Les Ardennes seront chaudes pour le FIA WEC

Race Start - FIA WEC 6 hours of Spa-Francorchamps at Stavelot - Route du Circuit - BelgiumAprès une première épreuve pleine de rebondissements sur le tracé de Silverstone, les concurrents du FIA WEC ont rendez-vous sur avec le circuit de Spa-Francorchamps pour la dernière manche avant les 24 Heures du Mans.

Deuxième sur la ligne d’arrivée, la Porsche de Neel Jani allait récupérer la victoire sur tapis vert suite au déclassement de l’Audi n°7 (voir ici). Mais les Porsche s’étaient montrées redoutable en Grande-Bretagne lors de la manche d’ouverture, et Neel Jani se veut confiant avant d’affronter le toboggan des Ardennes (à lire ici).

WEC Silverstone 2016Avec seulement un point marqué à Silverstone, Audi aura la lourde tâche de devoir refaire son retard en Belgique. Mais la première manche de la saison a démontré que la nouvelle arme d’Audi et le constructeur allemand possèdent une solide expérience dans les Ardennes.

Vainqueur à trois reprises (2012, 2013 et 2015), auxquelles on ajoute 7 podiums, le circuit de Spa-Francorchamps a souvent réussi aux Audi aussi, et comme le précise le Dr Wolfgang Ullrich (Directeur d’Audi Sport), Spa-Francorchamps est un rendez-vous spécial pour la marque aux anneaux :

Dr Wolfgang Ullrich : « Ce n’est pas seulement lié à nos succès que nous aimons venir à Spa. Ce circuit est un vrai défi et c’est pour cette raison que nos pilotes l’adorent. En outre, il y a de nombreux supporters d’Audi en Belgique. »

The 6 Hours of SilverstoneSi les Toyota TS050 ne furent pas en mesure de se battre pour la victoire à Silverstone, l’analyse des chronos démontrent que la voiture est performante, mais l’équipe doit encore progresser dans la connaissance de sa nouvelle monture. Aussi, Sébastien Buemi espère bien que le beau temps sera de la partie afin de progresser encore avant Le Mans :

Sébastien Buemi : « Spa est un circuit que j’affectionne beaucoup, il est fantastique et j’ai de très bons souvenirs de 2014 quand nous avons gagné. L’année passée, ce fut difficile pour nous, aussi j’attends beaucoup de cette année. Le premier rendez-vous ne fut pas idéal pour nous (ndlr : même si Toyota mène le championnat constructeur), mais nous savons dans quels domaines nous devons travailler, et toute l’équipe a travaillé très dur depuis le retour à Cologne, pour faire progresser la voiture. Je croise les doigts pour avoir du beau temps, comme les années passées, afin que nous puissions nous familiariser avec la voiture et réaliser un grand nombres de tours lors des essais. »

Car # 13 / REBELLION RACING / CHE / Rebellion R-One - AER / Mathéo Tuscher (CHE) / Dominik Kraihamer (AUT) / Alexandre Imperatori (CHE) - WEC 6 Hours of Silverstone - Silverstone Circuit - Towcester, Northamptonshire - UK  -Dans la catégorie des LMP1 privées, la course opposera, une nouvelle fois, les deux Rebellion R-One à la CLM P1/01 du Team ByKolles. Lors de la première épreuve, les deux prototypes suisses l’avaient emporté, la n°13 (pilotée par les deux Suisses Alexandre Imperatori et Mathéo Tuscher ainsi que l’Autrichien Dominik Kraihamer) montant même sur la troisième marche du podium du classement général, face au prototype autrichien piloté par Simon Trummer.

Alexandre Imperatori  : « Spa est clairement l’un des points culminants de la saison et c’est toujours un défi incroyable pour tous les pilotes, je suis heureux de venir ici. Ce sera la première fois avec la Rebellion, et j’attends de voir ce que notre voiture peut réaliser sur ce circuit spécial. L’objectif sera de poursuivre sur la lancée de Silverstone avec un week-end de course solide pour les deux voitures, d’autant plus que ce sera la dernière occasion de vérifier l’état de notre préparation avant les  24 Heures du Mans, y compris quelques nouvelles pièces qui seront montées sur la voiture pour la première fois. Nous sommes convaincus que nous avons un bon package. »

Mathéo Tuscher : « Je suis très impatient de conduire à Spa-Francorchamps ce week-end. C’est mon circuit préféré et je ne l’ai jamais conduit avec une voiture aussi rapide. Il y aura beaucoup de choses nouvelles pour moi, nous avons eu une bonnes performance à Silverstone et nous devons continuer comme ça. L’équipe travaille très dur pour nous confier une voiture fiable et rapide et ils font un super boulot ! Après le résultat à Silverstone, on peut difficilement en espérer un meilleur. Être sur le podium à nouveau serait absolument incroyable. Nous allons travailler dur et pousser pour être devant dans notre catégorie. Espérons que nous aurons de la chance par rapport aux voitures d’usine et que nous pourrons atteindre le top 6 !  »

Car # 43 / RGR SPORT BY MORAND / MEX / Ligier JS P2 - Nissan / Ricardo Gonzalez (MEX) / Filipe Albuquerque (PRT) / Bruno Senna (BRA) - WEC 6 Hours of Silverstone - Silverstone Circuit - Towcester, Northamptonshire - UKVainqueur à Silverstone, le RGR Sport by Morand Racing arrivera donc en tête du championnat. Et si la victoire sera l’objectif, l’équipe est bien consciente que renouveler la victoire de Silverstone ne sera pas une mince affaire, comme le précise Gautier Boutellier, ingénieur de course au sein du team :

Gautier Boutellier : « RGR Sport by Morand arrive à Spa-Francorchamps en leader du championnat du monde après une course sans faute à Silverstone. Nous savons que nous avons un package solide avec la voiture, l’équipe et les pilotes, mais le niveau est très élevé chez nos adversaires également et nous nous devons de travailler dur tous ensemble afin de préserver cette dynamique et ce niveau de performance. Chaque membre de l’équipe est extrêmement motivé et nous sommes prêts à relever le défi. »

Face à eux, ils retrouveront les protagonistes habituels du Championnat du Monde et la lutte sera chaude une nouvelle fois, surtout que beaucoup auront déjà les 24 heures du Mans en tête.

Car # 71 / AF CORSE / ITA / Ferrari 488 GTE / Davide Rigon (ITA) / Sam Bird (GBR) - WEC 6 Hours of Silverstone - Silverstone Circuit - Towcester, Northamptonshire - UKDominatrices à Silverstone, les nouvelles Ferrari 488 GTE sont, d’ores et déjà, les nouvelles machines à battre. Face à des Astron Martin vieillissantes et à des Ford en début de développement, les GT Italiennes d’AF Corse seront encore les grandes favorites de la catégorie GTE Pro le week-end prochain.

Car # 78 / KCMG / HKG / Porsche 911 RSR / Christian Ried (DEU) / Wolf Henzler (DEU) / Jo‘l Camathias (CHE) - WEC 6 Hours of Silverstone - Silverstone Circuit - Towcester, Northamptonshire - UKEn catégorie GTE-Am en revanche, la lutte fut bien plus serrée à Silverstone, même si AF Corse s’est également imposée. Ainsi, sur un tour, les Porsche 911 se sont révélées les plus rapides, et le Tessinois Joël Camathias, présent au volant de la voiture de KCMG, manquait le podium en raison d’une panne mécanique en fin de course. L’équipe de Hong-Kong devait laisser la troisième marche du podium à la Corvette du Larbre Compétition, dans une catégorie où l’on retrouvait quatre voitures différentes au quatre premières places.

Liste des engagés

Les horaires du week-end

Crédit photo : FIA WEC, Audi Sport, Toyota Gazoo Racing

 

A propos de l'auteur

Articles en relations