Jérôme Ogay vainqueur de sa catégorie aux 24h du Paul Ricard

14Le week-end du 15 au 17 juin dernier, se tenait la quatrième manche des 24h Series. Et, à cette occasion, Jérôme Ogay retrouvait le Team Altran Peugeot avec lequel il avait participé aux 24h de Dubai en début de saison, expérience qui s’était conclu par un abandon, aussi, le but du pilote Suisse était de terminer les 24h du Paul Ricard.

Si les pilotes au départs au sein de l’équipe sont tous des Gentlemen Driver, Jérôme Ogay avouait que, tout était fait au sein de l’équipe pour avoir le comportement le plus professionnel :

PFDX4730Jérôme Ogay : « Séance d’entraînement de changement de pilote, apprentissage théorique du circuit et connaissances générales sur le règlement des 24h Series. Même si nous sommes des pilotes amateurs, nous devons nous conduire en professionnel ! »

Malgré des rafales de mistral supérieur à 80km/h, ce qui rendait l’auto délicate dans les courbes rapides comme Signe, les essais allait bien se passer pour Jérôme Ogay qui pouvait s’appuyer sur une expérience récente sur ce tracé :

Jérôme Ogay : « En novembre dernier, j’ai pris part aux 6h du Castellet sur une Seat Leon TCR, et les automatismes sont vites revenus. »

Et, les bonnes sensations du pilote Suisse sur le circuit du Paul Ricard allait lui offrir l’opportunité de faire les qualifications :

2Jérôme Ogay : « Alors que nous nous approchions des qualifications, j’appris que François Riaux et moi même étions choisi pour qualifier la voiture. Je suis parti en premier avec un train de pneus neufs et j’ai réalisé le meilleur chrono de la voiture, juste derrière l’autre voiture du team qui allait décrocher la pole position en classe A3. »

La course fut pleine de rebondissements. Alors que les 2 Peugeot 208 du Team Altran menaient la catégorie A3, la n°208 devant la n°205 de Jérôme Ogay, la voiture de tête fut retardé par un problème au niveau de la direction ce qui offrait le leadership au pilote Suisse et ses coéquipiers. Mais, en fin de nuit, et alors que Jérôme Ogay était au volant, la n°205 allait, à son tour, connaître des ennuis mécaniques :

PFDX4719Jérôme Ogay : « Nous avions des coupures électroniques. Je me suis arrêté aux stand pour changer un capteur, mais sans succès, les coupures étaient toujours présentes. Aussi, j’effectuais plusieurs tours en piste avant que les ingénieurs ne découvre la panne situé au niveau du papillon d’admission. Après une réparation, nous réussîmes à garder la première place de la classe A3 malgré quelques autres petits problèmes survenus en fin de course. »

Au final, le team Altran réussissait le doublé dans la classe A3, la n°205 de Jérôme Ogay et ses coéquipiers (Francois Riaux – Thierry Boyer – Thierry Chkondali) l’emportait devant la voiture sœur qui allait effectuer une très belle remontée. Pour le pilote Suisse, ce week-end restera comme un moment inoubliable :

PFDX1651Jérôme Ogay : « Une tensions au maximum et des sensations extrêmes, mais surtout le plaisir énorme de monter sur le podium. Je tiens à remercier le Team Altran, le Delahaye Competition ainsi que Technopaint Carrosserie de Valbroye pour son soutien. Et, grâce à cette belle course, j’ai reçu une proposition pour les 24h de Barcelone (2 au 4 septembre), mais je suis toujours à la recherche d’un budget. »

Credit photo : Photo-Sport-Automobile.fr/Frédéric Lemaire

A propos de l'auteur

Articles en relations