Romain Dumas aux 1000 Miglia sur une Abarth 750 Zagato

Présent lundi au Salon de Genève, Romain Dumas, ambassadeur de Chopard, a évoqué sa participation aux prochaines 1000 Miglia et les incertitudes qui planent sur ses présences, tant aux 24 Heures du Mans qu’au Rallye international du Valais.

La première des trois journées de presse du Salon international de l’automobile de Genève coïncide depuis de nombreuses années avec la présentation aux médias de la célèbre course italienne des 1000 Miglia, parrainée depuis 1989 par la manufacture horlogère suisse Chopard. L’édition de 2019, qui se tiendra du 15 au 18 mai, accueillera 430 équipages dont plusieurs seront composés de célébrités, c’est le cas notamment des deux anciens pilotes de Sauber, Giancarlo Fisichella et Jochen Mass qui piloteront respectivement une Alfa Romeo 6C de 1935 et une Mercedes 190 SL de 1955.

Le Vaudois d’adoption Romain Dumas, établi depuis plusieurs années à Arzier, pilotera quant à lui une Abarth 750 Zagato de 1957. La présence de l’ancien double vainqueur des 24 Heures du Mans (en 2010 sur Audi et en 2016 sur une Porsche 919 Hybrid dont il partageait le volant avec le Biennois Neel Jani et l’Allemand Marc Lieb) s’explique par le fait qu’il est également ambassadeur de Chopard.

Or Chopard fêtera lors de cette édition des 1000 Miglia le 100e anniversaire de la Carrozzeria Zagato fondée en 1919 par Ugo Zagato. Et cela plutôt deux fois qu’une: Chopard lancera en effet à cette occasion un nouveau chronographe limité à 100 exemplaire, le «Mille Miglia Classic Chrono Zagato 100th Anniversary», et apportera son soutien à la «Scuderia Sports Zagato by Chopard» dont fera justement partie Romain Dumas.

« Je me réjouis de participer à cette magnifique course pour la seconde fois de ma carrière », a confié Romain Dumas à Sport-Auto.ch. Le lendemain, il s’envolait pour l’Espagne afin de tester sur le circuit d’Almeria la Volkswagen I.D.-R de Pikes Peak au volant de laquelle il s’attaquera au mois de juin au record du tour du «grand» Nürburgring pour un véhicule 100% électrique.

Et qu’en est-il de sa présence aux prochaines 24 Heures du Mans, lui qui a participé, sans aucune exception, aux 18 dernières éditions de la grande classique mancelle? « L’écurie Duqueine Engineering, au sein de laquelle je devais faire équipe en LMP2 avec Pierre Ragues et Nico Jamin, a été nommée première suppléante », a précisé Romain Dumas. « Si aucun engagé ne se désiste, je risque donc de ne pas disputer les 24 Heures du Mans avec Duqueine Racing. On verra peut-être si une place devait se libérer chez Porsche », ajoute celui qui est toujours pilote d’usine de Porsche.

Si passablement d’incertitudes entourent une éventuelle participation de Romain Dumas aussi bien aux 24 Heures du Mans qu’au Rallye international du Valais où il avait brillé en 2017 et qu’il devrait également disputer cette année s’il disposera d’un soutien financier adéquat, il n’en va pas de même pour la participation de Karl-Friedrich Scheufele aux 1000 Miglia. Le co-président de Chopard s’y alignera en effet au volant d’une Porsche 550 Spyder de 1957. Pour lui, les liens entre Chopard et la course des 1000 Miglia sont évidents: « Les amoureux de belles voitures ont souvent un faible pour les garde-temps précieux et réciproquement. Dans ces deux domaines, la précision extrême et l’élégance sportive sont en effet très importantes. »

Crédits des photos: Laurent Missbauer et Abarth

A propos de l'auteur

Articles en relations