l’élite suisse du slalom se donnera rendez-vous sur l’aérodrome d’Interlaken pour l’ouverture de la saison du Championnat suisse des slaloms . Plus de 290 pilotes se sont inscrits dont environ 120 se disputeront les points du championnat suisse. Les autres s’engageront dans les catégories LOC et Coupe. La Suzuki Swiss Racing Cup nouvellement créée compte à elle seule 40 participants.

Parmi les favoris à la victoire à Interlaken figurent le vainqueur de l’an dernier Philip Egli (Dallara F393 EPR-2) et Marcel Maurer (Tatuus-Renault). Reste à savoir si, pour son retour, Daniel Mauerhofer parviendra à imposer sa V6 Dallara-Nissan nouvellement acquise. On peut aussi être curieux de connaître les performances de Thomas Zürcher qui participera à Interlaken avec une Tatuus de Formule 4 achetée à Jenzer. Lukas Eugster prendra lui aussi le départ dans la catégorie des voitures de course. Le vice-champion de la Montagne 2017 conduira une Ligier-Honda et a fait une telle impression lors des essais que Martin Bürki, champion sortant en à fait une de ses favoris  pour le titre de champion de Suisse.

Martin Bürki: « Ce pilote est vraiment performant et je pense qu’il pourrait bien tous nous surprendre en 2019. »

Vers une 4e victoire synonyme de record pour Egli à Interlaken ?

Martin Bürki est lui-même à la poursuite du sixième titre suisse consécutif en slalom. Il s’engage en classe E1 et reste fidèle à sa Polo MB vert vif. L’un de ses principaux adversaires dans la lutte pour le titre sera le vice-champion de l’an dernier, Manuel Santonastaso. Cette saison, le Thurgovien mise sur sa BMW 320.

Pour Philip Egli, également candidat au titre, cette épreuve comporte également un autre enjeu. Le vainqueur en 2014, 2016 et 2018 il pourrait en effet battre le record de victoires absolu au slalom d’Interlaken . En 22 ans, seul Heinz Steiner (1998-2000), Martin Kindler (2007-2009) et Julien Ducommun (2010-2012) ont jusqu’à présent fait aussi bien que Philip Egli et ses trois victoires.

La Suzuki Swiss Racing Cup nouvellement créée sera aussi intéressante à suivre. 40 participants se disputeront la victoire sur des modèles strictement identiques de Suzuki Swift 1.4 litre turbo. 

Le plan du tracé

Plus d’infos sur le slalom à Interlaken, ICI  

 

 

Crédit Photos @Séastien Montagny
Sourse : Communiqué Auto Sport Suisse 

A propos de l'auteur

Articles en relations