Formule E: Sébastien Buemi, 8e après une formidable remontée en Chine

Sixième des treize épreuves du championnat FIA de Formule E, l’ePrix de Sanya, en Chine, a été remporté ce samedi 23 mars par Jean-Eric Vergne (DS Techeetah). Le Vaudois Sébastien Buemi (Nissan e.dams) et le Genevois Edoardo Mortara (Venturi) ont respectivement terminé 8e et 13e.

Sixième course de la saison et sixième vainqueur différent avec Jean-Eric Vergne. Après trois courses sans avoir marqué le moindre point, le pilote de DS Techeetah et champion en titre s’est imposé en Chine avec respectivement 1’’762 et 3’’268 d’avance sur Oliver Rowland et Antonio Felix Da Costa (BMW i Andretti) lequel s’est emparé de la première place au classement du championnat.

Quant à Sébastien Buemi, 8e après avoir franchi la ligne d’arrivée en 6e position après une formidable remontée depuis la dernière place, il a été très mal récompensé de ses efforts et de ceux de son écurie Nissan e.dams.

Le pilote vaudois était en effet en tête aussi bien au terme des deux premières séances d’essais (1’07’’670) qu’au terme de la séance de qualification (1’07’’289). Hélas, des problèmes de freins l’ont contraint à l’abandon dans la Super Pole après avoir violemment heurté un muret.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Sébastien Buemi a été contraint de s’élancer en course depuis les stands, après que tous les concurrents soient partis. Cela ne l’a pas empêché d’effectuer une formidable remontée jusqu’au 6e rang, non sans avoir indirectement causé, au dernier tour, l’accrochage entre Robin Frijns (Virgin Racing) et Lucas di Grassi (Audi Sport Abt). Sa belle 6e place s’est cependant transformée après la course en une 8e position, les commissaires de course lui ayant infligé une pénalité de 10 secondes pour avoir été, selon eux, à l’origine de l’accrochage entre Frijns et di Grassi.

Voici une vidéo de l’accrochage

Sébastien Buemi: « J’étais vraiment très rapide aujourd’hui mais, en partant bon dernier depuis les stands, mes chances de terminer parmi les premiers étaient passablement compromises. Ce d’autant plus que les commissaires ne m’ont laissé partir que quand la dernière voiture était déjà très loin. Je suis néanmoins très content pour notre écurie. Avec la 2e place d’Oliver Rowland (Ndlr: il a même mené les 18 premiers tours de la course), Nissan a fêté son premier podium en Formule E et nous sommes la seule écurie à avoir signé deux Super Poles cette saison. »

En effet, après la Super Pole de Sébastien Buemi au Chili, c’est Oliver Rowland qui a signé la Super Pole en Chine. Il s’agit du sixième auteur de la Super Pole en six courses. Une Super Pole qui a semblé très éloignée pour Edoardo Mortara à Sanya. Le pilote genevois de l’écurie Venturi a dû en effet se contenter du 11e meilleur temps en qualification alors que seuls les six premiers sont retenus pour la Super Pole. En course, il a longtemps été pointé ne 9e position, juste derrière Sébastien Buemi, avant d’être une victime collatérale de l’accrochage survenu au dernier tour entre Robin Frinjs et Lucas di Grassi. Edoardo Mortara a en effet endommagé son aileron avant sur la roue arrière-gauche de la monoplace de Robin Frinjs et n’a pu franchir la ligne d’arrivée qu’en 13e position.

Afin de retrouver leur sourire, les supporters d’Edoardo Mortara peuvent consulter la vidéo tournée en Chine par l’écurie Venturi. Le pilote genevois y a répondu à un questionnaire qui permet de dresser son portrait chinois. Vous y apprendrez, entre autres, que si Edoardo Mortara était un acteur, il serait George Clooney. Voici le lien qui vous permettra de consulter cette vidéo.

Autre vidéo intéressante tournée en Chine, celle de l’écurie Nissan e.dams. Vous y verrez notamment Sébastien Buemi assister au spectacle folklorique d’un groupe chinois.

Sachez enfin que la prochaine épreuve de Formule E aura lieu le 13 avril à Rome. Celle-ci marquera le début de l’étape européenne de cette série disputée au volant de monoplaces 100% électriques. Après Rome, le championnat FIA de Formule E s’arrêtera à Paris (27 avril), Monte-Carlo (11 mai), Berlin (25 mai) et Berne (22 juin). La course suisse sera l’antépénultième épreuve de cette 5e saison qui se terminera à New York. La ville américaine sera la seule à accueillir deux courses, une le 13 juillet et l’autre le 14 juillet.

Les résultats de la course de Sanya

Classement intermédiaire du championnat pilote

Classement intermédiaire du championnat écurie

Crédits des photos: Nissan, FIA Formula E, BMW i et Venturi

A propos de l'auteur

Articles en relations